Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 June M. Stevenson, une princesse échouée ...

Aller en bas 
AuteurMessage
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 15:30

Fiche de présentation - ALBUM SOUVENIR
.







    June Morgane Stevenson
    PERSONNAGE INVENTE
    Elle n'aurait jamais pensé arriver là, pourtant tous les indices de sa vie ne pouvaient la mener qu'à cette triste issue...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 16:37

Fiche de présentation - I. LIVRE DU SORCIER
.


    - NOM : Stevenson
    - PRENOMS : June Morgane
    - DATE DE NAISSANCE/AGE : 21 décembre 1958 ¤ 20 ans
    - ORIGINES : Né moldu.
    - LIEU DE RESIDENCE : Une petite maison dans la Banlieue de Londres.





Fiche de présentation - III. LEGILIMENS
.


    - COMPOSITION DE LA BAGUETTE :
    - CAMP : Marquée
    - METIER : Secrétaire de la Ministre.
    - DON PARTICULIER : La demoiselle n'a aucun don particulier.
    - POSSESSIONS PARTICULIERES NOTOIRES : Un Corbeau nommé Himmeä. Plus discret qu'un hiboux et elle trouve que ça a moins besoin de soin... Bien que les corbeaux vivent en communauté, elle a l'impression qu'il lui en demande moins qu'un hiboux le ferait.
    - EPOUVANTARD : Elle même enchaînée, entourée des êtres de son passé : Ses parents, son oncle, Julian son premier amour et son fils... Elle a passé toute sa vie à fuir ses démons, elle ne supporterait pas se retrouver à nouveau en face de l'un d'eux. Lorsqu’elle était jeune, elle passait la plupart de son temps chez son oncle Matthew pour éviter de se trouver dans le même endroit que es parents pas très commodes… Elle se sentait mal dans sa propre maison, et avait trouvé du réconfort auprès de son oncle. Mais alors qu’elle avait 17 ans, sans raison apparente, il la viola dans son salon, sans signe avant coureur… Elle est repartie en larme et avec un traumatisme dont elle n’a jamais pu se remettre. Et comme un malheur n’arrive jamais seul… De retour à Poudlard, elle était devenir distante avec son petit ami, elle ne pouvait plus supporter de sa faire toucher elle était devenue étrange, elle avait changé et ne parlait plus. Impuissant face au mur qu’était devenu sa petite amie, Julian Harker décida de rompre, ne supportant plus cette relation où June ne laissait plus rien paraître et «était devenu le fantôme d’elle-même. Il n’a pas comprit que c’était plus grave qu’une simple crise d’adolescente, mais June ne lui en veut pas, elle s’en veut à elle plutôt, elle s’en veut à mourir même… Et enfin, son fils, Julian Morgan. C’est l’enfant engendré à la suite de son viol, et elle n’a pu le garder. Elle a réussi à le cacher aux yeux des autres, des élèves et de ses parents, mais n’a pu le garder. Elle ne pouvait pas et, d’un côté, elle ne le voulait pas… Ainsi elle est terrorisée à l’idée de le revoir, et en même temps elle désire le récupérer. Normal, c’est son enfant, elle est sa mère, même si son père s’est montré sous son plus mauvais jour (il ne peut plus le regretter de là où il est). Mais en attendant, elle ne sait pas ce qu’il est devenu, lui qui a désormais cinq ans.
    - PATRONUS : /
    - NOTES DE VOS BUSES :


    • Défense contre les forces du mal : O
    • Potions : E
    • Métamorphose : E
    • Sortilèges et Enchantements : O
    • Histoire de la Magie : D
    • Astronomie : T
    • Botanique : P

    • Arithmancie : P
    • Etude de Runes : A


    - NOTES DE VOS ASPICS :

    • Défense contre les forces du mal : A
    • Potions : A
    • Métamorphose : O
    • Sortilèges et Enchantements : O
    • Histoire de la Magie : T
    • Astronomie : D
    • Botanique : P

      Veuillez ne choisir sur deux des matières ci-dessous :
    • Soins aux Créatures Magiques : E
    • Etude de Runes : E



Fiche de présentation - IV. VOUS
.


    - PRENOM/PSEUDO : Morgane. J'avais envie de mettre un peu de moi dans mon personnage, ce sera donc le prénom ^^"
    - AGE : 18 ans.
    - NIVEAU DE RP : A vous de voir, mais je peux dire que ça varie !
    - FREQUENCE DE CONNEXION MAXIMALE/MINIMALE : Hum minimal 2/7 et maximal 7/7. Le minimal parce que je rentre en fac cette année et donc je sais pas de quel temps je disposerai pour me connecter.
    - CELEBRITE SUR L'AVATAR : Liv Tyler.
    - AS-TU LU LE REGLEMENT ? : Errare humanum est.



Dernière édition par June M. Stevenson le Mar 25 Aoû - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 16:59

Fiche de présentation - II. PENSINE
.


Chapter I : Once upon a time ...

    June est née en Ecosse, à Glasgow, un soir froid d’hiver. Elle vient d’une ancienne famille plutôt respectée de la région, les Stevenson. A sa naissance, sa mère la baptisa June, signifiant Juin en anglais, ce qui contraste clairement entre la douce chaleur de Juin et le froid pénétrant de décembre, mois de sa naissance. Son père lui donna pour second prénom Morgane, nom connu des sorciers et des moldus pour ses origines magiques, mystiques. June M. Stevenson. Elle était déjà prédestinée à faire de grandes choses. Son enfance ne fût pas des plus calmes, même si ça aurait pût être pire… Ses parents étaient en conflit perpétuel, à cause de leurs caractères bien – Trop – trempés. Ils s’aimaient peut être, mais le montraient trop peu pour que leur fille le voit. Elle grandit alors dans un environnement tendu, ce qui la rendit plus froide qu’elle n’aurait dû, même si elle n’était pas un cœur de pierre, elle était un peu plus renfermée que l’auraient dû être les enfants de son âge. Bref, elle n’alla pas à l’école moldue mais alla dans des centres pour jeunes sorciers, ayant développé ses pouvoirs tôt. Ses parents étaient moldus mais certains membres de sa famille étaient sorciers, dont son grand père maternel, sa grand mère paternel, et son oncle (frère de sa mère) ainsi que sa femme. Entre autres bien entendu. Le père de June, Baptiste, avait développé des aptitudes pour la magie plus jeune, mais elles étaient trop faibles pour être exploitée dans une quelconque école. June était donc sa fierté vers le monde de la magie, car en plus de développé des pouvoirs, elle les avait développé tôt, vite, et bien. Elle serait une bonne sorcière !


Chapter II : Welcome in my new life !

    Malgré des parents moldus, June est entrée à Poudlard en connaissant déjà un peu l’école, via les autres membres de sa famille sorcière. C’était surtout son oncle qui l’avait « formée ». Elle avait but ses paroles concernant le monde magique, et lut déjà quelques livres traitant du sujet. Elle ne partait pas ignorante, loin de là. Elle était déjà studieuse avant d’arriver à l’école. D’ailleurs, studieuse, elle l’a été pendant les sept années d’étude à l’école. Elle évitait les conflits de la maison quand elle était au château, c’était un soulagement. Le même soulagement que lorsqu’elle parlait avec son oncle du monde magique. Elle aimait ses parents, mais les entendre se disputer constamment devenait insupportable.

    Le Choixpeau l’envoya à Gryffondor lors de la cérémonie de la répartition.

    - Tu as le goût de l’aventure et tu es fidèle à tes amis, tout comme à toi même…

    Elle rejoignit celles qui allaient devenir ses premières vraies amies dans le monde sorcier : Léanne & Julia Mac Carlton, deux sœurs vivant à Brighton. Non loin d’elle se trouvait celui qui allait être son premier amour, Julian Harker. Les premières semaines passèrent assez vite. June se plia aux horaires et contraintes assez vite, la vie commençait ici, avec Léanne et Julia. C’était plutôt amusant de se balader avec des escaliers mouvants, de discuter avec des tableaux parlant etc. Elle savait que ça existait, elle avait vu des journaux et des photos bougeant chez son oncle, Matthew. Elle fût de plus en plus sociable, et de plus en plus populaire avec ses amies, et la vie à Poudlard était très agréable il faut dire. Ca changeait de chez elle où elle devait se faire discrète entre deux engueulades… En deuxième année elle tomba amoureuse du fameux Julian dont nous avons parlé ci-dessus. Le souvenir de cette histoire restera gravé dans sa mémoire, même si hélas ce ne s’est terminé comme elle l’aurait voulu…

    ˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜
    Il lui avait donné rendez-vous sous l’arbre à la branche tordu près du lac, un doux soir de mai. C’était le garçon qui s’asseyait à sa table au cours de botanique, avec Léanne et Julia. Au dernier cours il était venu la voir à la fin et lui avait demandé de le rejoindre ici, vers 18h30. Et voilà, elle était là. Dès qu’elle était arrivée, elle l’avait vu s’approcher, peut être avait il attendu dans un coin qu’elle arrive ? Peu importait. Il avait l’air un peu timide quand il lui avait parlé.

    - Je ne suis pas très doué pour faire de grandes déclarations alors…

    Et là il l’avait embrassée. June s’était laissée faire, puis lui avait rendu son baiser alors qu’il l’enlaçait tendrement ?
    ˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜

    Son premier amour, l’homme qu’elle aimera toute sa vie. Elle passa presque cinq ans dans les bras de Julian. Long pour une première histoire n’est-ce pas ? Encore aujourd’hui June considère Julian comme son homme parfait, et l’homme de sa vie. Drôle mais sérieux quand il le fallait, malin, il savait s’amuser, sociable, malgré sa jalousie parfois gênante et une fierté qui ressortait par moment. Des défauts qu’elle aimait autant que les qualités. Son poursuiveur préféré…


Chapter III : When everything disappears...

    Comment cela s’est il terminé ? C’est la question que vous vous posez non ? Et bien… Pendant les vacances June retournait chez elle et les disputes entre parents n’avaient toujours pas cessées. Alors elle passait toujours pas mal de temps avec son oncle. Elle avait développé une certaine complicité avec Matthew, et ça lui faisait du bien de pouvoir s’échapper du « cocon » familial de temps en temps. Mais un jour où ils étaient tous les deux, comme souvent, Matthew se comporta étrangement. Il était plutôt agressif et en même temps il se rapprochait beaucoup de la jeune fille. Ses mains se firent baladeuses et June le rejettait gentiment au début, pensant à une blague, puis il devint de plus en plus insistant, de plus en plus agressif. Il la frappa violemment au visage lorsqu’elle commença à se débattre. Il la jeta contre le canapé où ils étaient pour l’allonger, et là June se fit violer par la personne en qui elle avait le plus confiance dans sa famille. Elle ne sait pas combien de temps cela dura. Une demie heure ? Deux heures ? Le temps s’était arrêté. Elle n’arrivait même pas à crier tellement elle était tétanisée par la peur et par la douleur…

    Cet épisode la changea, immanquablement. Rentrée chez elle, elle s’enferma dans sa chambre. Elle n’osait en parler à ses parents. Par peur de ne pas être crue, par peur de « déranger » et par honte. Elle avait été salie, elle se dégoûtait elle-même. Pourquoi avait-il fait ça ? Elle réussi tant bien que mal à cacher sa souffrance à ses parents, en n’étant là qu’aux repas, restant enfermée dans sa chambre à longueur de journée. Elle ne répondait plus aux hiboux de Julian, ou bien pas un petit mot superficiel. Elle ne lui disait rien. Elle ne lui dirait rien. Elle restait en boule dans son lit, tremblant le jour et cauchemardant la nuit, se réveillant en larmes et en sueur.
    Retournée à Poudlard pour son entrée en septième année, elle ne parlait plus beaucoup. Léanne et Julia ne savaient pas non plus, mais peut-être devinaient elles. June ne savait pas. En tout cas elles n’insistaient pas face aux silences de leur amie, qui restaient souvent allongée sur son lit à regarder le baldaquin, ou bien qui errait dans les couloirs. Julian, lui, le vivait bien plus mal, ce qui est compréhensible. Il ne supportait pas de se trouver devant un mur. Il savait que quelque chose n’allait pas, June était distante, elle ne le laissait plus la toucher, même pour un simple câlin, ou un bras sur l’épaule. Elle avait des réactions trop apeurées. Que s’était donc passé ? Il avait essayé de lui parler, calmement, moins calmement, durant deux longs mois. Puis, d’un commun accord, ils rompirent. June était comme anesthésiée, elle ne voulait pas se séparer de lui, mais elle avait trop mal, elle ne pouvait plus faire confiance à personne. Elle n’allait plus bien du tout…

    Alors que Julian partait, laissant sous l’arbre où il l’avait embrassée la première fois, June dit, tout bas, le visage baigné de larmes que l’homme de sa vie n’avait pas vues :

    - Julian, je suis enceinte.

    Mais ce n’était pas lui le père. Sa dernière année fût tourmentée. June travailla plus et plus dur pour oublier le reste, elle eut de bonnes notes, mais sa santé morale en avait prit un coup. Sa santé physique aussi. Elle ne mangeait plus, elle ne voulait pas garder cet enfant. Grâce à un sortilège elle avait réussi à masquer son ventre. Ce sortilège lui avait été enseigné par Lily Evans, à qui elle avait demandé conseil un soir où ses nerfs avaient lâchés, laissant son esprit dérailler dans les toilettes des filles. Elle savait que cette dernière ne dirait rien à personne.
    June accoucha sous X, c’est-à-dire que son enfant allait être placé en orphelinat ou adopté et qu’elle restait anonyme. Elle ne voulait pas garder un enfant qu’elle n’avait pas voulu. Elle ne pourrait, d’une part, pas subvenir à ses besoins pour le moment, et d’autre part elle ne voulait pas risquer de nourrir contre lui une rancœur par rapport à son père… Elle savait que les sentiments étaient difficilement contrôlables. C’était mieux pour tous que ce soit comme ça. Elle put tout de même prénommer son enfant, Morgan Julian. Morgan sans « e », comme sa mère, et Julian comme le père qu’elle aurait voulu lui donner… Morgan J. . Son nom de famille lui serait inconnu. Allait-elle un jour le revoir ? C’était le fils de l’homme qu’elle haïssait le plus au monde, mais cet être, elle l’aimait, oui elle l’aimait. Autant qu’elle avait aimé et qu’elle aimait toujours Julian. Avant de laisser son fils aux bons soins de l’orphelinat dans lequel il allait être placé, elle donna à la sage femme un ruban rouge bordeaux brodé d’or, offert par Julian à leur premier bal.


Chapter IV : My world is a fucking Chaos.

    A sa sortie de Poudlard, June ne sut pas tout de suite vers quoi s’orienter. Elle passa une année entière à « errer ». Elle essaya, durant cette année, de se remettre de son viol, et de l’abandon de son enfant. Elle n’y est toujours pas arrivée, mais elle vit du mieux qu’elle peut avec ce souvenir. Elle n’a toujours pas parlé à ses parents, et ne compte pas le faire, ses nuits sont toujours hantées pas des cauchemars où elle revît ces moments atroces. Le viol, et le bébé qui part dans les bras de la sage femme… Mais elle vit. Elle a perdu avec ses amies, en fait elle n'a gardé aucune attache avec son passé.
    Elle passa des mois plutôt ... Agités. Elle navigua entre l'alcool, la drogue et la violence. Elle était devenue réellement l'ombre de ce qu'elle avait été autrefois. Elle errait, entre son appartement pas cher et pas très confortable, les rues et les bars... Elle avait trouvé d'autres sorciers dealers, qui la fournissaient en échange d'argent qu'elle n'avait pas, et elle arrivait tant bien que mal à s'en sortir par des petits services rendus par ci par là. Un jour, son dealer du moment, le seul qui acceptait encore de la fournir en réalité, décida qu'il était temps d'arrêter les frais. Elle ne payait pas et les services rendus étaient trop minces. Face à un homme de 1m80 elle ne put faire le poids dans les violences qui suivirent... En même temps, une camée en manque n'a pas tellement de forces, et ses maigres tentatives pour parer sorts et coups ne furent pas très concluants, et ne firent qu'énerver encore plus son ex-fournisseur. De cette manière elle se retrouva à Sainte Mangouste, où elle fût hospitalisée pendant dix jours. Elle y fût traitée pour addiction en plus des soins pour ses blessures. Le nez cassé, l'arcade sourcilière ouverte, une côté fêlée. Ca aurait pu être pire... Elle sortit enfin de l'hospital, où elle n'avait pas dit un mot durant ces dix jours. Grâce à la magie des guerrisseur son addiction était moins forte, elle devrait seulement ne pas céder, mais la tentation était moins importante et le manque physique avait presque disparut. Sa vie reprit son cours, elle commença à chercher quelque chose qui pourrait ressembler à du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 16:59

Chapter V : A new horizon...

    Un soir alors qu’elle était allée faire un tour au chaudron baveur, un homme en cape noire, capuche relevée lui proposa de rejoindre une sorte de groupuscule nommé Mangemort. Ce groupe obéissait à un homme du nom de Lord Voldemort. Lord Voldemort était à peine plus vieux que June selon les apparences, et il voulait instaurer une sorte de pouvoir sur le monde sorcier. Le rendre meilleur. L’homme en capuche proposa à June de trouver un travail au Ministère de la Magie, de cette manière ils pourraient se tenir informer de ce qu’ils avaient besoin, ou bien à la gazette du sorcier. June dit qu’elle allait réfléchir.

    Elle se donna trois jours pour répondre à cet homme qui lui avait donné rendez vous au même endroit à la même heure. Si rendre ce monde meilleur c’était pouvoir se débarrasser et se venger des hommes tels que l’oncle Matthew, c’était une bonne chose. Ce que June ne prenait pas en compte, c’est qu’elle était déstabilisée, influençable, fragile. Mais elle qui s’était enfermée dans une sorte de carapace, se sentait forte, et intouchable d’être si solitaire sans sa tête. Trois jours plus tard elle revît l’homme, et elle accepta de rejoindre le camp des Mangemorts. Elle se fit tatouer une marque qui avait pour but de rallier tous les mangemorts lorsqu’il le fallait, et réussi à se faire embaucher comme secrétaire du Ministre.
    Le lendemain de son entrée chez les mangemorts, elle avait entreprit de se venger de son oncle. Le tuer ? Quelle bonne idée. Elle devait déjà prouver ses capacités, et c’était une cible idéale. Elle n’avait jamais revu Matthew après le viol, il ne devait pas beaucoup regretter, sinon il serait venu s’excuser ou je ne sais quoi encore… Bref. Elle alla chez lui et déverrouilla la porte à l’aide d’un sortilège avant de rentrer sans faire de bruit. Il était tranquillement assis sur le même canapé où il l’avait violée, il lisait le journal.

    - Bonjour Tonton, dit elle en insistant bien sur le dernier mot. Je t’ai manqué n’est-ce pas ? Tu m’attendais, tu es déjà en place sur le canapé, à ce que je vois…

    En entendant la voix de sa nièce, Matthew se leva précipitamment. Mais June avait anticipé. Alors qu’il allait attraper sa baguette à sa ceinture, elle lança vivement une formule qui projeta Matthew contre le mur. Ce dernier brisa une commode en épicéa en tombant dessus.

    - Attends ! June, attends… disait il. Tu ne comprends pas, laisse moi t’expliquer !
    - Il n’y a rien à expliquer. Endoloris !

    Elle écouta son oncle hurler de douleur et entendit un cri derrière elle. Sa tante était là. Elle n’avait encore pas vu son visage, caché derrière ses cheveux.

    - Stupéfix !

    Pas la peine de tuer quelqu’un qui n’avait rien à voir là dedans. Aurait elle gardé un soupçon de sensibilité, au final ?

    - Avada Kedavra !

    Et voilà, tout était fini. Il était là, mort, gisant à ses pieds. June sourit, une sorte de rictus de satisfaction et de mépris. Il avait payé, enfin. Mais pourquoi n’était elle pas soulagée, alors ?
    S’il savait ça… S’il savait la meurtrière qu’elle était devenue…

    Julian …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 17:00

    Fiche terminée !
    pour l'histoire du June, je n'ai fait que réorganiser mon ancienne fiche et j'ai rajouté un passage dans le chapitre IV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regulus A. Black
Jeune Serviteur au coeur troublé
avatar

Messages : 249
Âge du perso : 19 ans
Localisation : In his head, where nobody can enter.

PENSINE
Profession/Année: Gérant d'un pub.
Relations:
MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   Mar 25 Aoû - 17:15

    Eh bien, je n'ai rien à redire ! ^^
    Fiche validée, miss. Ça risque d'être difficile pour le moment, mais amuse-toi bien sur le forum. xD

_________________
IT'S GETTING HARD TO JUSTIFY
AND IT WON'T BE LONG 'TIL I COLLIDE
MY WEAKNESSES LAID BARE
AS PEOPLE STOP AND STARE
BUT IT'S THE LAST TIME, I SWEAR

icon (c) ralphy137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetands0ur.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: June M. Stevenson, une princesse échouée ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
June M. Stevenson, une princesse échouée ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ?? (Pv June ?)
» June > la petite souris aux grandes lunettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Registres du Ministère
 :: #.Carnets du Ministère :: [ Fiches validées Adultes ]
-
Sauter vers: