Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Is the hope really gone ? {pv Row'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariel L. Cartwright
Apprentie guérisseuse ; blind girl living in a dark world.
avatar

Messages : 70
Âge du perso : 18 ans

PENSINE
Profession/Année: Guérisseur en formation ; soins aux personnes handicapées.
Relations:
MessageSujet: Is the hope really gone ? {pv Row'   Ven 28 Aoû - 21:05


    Pixie ▬ « Mademoiselle a-t-elle besoin de quelque chose ? »

    La petite vois fluette fit à peine réagir Ariel. En temps normal elle aurait volontiers accepté de passer un peu de temps avec l’elfe de maison, qu’elle appréciait particulièrement. Mais l’humeur n’était pas la fête et cela faisait bientôt plus de six heures que la demoiselle était enfermée dans sa chambre, prostrée sur son bureau. Pourtant il faisait un temps magnifique dehors, le genre de journée qui ne prêtait vraiment pas à la déprime. Certes elle ne le voyait pas, ne pouvait profiter des sublimes tons bleus colorant le ciel mais Ariel n’en doutait point, sentant les rayons chauds du soleil caresser son bras et puis sa mère n’avait pas hésité à le lui faire comprendre.

    Alors qu’elle s’amusait simplement à réaliser un des puzzles sur une des tables du jardin que son père lui avait choisit avec l’aide de son elfe Pixie ou plus simplement par le biais de la petite créature. C’était toujours plus amusant de faire quelque chose à deux et puis dans ses cas là elle avait au moins l’impression de pouvoir réaliser quelque chose malgré son handicap. Mais comme toujours sa mère trouver le moyen de lui tomber dessus et de tout gâcher. Comme toujours.

    Amélia ▬ « Tu as bien raison de profiter de ce magnifique temps. »

    Aucune réponse. Même l’elfe de maison s’était en vitesse réfugié sous la table à en juger la pression qu’Ariel sentait contre ses jambes. Quoi de plus normal ? Pixie, même si elle n’aimait pas l’avouer, détestait dame Amélia non pas parce qu’elle traitait la créature comme moins qu’un objet, après tout les elfes y étaient habitués depuis des lustres, mais parce qu’elle n’appréciait guère que la maîtresse de maison soit aussi mauvaise avec sa propre fille. Ariel quand à elle se doutait que sa mère préparait quelque chose, si cette simple affirmation pouvait paraître tout à fait banal venant d’une toute autre personne elle ne l’était en aucun cas venant de dame Cartwright. Surtout adressé à sa fille.

    Amélia ▬ « Nous avons de la chance, il y même un arc-en-ciel juste au dessus du manoir. »
    Ariel ▬ « ... »
    Amélia ▬ « Vraiment joli ces couleurs se détachant du ciel azuré. »

    Un fracas. Des milliers de pièces tombèrent sur le sol comme une minuscule pluie de bouts de carton. Bleu, rouge, vert ou jaune. Ce n’était que des mots sans aucune signification pour elle, elle qui n’avait jamais pu voir une seule couleur, qui était incapable de se les imaginer. Et il fallait que sa mère le lui rappelle sans arrêt, à chaque fois qu’elle en avait l’occasion. Ignoble, c’était tout simplement de la pire bassesse humaine. Pourquoi donc était-elle retournée à la demeure familiale ? Pourquoi avait-elle accepté la proposition de son père d’attendre ici le temps qu’elle puisse récupérer sa petite Mïa. Bien sûr elle savait ce qu’elle risquait en acceptant, savait que sa mère en profiterait surement – surtout qu’elle n’avait pas vraiment digéré que sa fille veuille déjà quitter le nid – mais Ariel désirait tant voir son père.
    Et depuis cet incident elle n’avait pas daigné quitter sa chambre, et encore moins laisser son père lui parler. Évidemment ses parents s’étaient une fois de plus disputés à ce sujet mais elle ne voulait pas y penser. Ariel n’avait cependant pas pensé à ce que Pixie se transplane dans sa chambre mais sa présence ne la dérangeait nullement, au contraire. Ariel sentait encore les sillons de ses larmes le long de ses joues mais s’empressa de les faire disparaître. Elfe de maison ou pas, elle ne voulait pas qu’on voit qu’elle venait de pleurer.

    Ariel ▬ « Non. Non, merci je ne veux rien. »

    Un long silence, pesant, s’ensuivie. Combien de temps ? Certainement pas si longtemps que cela, Ariel ne supportait pas le silence.

    Ariel ▬ « Quelle heure est-il ? »
    Pixie ▬ « Bientôt quatre heures, mademoiselle. »
    Ariel ▬ « Il va falloir que j’y aille. »
    Pixie ▬ « Pixie va accompagner la jeune maîtresse. »
    Ariel ▬ « Je ne crois pas que ce soit une bonne idée Pix’. J’aurais voulu rester un peu du côté des Moldus après. »
    Pixie ▬ « Ordre de monsieur. Et Pixie sait se montrer discrète. »

    En résumé, Ariel n’avait pas le choix. Tant pis elle ferait avec, et peut-être même que c’était bien mieux ainsi, enfin tant qu’une personne dépourvue de tous pouvoirs magiques n’apercevrait pas son petit compagnon. Mais tout d’abord il lui faudrait se rendre au Chemin de Traverse, à l’Animalerie Magique plus exactement. Sa pauvre rate était, elle ne savait comment, tomber de l’étagère où elle avait l’habitude de faire sa sieste et s’était apparemment casser une patte. Accident certes quelque peu étrange mais Ariel ne voulait pas y penser, tout ce qui comptait c’était que sa petite boule de poils n’ait rien.

    Finalement il ne lui fallut pas beaucoup de temps et sa bestiole était à présent en parfaite santé et se trouvait pelotonnée et assoupie dans la nuque de sa maîtresse qui avait rejoint un des parcs de la capitale anglais, Pixie se cachant surement quelque part, un œil sur sa mademoiselle. Loin des personnes qu’elle connaissait, et surtout loin de la magie. Du moins, c’était l’impression qu’elle avait.

    Une intro dans le genre bien mièvre sorry x3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena S. Melington
Fan du Phénix ; douce médicomage
avatar

Messages : 126

PENSINE
Profession/Année: Médicomage/Ordre du Phoenix
Relations:
MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   Ven 28 Aoû - 21:30


    Rowena ouvrit un oeil et grogna un peu avant de se retourner dans son lit pour ne pas que les rayons du soleil qui perçaient à travers les persiennes, l'atteignent. Elle avait encore sommeil, elle voulait encore dormir. Malheureusement, son bébé n'était pas du même avis et cinq minutes plus tard, Rowena se trouvait au dessus des toilettes à vomir tout ce qu'elle pouvait avoir dans le ventre, autrement dit pas grand-chose. Lorsque sa nausée passa, la jeune femme se passa de l'eau fraiche sur le visage et se regarda dans le miroir. Elle faisait peur à voir, elle était pâle et avait des cernes violettes qui s'étendaient sous ses beaux yeux bleus. Rowena soupira et décida d'aller se recoucher un peu. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'elle était en congé. D'ailleurs en parlant de congé, il faudrait qu'elle aille informer son supérieur qu'elle prendrait un congé maternité plus sûrement, puisqu'elle comptait s'occuper un peu de son bébé avant de reprendre. Soupirant une deuxième fois, la demi-vélane alla se recoucher. Ses draps s'étaient rafraichis le temps qu'elle aille dans la salle de bain mais elle s'en fichait un peu. Elle ne se sentit même pas sombrer dans le sommeil.

    Ce fut la petite langue rapeuse de Monde qui la réveilla. Rowena grogna et ouvrit les yeux. Les rayons du soleil l'éblouirent et elle les referma aussi sec. Mais Monde ne l'entendait pas de cet avis, pas plus que Mars puisqu'il se mit à aboyer. Rowena rouvrit les yeux et les regarda tour à tour avant de sourire. On aurait dit que le chaton et le chien s'étaient ligués contre elle.

    «D'accord, d'accord je me lève immédiatement !! » s'amusa t-elle.

    Aussitôt dit, aussitôt fait, Rowena passa sa robe de chambre et alla dans la cuisine. Elle servit à manger à son chaton puis à son chien et s'amusa de les voir manger comme des gloutons. La blondinette regarda l'heure. 11H00. Évidemment qu'ils devaient avoir faim les pauvres. Mais cette grasse matinée avait fait beaucoup de bien à la jeune femme qui se sentait en pleine forme. En pleine forme ... et affamée. Elle avait une furieuse envie de gâteau au chocolat. Et justement, elle en avait dans le frigo, cadeau de Carlyn. Dès la première bouchée, Rowena se senti incroyablement bien. Merlin que c'était bon !! Elle s'en voulu un peu après d'être aussi gourmande mais cette idée lui passa très vite. La jeune femme alla ensuite prendre une bonne douche chaude qui finit de la mettre sur pied.

    Une fois la douche prise, Rowena alla mettre un jean, une chemise blanche avec une veste noire et passa ses bottes noires d'équitations dans lesquelles elle mit son pantalon. Une fois prête, elle attacha ses cheveux blonds en une couette haute et sorti. Taïga était en train de brouter dans le pré. Rowena avait envie de la monter. Elle savait qu'elle ne devait pas, mais si Carlyn ou Eleanor l'apprenait elle n'aurait qu'a dire que c'était une envie de femme enceinte. Row' eu un petit rire. Quelle excuse facile. Facile mais utile tout de même !! Après avoir caressé sa jument, la jeune femme alla chercher le matériel d'équitation et une fois la jument sellée, harnachée et sorti du pré elle la monta. Mars était près d'elle. Il avait besoin de courir, ce qui n'était pas le cas de Monde, parti somnolé sur le canapé.

    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    Rowena parti longtemps, et assez loin de chez elle. Elle était passée par les collines et par les forêts. Lorsqu'elle rentra chez elle il était trois heures et demi passées, mais elle se sentait bien. Épuisée, mais bien. Elle prit une bonne douche, s'habilla et eu soudainement envie de ressortir mais pour aller en ville cette fois. Rien que pour voir les magasins de bébés même si elle en était à peine à son troisième mois. Vers quatre heures, elle arriva à Londres, dans le parc. Elle aimait venir ici, elle se sentait bien loin de la magie et de la guerre. Elle se promenait dans les allées lorsqu'elle reconnut Ariel sur un banc. Elle ne connaissait pas bien la jeune fille qu'elle savait aveugle mais elle l'apréciait déja beaucoup. Elle s'approcha alors.

    «Bonjour Ariel !! »

    HJ: j'aime bien ^^


_________________

"Ne vous fiez jamais aux apparences,
Elles sont souvent trompeuses ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel L. Cartwright
Apprentie guérisseuse ; blind girl living in a dark world.
avatar

Messages : 70
Âge du perso : 18 ans

PENSINE
Profession/Année: Guérisseur en formation ; soins aux personnes handicapées.
Relations:
MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   Mar 1 Sep - 17:55

    Léger bruissement de feuilles. Si il y avait des endroits qu’Ariel aimait tout particulièrement c’était bien ceux comme ce parc. Souvent bien moins peuplé moins peuplés que d’autres, ils lui permettaient de prêter bien plus attention à des sons que beaucoup avait oublié, trop absorbé par tout le reste. Par quoi au juste ? Cela elle n’en n’avait aucune idée. Ariel savait bien que quelque chose n’allait pas pour avoir surpris un bout de conversation de sa mère et d’une de ses amies avant que son père n’arrive et l’emmène loin du salon. Et quand elle l’avait questionné à ce sujet il lui avait répondu qu’elle avait surement mal dû comprendre et qu’elle n’avait pas à se faire de soucis. Mal compris ? Ces yeux lui faisaient peut-être défaut mais pas ses oreilles tout de même et même Pixie, qui pourtant ne se gênait jamais pour lui répondre lorsqu’elle lui demandait ce que pouvait bien raconter sa mère, avait réagit de la même manière que son paternel. Enfin c’était surement sans importance sinon on l’aurait prévenu non ?

    Elle aimait également le chant des oiseaux et pouvait en reconnaître quelques uns à leurs chants. Passions qu’avait essayé de lui transmettre un de ces cousins. Sans grand succès. Elle n’avait jamais vraiment aimé ses bestioles là, ou plus exactement leur symbolique. Et puis elle préférait se savoir les pieds sur terre plutôt que de s’intéresser à quelque chose qui passer son temps à voler. Mais aujourd’hui elle avait envie d’essayer, juste pour voir si elle avait retenu quelque chose des histoires de son très cher cousin et puis pour passer le temps également puisqu’elle ne pouvait discuter avec Pixie. Il y avait trop de risques qu’un moldu les surprenne ou la surprenne, elle, en train de discuter toute seule et là elle serait mal.

    Rowena ▬ « Bonjour Ariel !! »

    Soubresaut incontrôlé. La jeune fille n’avait pas entendu la nouvelle venue arrivée, trop absorbée par un passe temps inutile et évidemment elle s’était effrayée au son d’une voix qui ne lui disait trop rien, du moins pour l’instant. Et pourquoi Pixie n’avait-elle rien dit ? Soit elle ne connaissait pas l’inconnue – bon au moins elle était sûre qu’il s’agissait d’une fille au son de sa voix – soit… soit il y avait une autre raison qu’elle ignorait. Pourtant elle avait dû la voir venir arriver. Peut-être que… oui peut-être qu’elle avait voulu que sa maîtresse n’anticipe pas cette rencontre.

    Ariel ▬ « Bonjour… »

    Sauf qu’elle n’avait toujours pas reconnu cette voix et elle ne voulait surtout pas paraître impolie en lui montrant qu’elle n’avait souvenir de l’identité de son interlocutrice. Elle n’était déjà pas une personne de sa famille, ni même une amie de Poudlart, cela Ariel en était sûre. Mais d’où alors ?

    Pixie ▬ « Sainte-Mangouste mademoiselle. » Déclic.
    Ariel ▬ « Rowena c’est cela ? Je t’en prie assied toi. »

    Où donc Pixie avait bien pu savoir qu’il s’agissait d’une collège de Sainte-Mangouste ? Cela mériterait sans doute des explications mais en tout cas elle se souvenait parfaitement maintenant. Depuis qu’elle était entrait à l’Hôpital des Sorciers, après sa septième année à Poudlard et l’obtention de ces ASPIC, la jeune femme ne cessait d’essuyer les brimades d’un autre de ces collèges. Plus que des brimades c’était de la… discrimination, ou quelque chose dans le genre. Ariel ne supportait plus que cet individu ne cesse de lui dire et redire qu’elle n’avait rien à faire là et commençait sérieusement à envisager de tout laisser tomber quand un jour une autre voix que la sienne s’éleva contre ce collège, qui ne devait pas avoir grand-chose dans le crâne soit disant passant. Mais cela c’était une autre histoire. Et c’était ainsi qu’elle avait rencontré Rowena.

    Ariel ▬ « L’envie de profiter de ce beau soleil t’as également prise à ce que je peux constater ? » Une légère pause, puis elle reprit. « Laisse-moi te présenter l’elfe de maison de ma famille Pixie, qui doit être dissimulée quelque part. »

    Un léger craquement ce fit entendre et l’elfe fit une brève apparition devant les sorcières, saluant poliment la nouvelle venue, avant de disparaître à nouveau.

    Ariel ▬ « Et j’espère que tu n’es pas du genre à craindre les rats. »

    Un sourire jouant sur ces lèvres elle releva un peu sa chevelure, mettant la petite bête à découvert. Apparemment elle avait du la déranger car elle la sentit bailler dans sa nuque, ce qui l’amusa un peu plus avant de relâcher ses cheveux.

    Ariel ▬ « Et ça c’était ma petite Mïa. Alors dit moi que fais-tu de beau dans un parc moldu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena S. Melington
Fan du Phénix ; douce médicomage
avatar

Messages : 126

PENSINE
Profession/Année: Médicomage/Ordre du Phoenix
Relations:
MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   Mar 1 Sep - 18:43


    Rowena adorait venir ici, dans ce parc plus particulièrement qu'elle connaissait depuis son enfance. C'était ici que Carlyn l'emmenait lorsqu'elle était sûre que personne ne le saurait. Rowena se souvenait de ses courses avec les papillons, de ses sauts avec les grenouilles qui se trouvaient près de l'étang plus loin, elle se souvenait des odeurs des fleurs, de la sensation du vent qui rosissait ses joues et faisait voleter ses longs cheveux blonds, et du chant des oiseaux dans les arbres. Elle venait donc ici dès qu'elle pouvait, et elle comptait bien montrer cet endroit à son bébé. Elle était sûre qu'il aimerait cet endroit lui aussi.

    Lorsque la jolie blonde avait aperçut Ariel assise plus loin, elle avait eu envie de la connaître un peu plus, et c'était donc dirigée vers elle. Elle s'était dit que la jeune femme l'entendrait mais apparemment, ce ne fut pas le cas puisque Rowena la vit sursauter lorsqu'elle l'avait abordée. Elle allait s'excuser lorsque Ariel la reconnue. La belle ne s'était pas aperçue du temps qu'il avait fallu à Ariel pour qu'elle la reconnaisse. Rowena s'assit donc à coté de l'apprentie guerisseuse qui lui présenta son elfe de maison, que la jeune femme salua chaleureusement.

    «Enchantée Pixie. Oui j'ai décidé de profiter du beau temps. J'aime le soleil sur ma peau. » Courte pause avant d'aperçevoir la rate pour qui elle eu un coup de coeur « Oh, elle est adorable !! Mia donc. Très bien c'est noté ^^ » fit la belle avec douceur et malice.

    Elle regarda devant elle et fixa un instant le parc, si beau au soleil. Ce dernier caressait d'ailleurs de ses rayons, la douce peau pâle de la Médicomage. Ariel demanda à Rowena ce qu'elle venait faire dans un parc moldu. Row' eu un sourire.

    «Ma nourrice m'emenait souvent ici lorsqu'elle était sûre que mon père ne l'apprendrait pas. Jusqu'a mes cinq ans j'ai grandis ici, ensuite, lorsque j'ai été plus grande, j'ai tout fait pour revenir ici le plus possible en tentant d'échapper à mon père. Et toi que fais tu ici ? Tu profite du soleil qui glisse sur ta peau ? »

    Il était vrai qu'Ariel était aveugle, Rowena n'allait donc pas lui demander si elle profitait de la vue, ça aurait été méchant, et dans sa nature, Rowena n'était pas une personne méchante au contraire. La jeune femme, dans un geste maintenant familier, posa la main sur son ventre, encore un peu plat mais qui commençait à s'arrondir.

    « Tu viens souvent ici ? » demanda alors la demi-vélane avec une légère curiosité.

    Elle voulait mieux connaître sa collègue, et peut être s'en faire une amie, même par ces temps troublés.


_________________

"Ne vous fiez jamais aux apparences,
Elles sont souvent trompeuses ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel L. Cartwright
Apprentie guérisseuse ; blind girl living in a dark world.
avatar

Messages : 70
Âge du perso : 18 ans

PENSINE
Profession/Année: Guérisseur en formation ; soins aux personnes handicapées.
Relations:
MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   Sam 5 Sep - 0:01

    Rowena ▬ « Ma nourrice m'emmenait souvent ici lorsqu'elle était sûre que mon père ne l'apprendrait pas. »

    Aux oreilles de la brunette ses mots sonnaient… bizarrement. Pourquoi son père ne voulait-il pas que sa fille fréquente un simple parc de la capitale anglaise ? C’était tout bonnement, pas stupide mais étrange, oui étrange. Un parc restait un parc où tout le monde pouvait venir se prélasser. Tout le monde. Mais oui bien sûr, qu’elle était bête parfois, tout le monde ça voulait dire que des sorciers comme des moldus venait ici et ce parc était justement plus fréquenté par des moldus que par des sorciers – c’était d’ailleurs pour cela qu’elle était venu. Et si son père était un anti-moldu, cela expliquait largement pourquoi il ne voulait pas que sa fille vienne ici. Pourtant elle n’aurait jamais pensé que Rowena eusse un père comme cela, elle qui était si gentille. Mais la questionner sur ce sujet aurait surement était déplacé et il s’agissait sans aucun doute d’un sujet épineux sur lequel elle ne voulait pas s’engager.

    Rowena ▬ « Jusqu'à mes cinq ans j'ai grandis ici, ensuite, lorsque j'ai été plus grande, j'ai tout fait pour revenir ici le plus possible en tentant d'échapper à mon père. »

    Échapper à son père ? Cette fois la belle tiqua, du moins intérieurement, tout au plus elle leva un sourcil interrogateur. Elle devait avoir manqué un wagon ou quelque chose, ce n’était pas logique qu’elle veuille fuir son propre géniteur. Même elle qui avait de mauvais rapports avec sa mère n’avait jamais eu besoin de le faire, même si elle avait déjà souhaité ne plus jamais la revoir. Y aurait-t-il des personnes encore plus mauvaises que Dame Amélia Cartwright ? Ça semblait insensé, mais Rowena n’aurait jamais pu lui raconter des histoires, du moins pas sur ce genre de choses.

    Rowena ▬ « Et toi que fais-tu ici ? Tu profite du soleil qui glisse sur ta peau ? »
    Ariel ▬ « Oui en effet. » répondit-elle avec un sourire. « Il fait beau aujourd’hui et plutôt que de rentrer directement chez moi après avoir récupérer ma boule de poils j’ai préféré en profiter un peu. »

    Oh oui elle en profité. Avoir croisé Rowena ne la dérangeait pas spécialement, à vrai dire, elle se l’avoua tout de même à contre cœur, elle était contente que ce soit une personne peu connue au bataillon qui la trouve ici, seule dans un parc moldu. Non elle n’aurait vraiment pas voulu tombé sur Diane ou un ancien ami.

    Rowena ▬ « Tu viens souvent ici ? »

    Que répondre à cela ? La vérité ? Ariel n’aimait pas mentir mais répondre sincèrement à cette question impliquait de se dévoiler un peu. Mais son interlocutrice ne l’avait-elle pas fait tout juste il y a quelques minutes ? Rowena n’avait pas était obligée de lui dire qu’elle avait fui son père. Autant la jouer donnant, donnant.

    Ariel ▬ « Non c’est la première fois. Normalement je n’ai pas le droit de venir ici. » finit-elle par avouer après plusieurs minutes de réflexion. « J’avais envie de savoir ce que c’était que de trainer un peu dans un parc dénudé de toutes traces magiques et comme Pixie était avec moi alors j’en ai profité. »

    Un savon. Pixie allait lui passer un savon, elle en était sûre. Cet elfe était adorable mais doublée d’une véritable teigne qu’en il s’agissait de sa personne. Et même si Rowena était déjà une connaissance, elle n’était pas encore une amie et donc peu connue de l’elfette qui n’apprécierait pas qu’elle se confie à une « inconnue ». Mais bon voila les choses étaient faites et tant pis si elle se ferait échauffer les oreilles il lui suffirait simplement de se boucher les oreilles ou de rendre se « nourrice » à elle muette. Enfin si elle arrivait à lui lancer un sort en toute discrétion. Sinon elle aviserait.

    Ariel ▬ « Et toi tu viens souvent ici ? Malgré… enfin malgré ce que tu m’as dit avec ton père ? »

    Sa voix s’était fait un peu hésitante sur la fin, mais ce qu’elle ne voulait pas c’était que son interlocutrice pense qu’elle se montrait indiscrète, alors que ça n’était justement pas le cas. Elle n’avait juste pas trouvé d’autres formulations. Comme toujours elle était un peu mal à l’aise avec les gens qu’elle ne connaissait pas trop.

    Ariel ▬ « Cet endroit doit être magnifique. Je devrais peut-être demander à mon père de m’emmener ici de temps à autre. » Un sourire illumina son visage. La perspective de se promener ici avec son vieux paternel la réjouissait. Même si l’idée lui semblait tout de même irréalisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena S. Melington
Fan du Phénix ; douce médicomage
avatar

Messages : 126

PENSINE
Profession/Année: Médicomage/Ordre du Phoenix
Relations:
MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   Dim 6 Sep - 13:01


    En effet, il faisait beau. Ça faisait beaucoup de bien de sentir le soleil chauffer sur la peau, de sentir la brise tiède faire voler les cheveux et rafraîchir les brûlures des rayons solaires, d'écouter le chant des oiseaux ou bien les rires des enfants qui jouaient, de voir que la guerre n'avait pas effacé le bonheur et l'innocence enfantine, que même par ces temps troublés, on pouvait se réfugier dans un lieu de paix. Rowena eu un léger sourire et ferma les yeux lorsque le vent se posa sur sa joue comme une caresse tout en faisant voler ses longs cheveux blonds. Depuis toute petite, la jeune femme aimait à penser que c'était sa mère qui, par le vent, déposait une caresse sur sa joue, un baiser sur son front, pour l'encourager à continuer, pour l'encourager à ne pas baisser les bras. Et c'est ce que Rowena avait fait, elle n'avait jamais baissé les bras, même en se pensant condamnée à être mangemorte, même lorsque Claire avait été assassinée, même lorsque son père avait juré de faire de sa vie un enfer, même lorsque Axel avait disparu et qu'elle avait appris qu'elle était enceinte. Si, à ce moment là elle avait un peu failli mais Carlyn et Mike avait été là pour l'aider et ça allait mieux maintenant. Le demi-vélane écouta Ariel parler et acquiesca avant de se souvenir que la jeune femme ne pouvait pas la voir.

    Ariel : « Et toi tu viens souvent ici ? Malgré… enfin malgré ce que tu m’as dit avec ton père ? »

    Rowena resta un instant silencieuse. Elle ne svait pas quoi répondre. Enfin si elle savait mais elle connaissait peu Ariel, même si elle était sûre que ce n'était pas une mangemorte.

    Rowena
    : «Oui, j'y viens très souvent. Je ne vis plus avec mon père. Je suis partie de chez moi à dix-sept ans parceque je n'avais pas les mêmes idéaux que lui. Mon père ... » Elle respira un grand coup avant de se lancer « Mon père est un mangemort. » Un lourd silence acceuillit ses paroles avant qu'elle reprenne. « Je n'en suis pas vraiment fière, surtout lorsque je sais ce qu'il a fait ou ce qu'il fait encore, j'ai même honte d'être sa fille, alors j'ai juré d'avoir sa perte comme il a juré d'avoir la mienne. Sauf que maintenant il faut vraiment que je fasse attention je ne peux pas me permettre de faire n'importe quoi ... » Elle se rappella soudain qu'Ariel n'était pas au courant et elle soupira. Maintenant, elle en avait soit trop dit, soit pas assez, elle n'allait pas laisser Ariel comme ça. « ... Je suis enceinte. » Voilà, ça c'était dit. Rowena eu un léger sourire d'excuse. « Je suis désolée, je vais pas non plus te déballer ma vie comme ça, ça ne se fait pas. »

    Apparemment Ariel comprit qu'elle n'avait pas envie de parler de ça, parceque c'était un sujet douloureux et dangereux, et parla du parc. Oui, c'était magnifique. Le coeur de Rowena se serra en entendant sa dernière phrase.

    Rowena : « Tu as de la chance de bien t'entendre avec tes parents. Si tu veux, si ton père n'a pas le temps, je t'y emmenerais ici, c'est vraiment un parc magnifique et tranquille, c'est paisible ici, comme si la guerre n'existait pas, ça fait du bien de s'évader un peu » Elle s'arrêta un instant avant de reprendre. « Tu veux marcher un peu ? »

    HJ: Désolée pas génial



_________________

"Ne vous fiez jamais aux apparences,
Elles sont souvent trompeuses ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Is the hope really gone ? {pv Row'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Is the hope really gone ? {pv Row'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ LONDRES :: Une ville moldue tellement magique
 :: #.Côté Moldu :: [ Parcs ]
-
Sauter vers: