Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rodolphus Lestrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodolphus Lestrange
Proprio de The Alchemist __Sombre et cruel, comme sa femme
avatar

Messages : 147
Âge du perso : 25 ans

PENSINE
Profession/Année: Mangemort ; propriétaire et gérant de The Alchemist's
Relations:
MessageSujet: Rodolphus Lestrange   Mar 9 Sep - 12:59

I. Identité

    Nom, Prénom(s) : Lestrange Rodolphus
    Date de Naissance, Age : 7 mars 1953 – 25 ans
    Lieu de Résidence : Londres/Cardiff



II. Informations Personnelles

    Caractère (Qualités/Défauts/Gouts): Si ces dernières années n'ont eu de cesse d'achever une réelle maturité et un excellent sens du pragmatisme, il n’en reste pas moins que certains traits de caractère paraissent inaliénables chez Rodolphus. A commencer par son idéalisme si particulier. De sa famille il a retenu une certaine idée de la loyauté qui ne fera jamais défaut, mais aussi cette capacité tellement bien maîtrisée par la haute société d’énoncer les pires méchancetés avec humour, douceur et élégance. Si les idéaux sans actions lui ont toujours parus vide de sens, il reste conscient que l’action sans la réflexion est toute aussi stupide et évitera de foncer tête baissée dans ce qu’il ne connaîtra pas. Pourtant ceci est quelque peu contrebalancer par une assurance qui lui valu autant de déboires que des intérêts. Elève dissipé, il fut fréquent durant ses années de scolarité qu’il arrivât en retard ou rendisse ses devoirs après la date prévue. Parfois de charmants sourires, de bons mensonges ou une fausse contrition lui évitèrent alors les punitions que les professeurs pensaient lui infliger, et bien que ce fut loin d’être une règle générale, ce fut une excellente manière de peaufiner la machine néanmoins. Si les choses ne se dégradèrent jamais, c’est surtout parce que, peut-être grâce à son éducation peut-être pas, il fit preuve de facilités dans la magie (la magie noire s’étant révélée son domaine de prédilection le seul dans lequel il excelle réellement grâce aux apprentissages qui lui furent dispensés d’une part par sa famille, puis plus tard par Tom Jedusor) qui le tinrent au moins la tête hors de l’eau, mais également parce que Rodolphus est capable de faire preuve d’assez de réalisme pour se prendre en main, de se replonger temporairement dans les études, s’il paraît devenir trop médiocre. D’ailleurs, s’il est une chose qu’il exècre, c’est bien ça : la faiblesse, la bêtise, la médiocrité. C’est, avec le temps, bien plus cela qui lui tira des grimaces plutôt que la pureté du sang en lui-même. Mais le fait restait qu’à ses yeux, majorité des sorciers et sorcières n’étant pas de pure souche étaient des laxistes, des larves se laissant vivre doucettement au sein des Moldus plus médiocres encore. En Voldemort il a trouvé le leader qu’il n’avait jamais espéré, celui qui est capable de rendre une fierté, un honneur et une raison d’être à la sorcellerie. Sa vision d’honneur étant loin de celle qu’on peut s’imaginer, elle accepte tout à fait et encourage même la violence et la cruauté pour arriver à ses fins.
    C’est un homme qui ne se fixe guère que les limites que celui à qui il est loyal a fixées, la société telle qu'elle est l'ennuie. Mais paradoxalement, il aime le « monde », la foule autant que la solitude, voir et se faire voir, c’est toujours enrichissant et il sait se faire apprécier, faire oublier sa langue de vipère lorsqu’il en a le désir. Cette hypocrisie ne vient pas de la lâcheté, contrairement à ce qu'on pourrait penser : malgré sa jeunesse, aux services du Seigneur des Ténèbres, il serait prêt à aller à la mort pour lui. Mentir et faire semblant sont simplement des outils comme d'autres, des outils qu'il sait particulièrement bien utiliser.
    Qualités Principales : Loyauté, Ruse, Pragmatisme, Idéalisme
    Défauts principaux : Cruauté, Hypocrisie, Mépris, Manipulation, Idéalisme
    Peur(s) : échouer


    Physique [150 mots minimum] : Mince, sec, élancé. La stature d’un Rodolphus d’une taille moyenne n’a rien pour impressionner. Et pour cause, ce n’est pas ce qu’il a de plus remarquable : à savoir des yeux bruns très mobiles, toujours à la recherche de détails, l’intelligence et la ruse sont derrière. Ses traits sont racés, des lèvres fines pleines de morgue autant capables de moues furieuses que de sourires cruels ou de rires malicieux, menton hautain, sourcils expressifs jusqu’aux pommettes et au front haut que quelques rares mèches de cheveux d’un auburn sombre viennent zébrer, les autres participant à une coiffure classique jamais longtemps sauvegardée des mouvements qui la réduisent à rien. Le nez droit reste dans la lignée, de ce visage pâle aux expressions allégées par des fossettes indissimulables au moindre sourire, malgré la moustache et le bouc récemment laissés pousser.
    La voix grave, toujours posée, parfois très légèrement rauque comme celle d’une personne enrouée, est un outil dont il sait parfaitement user. D’ailleurs c’est alors qu’on voit que ses gestes la suivent en conséquence, qu’il paraît évident qu’une silhouette plus épaisse ou plus agressive pourrait nuire parfois au miel qu’il y met dans les tons employés. Et de toute manière, il n’est pas nécessaire de plus pour tenir sur un balai et encore moins pour savoir user d’une baguette.
    Il fait souvent montre de ce subtil mélange d'assurance, de fausse négligence, de nonchalance qui caractérise nombre des héritiers de ces riches et anciennes familles. A cette image, les vêtements qu'il porte sont à première vue d'une simplicité et d'une sobriété indubitable, à moins qu'on ne s'attache à leur excellente coupe, à ces petits détails qui font toute la différence.
    Signe(s) particulier(s) : la marque des Mangemorts, bien cachée, comme on peut l'imaginer


III. Biographie

    Enfance :
    Né dans la ville de Chester chez une grand-mère, en cette fin d’hiver qui voyait la montée de cette Guerre Froide à laquelle ses parents n’attachaient et n’attacheraient jamais la moindre importance, Rodolphus fut l'un des fils d’une vieille famille revendiquant ses ancêtres et son histoire avec une fougue que n’égalait que son mépris pour le monde des sciences qu’élevaient les simples humains, les moldus. Voilà longtemps que de lointains Lestrange avaient du quitter leur précieuse Bretagne sous les tensions provoquées par les « chasseurs de sorcières » de cette région toujours baignée de légendes, même après la Révolution, et surtout les menaces d’autres « sorcières » qui sous un couvert innocent s’allièrent à ces hommes mal dégrossis pour chasser ceux qui partageaient leur sang sous prétexte d’avoir fait usage de magie noire. L’enfant grandit avec ces histoires d’aïeuls arrivés au Pays de Galles, retrouvant un foyer et un pouvoir que seuls les sots avaient pu croire perdu, ces légendes celtes, ces rumeurs de la haute société de la Magie, ces rencontres de gens qui la modelaient.
    Personne dans la famille Lestrange et ses branches cousines, ne s’étonna en apprenant que le garçon arrivant à peine à parler fit, sous le coup de la colère, s’enflammer le torchon de l’Elfe de maison lorsque celui-ci tenta après en avoir reçu l’ordre de l’aller mettre au lit alors que Rodolphus était plongé dans d’intéressantes expériences sur les insectes que les enfants connaissent bien.
    Un frère était également à compter dans cette charmante famille qui se révéla d'une aussi belle carrure que l'autre était sec. Néanmoins leurs relations ne furent jamais tendues, au contraire, les deux frères semblaient se compléter fort bien pour le meilleur ou le pire dont les enfants sont capables, puis plus tard, s’accordant dans l’extrême majorité des cas sur tous les sujets importants, pour le meilleur et le pire dont font preuve les plus âgés. C’est sans surprise que la famille reçue en 1964 une lettre les invitant à envoyer Rodolphus dans la prestigieuse école de Poudlard.
    Années passées à Poudlard : Enfin on allait passer aux choses sérieuses. De ses parents, et malgré son jeune âge il avait commencé d’apprendre l’art de la diplomatie ce qui ne l’empêchait d’affirmer clairement certaines de ses opinions, ceci d’autant plus qu’il n’avait pas l’intention d’être comme son père, un inactif.
    Peu porté à étudier des heures un livre, il se fit rapidement remarquer comme étant un élève dissipé, retardataire. Seules ses facilités lui évitèrent de tomber plus bas que le moyen dans de nombreuses matières, malgré quelques bas, et quelques hauts. De plus, baigné dans les histoires et les traditions de magie noire qu'entretenait sa famille depuis sa naissance, il fut nécessaire pour Rodolphus de savoir mettre de côté parfois son peu d'intérêt pour certaines matières ou opinions de ses professeurs pour se laisser couler dans le moule. Malgré son jeune âge il n'était pas ignorant de la mauvaise réputation qui allait avec son nom de famille et veilla à se donner une image plus légère, évita de se vanter d'acquisitions familiales en public, de côtoyer les enfants de moldus pour ne pas risquer de s'emporter et lâcher quelques mots que l'administration de l'école réprouvait.
    Cela ne l'empêcha nullement cependant de se rattraper en compagnie de ses amis serpentards, avec lesquels il suivait avec passion les rumeurs faisant état d'un sombre mage. Avec eux il ne se cachait plus des connaissances des Lestranges – quel dommage que les Arts Noirs ne furent pas enseignés, il y aurait excellé -, rêvait comme eux d'un avenir plus grandiose qu'un poste ministériel ou les hauteurs de la réussite commerciale.
    Parallèlement, ayant hérité de sa mère cette facilité à agir au sein d’une communauté, il obtint un poste dans l’équipe de Quidditch de sa maison en tant que batteur, lui offrant l’intérêt des filles auxquelles il commençait de porter un intérêt plus ou moins grand.
    Quelques détentions dues à des écarts de comportement ou des sorties nocturnes sont à ajouter au tableau.
    Biographie Adulte :
    Comme on aurait pu s'y attendre, Rodolphus ne se lança nullement dans les grandes études, à moins qu'on ne parle de celles occultes. Héritier d'une famille aux ressources non négligeables, il ne lui était pas nécessaire de chercher à obtenir un poste lucratif.
    Cependant il hérita de"The Alchemist's" d'un vieil oncle. Le café/bar, servant même des en-cas le midi, est connu pour être particulièrement apprécié des employés du Ministère et des Sorciers aux moyens assez aisés. Quand on sait comme les gens laissent aisément échapper des informations sans s'en rendre compte dans ce genre de lieu, on peut comprendre l'intérêt qu'y a trouvé Rodolphus, lequel a pris beaucoup de soin dans le choix de ses employés.
    Une succursale devrait s'ouvrir à Pré-au-Lard, au regard des excellents bénéfices des dernières années.
    Récemment un mariage fut arrangé entre les familles Lestrange et Black, formant ce qui serait plus tard le couple le plus redouté parmi les Mangemorts. Mais actuellement aux yeux du monde, c'était un mariage comme un autre au sein de la communauté des familles dites de "Sang Pur".

    Mais ce qui ne pouvait être visible fut le rapprochement jusqu'au serment d'éternelle loyauté qu'il jura au Seigneur des Ténèbres, Lord Voldemort, lui vouant une confiance absolue, voire une foi inébranlable et de commencer enfin à agir. Bien que le Ministère semble fermer les yeux sur les derniers évènements, les Mangemorts continuent de faire preuve de la discrétion qui leur permet paradoxalement une belle marge d'action. Entre autres, Lestrange aime à faire passer les personnes appelant à réagir contre Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom pour des paranoïaques, cherchant à déstabiliser la bonne société magique, alors même que ses propres activités pour le compte de son maître pouvait faire se dresser les cheveux sur la tête du premier venu.

    Famille : [50 mots minimum]
    Sombre famille que celle des Lestranges : bien que fort respectée de part son sang 'pur', sa richesse et son ancienneté, des rumeurs plus ou moins sulfureuses l'ont toujours entourée. Si ces rumeurs sont bel et bien fondées la majorité du temps, il fut rare auparavant qu'un Lestrange fut condamné, la famille étant aussi réaliste que prudente, autant qu'elle possède de sérieux appuis. Pourtant les parents de Rodolphus furent loin de compter parmi les plus dangereux ou les plus extrémistes de cette famille. Voyons plus en détail, les proches de notre personnage :

    (je me suis permis d'inventer un peu, si ça ne convient pas, je changerai immédiatement)
    Martelan Lestrange : les relations père-fils sont très traditionnelles, caractérisées par le respect filial du en permanence au paternel. Cela étant dit, ce respect est en réalité mêlé : d’un côté le jeune homme voue une certaine admiration et affection à son père pour ses paroles, idéaux et son pouvoir au sein du Ministère, mais celle-ci est limitée par le fait que Rodolphus attend plus d’actes, que son géniteur assume ses opinions et agisse conformément à celles-ci. Son éducation et la sorte d’attachement qu’il pense devoir à l’ensemble des membres de la famille expliquent que plutôt que le conflit, le garçon adopta une attitude détachée sans la moindre trace d’insolence. De son côté son père semble se satisfaire d’un tel comportement, n’hésitant pourtant pas à réprimander vertement toute faillite dans les études, ou toute marque de faiblesse qui pourrait déshonorer la Famille.

    Meredith Lestrange anciennement Yaxley : les choses se font plus proches avec sa mère. Sans lui avoir jamais manqué de respect, il se permet avec elle une attitude plus familière qu’elle ne paraît pas décourager. Comme son époux, elle est à l’origine de l’horreur que leur fils éprouve pour la faillite, la faiblesse, mais de manière plus sous-jacente, peut-être est-elle finalement plus influente que son mari en l’occurrence. En toute circonstance, elle affiche un air naturellement aristocratique qui plait autant à leurs invités ou hôtes qu’il enchante son rejeton.

    Rabastan Lestrange : Les deux frères ne semblent posséder que très peu de sujets de discordes et celles-ci sont aussi passagères que rares. Ni l’un ni l’autre ne paraissent pouvoir se décevoir ou briser une confiance mutuelle malgré leurs différences. Loin de faire une compétition de leurs atouts et faiblesses, l’entraide a toujours été un maître-mot, et si Rodolphus sert Voldemort avec ferveur, celle-ci est l'égale de celle de son frère.

    Bellatrix Black : L'idée d'un mariage n'avait pas grand chose pour plaire à Rodolphus bien qu'il en vit toute l'utilité. Le fait que ce fut une Black à qui il serait marié atténua ses réticences et plus encore, le fait que ce fut Bellatrix, qu'il avait eu l'occasion de voir à l'œuvre à Poudlard, acheva de le convaincre de l'utilité d'une telle union. Qu'il n'a jamais regretté jusqu'à présent bien au contraire. Quand bien même les deux époux en sont encore au stade de l'apprivoisement, comment ne pas apprécier la fougue de Bellatrix quand il s'agit de servir le Seigneur des Ténèbres, comment ne pas apprécier sa cruauté et son intelligence ?



IV. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : Bois de châtaignier, venin séché d'Acromantule, 37 cm
    Camps : Mangemort
    Métier : Gérant et propriétaire de "The Alchemist's"
    Don particulier : Excellent Occlumens, il s'efforce d'apprendre la Legilimencie au contact de son Maître et des Mangemorts maîtrisant cette matière. Les sorts de magie noire semblent ne pas avoir de secret pour lui.



V. HJ - Vous

    Age : 21 ans
    Niveau en Rp : arf, je ne peux pas me juger moi-même, mais personne ne s'est jamais plaint en tous cas^^
    Présence /7 : je dirais 4/7 parce que j'ai un emploi du temps assez variable selon les mois.
    Code du Règlement : ##. What a Face
    Comment nous avez-vous connus ? via Best Rpg


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Mar 9 Sep - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rodolphus Lestrange   Mar 9 Sep - 13:10

bienvenue Lest' ! ^^ Amuse toi bien =D
Revenir en haut Aller en bas
Rodolphus Lestrange
Proprio de The Alchemist __Sombre et cruel, comme sa femme
avatar

Messages : 147
Âge du perso : 25 ans

PENSINE
Profession/Année: Mangemort ; propriétaire et gérant de The Alchemist's
Relations:
MessageSujet: Re: Rodolphus Lestrange   Mar 9 Sep - 13:40

Encore une fois merci beaucoup !

J'ai trouvé deux images qui pourrait être des avatars : je vous laisse choisir.... ou me dire que ça ne va pas du tout ^^'''''''.

http://img360.imageshack.us/my.php?image=av1he1.jpg
http://img237.imageshack.us/my.php?image=av2ry5.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Rodolphus Lestrange   Mar 9 Sep - 14:26

Rebonjour && Rebienvenue =D
Je n'ai rien à redire sur ta fiche, pas même sur la famille.
-> J'ai toujours apprécié le fait qu'un joueur puisse s'inventer ce genre de liens s'ils n'étaient pas connus =]

'Fin bref. Tout est bon pour moi; je te valide Wink
Et pour les PIIX...
*_____*
Le M'sieur qui a joué Dorian Grey =P
En réalité, les deux pourraient tout à fait convenir *réfléchis intensément*
On peut toujours demander à Sev' ce qu'il en pense.
La version Dorian Grey est beaucoup plus Dandy aristo que l'autre,
tout dépend ce que tu veux privilégier dans le perso =)


Anyway.
Bon jeu Wink

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Rodolphus Lestrange
Proprio de The Alchemist __Sombre et cruel, comme sa femme
avatar

Messages : 147
Âge du perso : 25 ans

PENSINE
Profession/Année: Mangemort ; propriétaire et gérant de The Alchemist's
Relations:
MessageSujet: Re: Rodolphus Lestrange   Mar 9 Sep - 15:13

Ravi que ça te plaise Smile

Pour l'avatar, personnellement je préfère le deuxième, mais comme tu avais dit préférer les cheveux longs.... Wink

Et merci pour l'accueil, Mr Lupin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rodolphus Lestrange   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rodolphus Lestrange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rodolphus Lestrange
» Rodolphus Lestrange ? Nightmares Personified
» Chroniques de l'ombre ? Rodolphus Lestrange
» Rodolphus Lestrange #Etre abjecte qui se glisse dans l'ombre...#
» Rodolphus Lestrange, terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. Fiches
-
Sauter vers: