Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un verre avec un vieil ami ... [Lucius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Un verre avec un vieil ami ... [Lucius]   Jeu 20 Nov - 22:24

    June était au bureau… Paperasse inutile, encore. Comme si la bonne organisation de « ce monde là » la concernait… Mais bon, c’état sa couverture, et il ne fallait surtout pas la faire tomber. Encore une journée à supporter Cara-Lyyn Williamson, qui se prenait pour une petite chef avec des chevilles plus grosses que ses chaussures à talons. Bref, passons. Il était 18h45, et à vrai dire la jeune secrétaire de la Ministre commençait à fatiguer sérieusement. Et là ce n’étai pas un petit coup de barre, elle avait besoin de prendre l’air, au lieu de rester enfermée dans cette salle, surchauffée – pour le bien être de Mâdâme Williamson – et où la lumière des bougies donnait mal à la tête, la nuit étant déjà tombée. Heureusement, l’heure arrivait. Enfin, June n’avait pas vraiment d’heure, elle partait lorsqu’elle avait finit son travail, c’est tout… Il lui restait à envoyer un hibou pour prévenir certaines personnes du Bal de la Saint Sylvestre qui allait être organisé. Elle en avait déjà envoyé pas mal et écrire commençait à lui engourdir la main. Mais bon, un coup de fatigue, ce n’est rien pour une mangemorte. A chaque fois qu’elle trouvait sa couverture plus ennuyeuse qu’autre chose, elle repensait à son maître, à ce qu’elle avait fait, et aussi que, une fois dehors, l’air vivifiant de décembre la rafraîchirait, lui donnant un nouveau souffle de vie…
    19h10. Lettre terminée, hibou envoyé. June prit sa cape, son bonnet et sortit. Arrivée dans le hall, il ne restait plus grand monde. Ses pas résonnaient contre les hauts murs. Elle était minuscule dans cet endroit. Soudain elle aperçut un homme, de son âge environ, les cheveux d’un blond presque blancs… Les deux personnes se retrouvèrent face à face et se toisèrent un instant, l’air mauvais. Un regard de haine dans leurs yeux. Mais en réalité…

    - Tu m’as encore eue, Lucius ! dit June en souriant.

    Lucius était la seule personne avec qui elle souriait. Son ami de toujours, dira-t-on. En réalité, ils se sont rencontré à Poudlard et ne pouvaient pas se supporter au départ : June était Gryffondor, lui était Serpentard. Puis un jour ils étaient sortis en cachette chacun de leur côté, et s’étaient retrouvé les deux sur le point de se faire attraper par Rusard. Résultat une alliance avait été nécessaire afin d’éviter un tour dans la forêt interdite. June était plus peureuse qu’aujourd’hui…
    Les deux amis s’adonnaient à ce genre d’humour un peu enfantin : lequel craquera en premier, qui gardera son sérieux le plus longtemps ? De plus, ce jeu n’en était pas toujours un, car Lucius était déjà présumé Mangemort, et étant l’ami ide June, ça pouvait éveiller les soupçons… Alors ils évitaient trop de signes amicaux en public. Mais on ne pouvait cacher très facilement une amitié de plus de 10 ans ! Bref…

    - Ca te dirait de manger un morceau chez Rodolphus ? Je meurs de faim !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
Grande Blatte Blonde || Directeur Dpt de Contrôle des Bestioles
avatar

Messages : 90

PENSINE
Profession/Année: A votre avis ?
Relations:
MessageSujet: Re: Un verre avec un vieil ami ... [Lucius]   Dim 28 Déc - 18:47

[Yeah ! Lucius is back !]


-Vous savez, Finnigan, je ne vous ai jamais aimé.

L'homme en question adressa à son directeur un regard haineux. C'était d'ailleurs tout ce qu'il pouvait faire, le pauvre. Adresser des regards noirs à celui qui avait à peine l'âge de son fils et le traîtait avec à peu près autant de mépris que s'il n'avait été qu'un elfe de maison. Finnigan avait commis une erreur. Une lourde, très très lourde erreur professionnelle. Et il allait payer cette erreur par la perte de son emploi, surtout s'il ne parvenait pas à trouver le moindre moyen de se faire pardonner l'erreur ayant permis à d'indiscrètes oreilles d'entendre parler d'un certain trafic d'oeufs de dragon. Trafic ayant coûté la vie à deux honnêtes et respectables membres du Ministère, pères et maris aimants, fils et cousins amicaux... Bref, c'était grâce à ce pauvre idiot que Greyback avait entendu parler de cela, et donc il devait lui faire payer, bien que cette rencontre avec le loup-garou ait renforcé la sympathie que Lucius avait pour ce bon vieux Fenrir (et ce, malgré le violent coup de poing envoyé par l'homme-armoire, puisque ceci était dans leurs plans). [cf : Quand la blatte blonde croise la bestiole]

-Je ne vois pas ce que votre sentiment à mon égard vient faire dans mon avenir professionnel !

-Vous employez de bien grands mots... avenir professionnel... ricana Lucius.

Puis le visage du jeune blond redevint soudainement impassible.


-Mon sentiment à votre égard à une place primordiale, Finnigan. Comment pourrions nous bien travailler si nous ne pouvons pas même nous voir en peinture ? Comment puis-je assurer que mon service est parfaitement rêglé lorsqu'un pauvre incapable de votre genre vient divulger dans une vieille gargotte infestée de punaises un fait confidentiel, parcequ'il a bu un peu trop de son tord-boyaux préféré ? Comment puis-je assurer la sérénité de mon service avec un boulet tel que vous, Finnigan ? Vous avez fait échouer notre enquête ! nous tenions ces oeufs, mais il a fallu que vous, mon cher, vous, veniez raconter à qui voulait bien l'entendre qu'une arrestation allait avoir lieu à Flagley !

La voix du directeur s'était faite à mesure de plus en plus sifflante, mais aussi de plus en plus élevée, puissante. Une fureur bien jouée car en très grande partie réelle était née en Lucius, ne laissant à présent plus la moindre chance à Finnigan de pouvoir garder son précieux travail.
L'homme paraissait à présent ressentir ce danger, car ses regards orageux avaient laissé place à une triste et pathétique expression honteuse, comme un enfant qui aurait été surpris à maltraîter son chat.


-Mr Malefoy, j'ai déjà écrit une lettre d'excuses, j'ai même accepté que vous me priviez de mon salaire ce mois-ci...
-Hé bien la situation a empiré depuis que la Gazette, ce torchon pas même capable d'employer des journalistes dignes de ce nom, à été mise au courrant !
lança durement Lucius.

Il savait que ce n'était pas Finnigan qui les avaient contacté, mais ce pauvre Finnigan était le bouc-émissaire. Il en fallait toujours un à virer lors de ces situations de crise intérieure. Et comme dit plus haut, Lucius n'avait jamais pu souffrir cette saleté de bonhomme.


-Il va donc falloir montrer l'exemple, Finnigan...

Le ton faussement désolé employé par Lucius, sa tête au visage fin penchée de côté, donnèrent froid dans le dos à notre malheureux Irlandais.

- ...Montrer ce qui risque d'arriver à vos collègues un tantinet bavards s'ils divulgent un secret professionnel. Même par accident. Surtout par accident.
-Mais Monsi...
-Considérez-vous comme un martyre. C'est pour la bonne cause que je suis dans l'obligation de vous renvoyer...


Et ce fut là que la petite lueur disparut du regard boueux de l'homme. Lucius adorait renvoyer des employés presque autant que jeter des Kedavra.
Lorsque Finnigan quitta le bureau de Malefoy pour aller récupérer ses affaires, ce dernier, victorieux et satisfait, rédigea un rapport adressé au Ministre, l'informant du renvoi de celui qui avait causé au service tant de déboirs, puis une lettre pour ensuite signaler son prochain envoi d'une petite annonce pour trouver un 'nouveau Finnigan' rapidement.
Ceci fait, Malefoy avait enfin fini sa longue et pénible (dans le sens ironique du terme) journée de travail. Passant sa cape, il quitta son bureau, le vérouillant pour ensuite rejoindre par la voie des ascenceurs le vaste hall d'entrée, qui à cette heure-ci devait être désert. A moins que...

Des pas se firent entendre, au loin, devant. Lucius aperçut la silhouette de la femme provoquant ce son résonnant de talons. Ce ne fut que lorsqu'il arriva à sa hauteur qu'il la reconnut : portant une cape et un bonnet, June Stevenson, 'petite secrétaire' (la aussi, c'est à prendre avec ironie), lui faisait face, un regard méprisant sondant le sien. Regard que, bien sûr, l'ex-serpentard Mangemort lui rendit, prenant une allure plus hautaine et férocement haineuse que jamais. Cela, les deux face à face, parfaitement immobiles, se scillant du regard, dura quelques minutes semblant s'étirer le plus lentement possible, puis :


-J'ai bien cru que j'allais devoir détourner le regard pour que ça cesse ! plaisanta Lucius, rendant son sourire à June.

La jeune femme était en réalité son amie d'enfance. Ils se connaissaient depuis Poudlard, et June était même, à présent, Mangemort elle aussi; et une collègue de valeur. Ils devaient juste cacher leur amitié et se montrer le plus hostile possible en publique.


"Ca te dirait de manger un morceau chez Rodolphus ?" Proposa alors June. "Je meurs de faim !"
-Ce serait avec joie,
répondit Lucius lorsqu'il sentit son estomac manifester très vivement une faim proche de la famine.

Sur ces mots, tous deux quittèrent le hall désert pour se rendre sur le Chemin de Traverse, où se trouvait l'étabissement fort bien renommé que tenait Mr Lestrange. Ils préféraient entrer par l'entrée se situant du côté Chemin de Traverse que par l'autre, donnant sur l'Allée des Embrumes : cela aurait fait franchement suspect pour deux employés du Ministère tels qu'eux.
Au bout de quelques minutes, Lucius et June repérèrent l'écriteau, où un grand A majuscule et subtilement calligraphié indiquait qu'ils étaient arrivés à l'Alchemist.D'un geste galant, Lucius ouvrit la porte à June :


-Après vous, Stevenson, dit-il d'un ton faussement méprisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un verre avec un vieil ami ... [Lucius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boit un verre 'avec son ex [ pv Victoire]
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» Nelly s'installe, nelly se pose ?? (PV M.)
» Jamie & Blaise ? Call me in the dark, nights always made me crazy
» Proposer un verre à un vieil ami est un plaisir! Surtout quand le patron vous offre le tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: