Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: « Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]   Mer 26 Aoû - 16:17

    La nuit était sombre en ce début de janvier. Sombre, froide, et on sentait flotter dans l’air une odeur de danger, de menace qui courrait et qui semblait peser si fort que plus personne n’osait s’aventurer dehors. Et en effet les deux silhouettes dans l’obscurité étaient comme seules au monde. Ils étaient tous les deux masqués de visages inhumains, et filaient discrètement dans l’obscurité. Que faisaient ces deux personnes, seules au fond d’une ruelle pavée de Beckley ?
    Ils franchirent un portail de fer, surmonté de pics, et marchèrent sur l’allée gravillonnée qui menait à une grande bâtisse qui semblait dater du XVIIème Siècle. Une lumière filtrait par la fenêtre du troisième et dernier étage. La cible vivait paisiblement, sans savoir ce qui l’attendait.

    June Stevenson, secrétaire de la Ministre de la Magie, et accessoirement mangemorte à ses heures perdues, marchait à côté de son binôme, Regulus Black. Tous deux avaient été nommés pour accomplir les ordres de leur Maître. C’était une mission « de routine ». Chez les marqués, assassiner les opposants au Seigneur des Ténèbres était monnaie courante, et June y prenait même un certain plaisir. Le meurtre lui rappellait la douce vengeance qu’elle avait accomplie quelques mois plus tôt, même si ladite vengeance ne l’avait pas libérée de ses anciens démons (au contraire elle s’était plutôt enfoncée dans une culpabilité qu’elle refoula vite). Aujourd’hui elle était devenue un peu le joujou du Seigneur des Ténèbres quand il s’agissait d’aller massacrer quelqu’un. En plus, elle ne traînait pas. C’était net, propre, rapide. Elle ne faisait pas de sentiment, elle ne donnait même pas le temps à la victime de s’apitoyer.
    Mais ce soir elle sentait que quelque chose allait mal se passer. Intuition féminine ? Effet de son imagination à cause de l’ambiance qui régnait à Beckley ce soir là ? Aucune idée, et de toutes façons, pas le temps de psychoter sur des intuition plus ou moins foireuses et fumeuses, on verrait sur le moment. Le Gryffondor est une tête brûlée, ça reste une constante dans le caractère…
    Ils atteignirent le mur de la maison, et filèrent par derrière. Sur la terrasse se trouvait une porte-fenêtre. D’un coup de baguette magique, June l’ouvrit et passa devant Regulus. Il était étrange, n’était pas très entreprenant ce soir là, il avait l’air tendu. June ne se demanda pas ce qu’il lui arrivait, mais plutôt si sa tension n’allait pas faire planter toute la mission. Elle chassa cette idée en un quart de seconde. Il était mangemort, et tuer un sorcier, ils le faisaient tous les jours par chez eux. Ce n’était sûrement pas cette banalité qu’il allait foirer.

    La porte fenêtre ouvrait dans un grand salon au carrelage blanc. Ils le traversèrent en silence mais au final pas si silencieusement que ça, car un gros molosse, du genre labrador noir, se leva soudainement d’on ne sait où et se mit à aboyer bruyamment en se plaçant devant les deux Marqués. June n’en fit pas de cas et le chien se retrouva vite « endormi » à l’autre bout du salon.

    - Qui est là !?


    Dommage, la mission n’allait peut être pas être aussi propre et rapide que prévu.

_________________

« Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regulus A. Black
Jeune Serviteur au coeur troublé
avatar

Messages : 249
Âge du perso : 19 ans
Localisation : In his head, where nobody can enter.

PENSINE
Profession/Année: Gérant d'un pub.
Relations:
MessageSujet: Re: « Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]   Mer 26 Aoû - 19:22

    Il n’avait guère envie d’exécuter cette mission. Cela faisait à peine deux jours qu’il s’était fait tatouer ces runes sur la nuque, et les effets secondaires lui tombaient dessus les uns après les autres, le laissant terrassé par la fatigue et le mal-être. Maux de tête permanents, vertiges, nausées. Fébrilité. Difficultés à canaliser correctement sa magie pour lancer un sortilège, même le plus simple. Et en plus de cela, le Lord s’était rendu compte de ce qu’il avait fait ; rendu compte qu’il avait fermé hermétiquement son esprit, et l’avait puni pour cela. Doloris après doloris, pendant ce qui avait parut être une éternité. Mais Regulus avait tenu bon, parce que la douleur éprouvée n’égalait en rien la satisfaction ressentie en réalisant que ça avait fonctionné. Malgré tous ses talents de Legilimens, toutes ses aptitudes en magie noire, le Lord s’était retrouvé incapable de pénétrer son esprit. Alors que son corps se tordait de douleur, ployant sous cette torture inhumaine qu’on lui infligeait, c’était la seule chose qui avait compté. Il avait réussi, ça avait marché. Alors, il pouvait bien supporter quelques effets secondaires qui se dissiperaient lorsque les différentes magies se seraient accordées. Tout le reste n’avait pas d’importance, maintenant que ses propres pensées n’appartenaient plus qu’à lui, à lui seul.

    Pourtant, il était allé à Beckley à contrecœur. Tuer, pensait-il, ne lui ferait rien. Il avait déjà fait cela trop de fois pour se rendre malade d’un tel acte et, même s’il abhorrait cela, même s’il se haïssait chaque fois qu’il ôtait une vie, il avait fini par comprendre que la culpabilité ne ramenait pas les morts. Non, ce qu’il redoutait, c’était de devoir se défendre. Vu son état, bien qu’il donnât le change en prétendant aller bien, dissimulé sous son masque, il craignait de ne pas être assez rapide. De ne pas réagir efficacement. Mais il n’avait pas songé à protester lorsque le Lord lui avait ordonné d’y aller, parce qu’il savait parfaitement que c’était un test. Voir s’il se comportait toujours aussi docilement qu’auparavant, s’il obéissait toujours aux ordres sans broncher. Regulus le savait, tout comme il savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur.

    Pour une fois, c’était un soulagement de devoir porter un masque ; au moins sa coéquipière du soir ne pouvait pas voir son visage. June Stevenson. Il savait qu’elle travaillait au Ministère ; et qu’elle côtoyait Cara. Qu’elles travaillaient dans le même bureau. Ce simple fait en faisait déjà une menace, non pas pour lui, mais pour son amie ; et il était d’autant plus décidé à ne pas la laisser faire le lien entre eux. C’était pour cela aussi qu’il avait décidé de clore son esprit, pour protéger les personnes qui comptaient. Alors, le fait de se retrouver en mission avec une Mangemort infiltrée au Ministère, si proche de Cara, ne le remplissait pas de joie. Il demeurait cependant silencieux, se contentant d’accompagner la jeune femme alors que celle-ci progressait vers la maison. Les Mangemorts parlaient rarement entre eux, conservant une certaine distance qui arrangeait tout le monde ; et Regulus le premier. De toute manière, pas un Mangemort dans les rangs du Lord n’aurait pu constituer un ami potentiel. Anciens Serpentards pour la plupart, ils étaient tous prêts à se planter des couteaux dans le dos à la moindre occasion, pour espérer monter en grade et se rapprocher du Lord. Lucius était comme ça, Bellatrix encore plus. Sous son masque, une grimace de mépris lui déforma les traits. Il y avait certaines choses qui lui échappaient. Lucius, si fier, si imbu de lui-même, comment pouvait-il ramper plus bas que terre aux pieds du Lord comme un vulgaire animal de compagnie ? Comment pouvait-il supporter devoir obéir à quelqu’un d’autre que lui-même, lui qui avait toujours détesté et méprisé toute forme de contrainte ? Cela, il ne le concevait pas. L’appât du gain, probablement.

    Ils pénétrèrent dans la maison, traversèrent le salon. Mais avant de pouvoir aller plus loin, un chien de garde se mit à aboyer avec force, grondant dangereusement après eux. Regulus dégaina sa baguette, mais Stevenson réagit plus rapidement et réduisit le chien au silence – pour toujours. Lui qui appréciait les animaux, une solution si radicale lui déplut, mais il n’allait certainement pas le faire savoir à sa collègue. Sous son masque, il avait chaud, et son mal de tête ne se calmait pas.

    « Un chien, » cracha-t-il dans le silence qui suivit. « Il pourrait utiliser des sortilèges, des potions, n’importe quoi… mais un chien ! »

    Puis, venant de l’étage, une voix.

    « Qui est là ?! »

    Regulus se tourna vers June et lui désigna une porte qui menait certainement aux escaliers, et par là même aux étages supérieurs. Ils s’y engouffrèrent, et il intima à la jeune femme de demeurer dans l’ombre, tout comme lui, attendant que le sorcier ne descendît. Bruits de pas, faible lueur devenant de plus en plus forte. Le sorcier se guidait à la lueur d’un Lumos qui émanait de sa baguette. Haut le cœur qui souleva la poitrine de Reg. Non, il ne se sentait vraiment pas bien, le sang pulsait à ses tempes. Il lança un regard à June, mais elle ne pouvait voir son visage.

    Le Lord avait été clair. Il voulait qu’ils prennent leur temps, cette fois, bien que cela ne fût ni dans les habitudes de June, ni dans les siennes. Il voulait que l’homme comprenne son erreur, l’erreur de s’être opposé à Voldemort, avant de mourir. Il aurait voulu en finir au plus vite, mais… les ordres étaient les ordres.

    D’un coup de baguette, plusieurs marches s’effondrèrent, et le sorcier dégringola les escaliers. Puis il le désarma sans mal.

    « Expelliarmus ! »

_________________
IT'S GETTING HARD TO JUSTIFY
AND IT WON'T BE LONG 'TIL I COLLIDE
MY WEAKNESSES LAID BARE
AS PEOPLE STOP AND STARE
BUT IT'S THE LAST TIME, I SWEAR

icon (c) ralphy137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetands0ur.livejournal.com/
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: « Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]   Mer 2 Sep - 22:09

    La partie allait commencer. Miss Stevenson, toujours en compagnie de son acolyte attendait patiemment la descente de leur victime. Elle sentit des frissons lui monter dans le dos, et un petit sourire en coin lui apparut sur le visage, toujours caché derrière son masque. Elle avait pour habitude de faire les choses vite et bien, mais quand elle avait l’occasion de s’amuser un peu, elle ne s’en privait pas ! Et quel bonheur de savoir que ce jour là, justement, les ordres étaient de « prendre son temps »… Regulus, lui, semblait nettement moins à l’aise qu’elle, et pour cause, sa respiration en témoignait. Elle lui jeta un regard qu’il ne pouvait voir, se demandant pourquoi le Lord ne l’avait pas envoyée seule. Après tout elle était capable de remplir e genre de mission seule, et vu l’état de son coéquipier… Ou peut être était-ce ça, justement ? Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus. Elle tenait toujours sa baguette fermement dans sa main droite quand Black agit. Les escaliers s’écroulèrent, et June vit l’homme tomber et rouler dans les marches. Elle eut un petit rire, le genre de petit rire sadique, à la fois froid et qui pourtant signifie tout. Il cessa, alors que l’homme se faisait désarmer.

    - Incarcerem ! s’exclama June alors qu’elle s’approchait de la victime ligotée au sol.


    Elle se pencha au dessus de l’homme, grand, fin, très pâle aux yeux gris écarquillés.

    - Alors, il parait qu’on n’est pas très coopératif, Rhegans… On nous a envoyé t’expliquer qu’on ne s’oppose pas au Seigneur des Ténèbres, écoute bien la leçon surtout.


    Elle se redressa calmement. Son sourire revint à ses joues lorsqu’elle récita la formule et que l’homme se mit à se tordre de douleur sur le sol. Il hurlait aussi. Ca, ça pouvait se montrer problématique si ça durait trop longtemps. Non pas que ça la dérange, loin de là, entendre ses victimes se faire écraser comme des petites merdes était assez jouissif. Néanmoins le bruit pourrait attirer les badauds. Ou pas. La maison était assez reculée, en réalité, les voisins étaient très loin… Trop loin pour entendre quoi que ce soit.

    - Hurles donc, tu crois vraiment qu’on va t’entendre ici ?


    Elle regarda la maison. Des murs hauts et bien décorés, des tentures, des tableaux… * Maison de bourge * pensa-t-elle. Elle tourna la tête avec dédain. Elle attendait une réaction de Regulus. Elle était sensée l’accompagner, et le seconder, elle devait lui laisser le travail. Elle trouvait ça étrange. Vraiment, elle aurait pu le faire seule. Peut être que cet homme ne pouvait être neutralisé qu’à deux au moins ? Pour l’instant il n’avait pas l’air très menaçant…


[HJ: j'aurais bien vu un moment d'inattention, Reg qui ose pas tuer, et là elle réagit ?]

_________________

« Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Que l'homme n'aime rien & il sera invulnérable » [Pv Reg]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et moi je suis un homme qui aime bien ce genre d'enjeux, je veux battre Newton car j'en suis tombé amoureux, amoureux... (EDEN ?)
» ? Tu es l'homme de ma vie et je t'aime !
» Il n'y a rien d'impossible quand on s'aime [PV Mathias]
» c'est pas l'homme qui prend la mer ? ALOYSIUS
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Villages Sorciers & Habitations
 :: #.Autres Lieux d'Habitations
-
Sauter vers: