Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|   Mer 3 Sep - 12:24

Enfin Prune avait pu fermer sa boutique. Elle était restée ouverte plus tard que d'habitude, mais c'était pour une bonne raison : elle avait reçu la visite du Dark Lord lui-même, venu tester la Mangemort. La commerçante avait réussi le test et soigné son Seigneur, puis il était resté un moment à discuter avec elle. C'était aux alentours de minuit qu'il était parti, laissant la jeune femme troublée par cette visite.
Elle avait enfin pu fermer sa boutique, et l'envie de se faire à manger étant complètement absente, elle décida d'aller se restaurer au Repère.
Après avoir fermé à clef l'échoppe de potions, elle se dirigea vers le pub de Regulus Black et entra. L'ambiance était assez calme, ce soir. Un léger brouhaha faisait office de musique de fond, et du coin de l'oeil Prune remarqua quelques Mangemorts de sa connaissance. Elle esquissa un signe de tête envers eux avant de se diriger à une table. Bientôt, on vint prendre sa commande.


PRUNE |Bonsoir... Je prendrais une salade composée et un Hydromel.|

Elle sortit un petit carnet de la besace qu'elle tenait en bandoulière et l'ouvrit tout en le posant sur la table. C'était un livre de comptes. C'était là qu'elle tenait les finances de sa boutique. Elle griffonna quelques chiffres sur une page presque entièrement pleine, et referma sans un bruit le carnet avant de le reposer dans son sac. Soudain, elle sentit un léger courant d'air. La porte venait de s'ouvrir. Elle leva les yeux et vit une Mangemort qu'elle avait déjà vu une ou deux fois, une petite rouquine plutôt jeune qui avait la réputation d'être... Comment dire ? Assez excentrique... La commerçante la fixa un moment du regard avant de porter son attention sur son plat qui venait d'arriver. Alors que Maïwenn venait de faire son entrée, Prune Redfield attaquait sa salade...

[HJ : Désolée, le post est un peu court... Ca ira mieux ensuite. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Maïwenn Katellig
Mangemort || Espionne schizo pour le Vieux Citronné


Messages : 266

PENSINE
Profession/Année: Mangemort (et espionne mais chut)
Relations:
MessageSujet: Re: Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|   Mer 3 Sep - 13:43

[HJ : t’inquiète pas c’est rare aussi que ça soit long pour une ouverture de sujet]

    Maïwenn s'ennuyait, c'était le cas de le dire, Le manoir vide n'avait plus beaucoup de visite ces derniers temps. Peut-être était-ce dû à la mort de ses parents, pourtant les mangemorts savaient que l'assassin n'était autre que la rouquine. Sa schizophrénie n'était un secret pour personne. Maintenant, tout le monde savait qu'elle pouvait changer d'attitude en un clin d'œil. Le seigneur des ténèbres n'avait qu'un mot à dire et elle devenait un monstre sanguinaire. Il était d'ailleurs un des rares a savoir comment la manipuler à sa guise. Elle n'avait jamais compris comment, mais entre nous, elle n'y avait jamais trop réfléchit.

    Quoi qu'il en soit, elle s'ennuyait seule, dans le manoir et elle en avait assez de manger toute seule aussi. Alors, elle pris une décision. Elle n'était guère à l'aise dans les lieux publics à cause de sa réputation de fille bizarre. Elle ne pouvait donc pas aller n'importe où. Mais heureusement pour elle, un établissement était parfait si elle voulait manger en extérieur sans être trop importunée. Un lieu où elle pouvait être elle-même un peu de temps en temps.

    Elle sortit alors de son salon vide et froid, attrapa sa cape noire au passage dans le couloir et sortit de la demeure tout en enfilant le manteau de tissu. Elle s’engouffra dans la nuit pendant que la porte se refermait derrière elle et elle marcha quelques temps pour sortir de la zone anti-transplanage et elle se rendit immédiatement dans une ruelle sombre du chemin de traverse. Après s’être assurée que personne n’avait fait attention à elle et que sa capuche était bien remontée sur ses cheveux, elle sortit du coin d’ombre pour se diriger telle une ombre vers l’allée des embrumes.

    Comme à son habitude elle ne prêta aucune attention aux vitrines des magasins et atteignit bien vite l'allée malfamée. Être vu ici signifiait en général qu'on n'était pas très fréquentable, mais elle s'en fichait pas mal après tout. May avait appris depuis longtemps à ne plus faire attention aux opinions des autres, à ce qu'ils pensaient d'elle. Elle ne se souciait que de son propre profit. Après avoir parcouru une certaine distance dans l'allée des Embrumes, la demoiselle s'arrêta devant une porte bien précise, celle qui indiquait l'entrée du repère. Maïwenn était ce qu'on peut appeler une habituée de l'endroit. Elle y venait depuis son ouverture et elle faisait déjà parti des mangemorts à cette époque. C'était évident puisque elle avait été recrutée dès sa sortie de l'école et qu'elle avait un an de plus que Regulus.

    Sur la porte, une fois à l'intérieur, elle jeta un regard circulaire à la pièce et retira sa capuche pour laisser apparaitre sa crinière rousse. Elle remarqua bien un regard posé sur elle, mais le temps de vérifier et la brune avait les yeux sur son assiette de salade. Elle la connaissait, de vue, Prune, si elle ne se trompait pas. Une mangemort semble t-il très intéressée par le maitre. Bien entendu, ce genre d'observation, elle les gardait pour elle. Maïwenn était devenu très observatrice depuis son adolescence.

    La demoiselle s'avança vers le bar pour commander un plat principalement composé de viande et elle se tourna vers la salle. Les tables étaient occupées, d'autres vides, mais elle n'était pas ici pour manger seule, alors elle tenta sa chance et s'avança vers Prune. Une fois à hauteur de la table elle fit remarquer sa présence même si elle n'était pas sur que ça soit nécessaire puis elle demanda d'une voix calme et semble t-il amicale.


    May - « Bonsoir, puis-je m'asseoir à votre table ? Ce n'est guère poli vu que nous nous connaissons à peine, mais je n'ai pas envie d'être seule. »

    En toute politesse, Maïwenn resta debout à côté de la table et attendit sagement la réponse.

_________________
+° Bien que fou, mon esprit m’appartient °+
+° La sagesse s'apparente souvent à la folie °+
+° J'y peux rien si je suis plus folle que sage... °+


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|   Mer 3 Sep - 23:59

Du coin de l'oeil, Prune avait observé la rouquine se diriger vers le comptoir pour commander. Puis, alors que la commerçante se battait avec une feuille de laitue, elle entendit la voix de Maïwenn qui semblait lui adresser la parole. Aussi, elle leva la tête pour observer plus attentivement l'importune. La rouquine semblait assez sympathique, à première vue. Mais Prune savait qu'elle ne pouvait se fier à ce visage angélique. Lord Voldemort se servait de Maïwenn comme d'une arme puissante et destructrice... A la question de la jeune femme, Prune haussa les épaules et répondit d'un ton neutre :

PRUNE |Allez-y...|

Et elle se concentra sur son repas. Prune n'était pas une femme bavarde par nature. Peu sociable, elle avait rarement eu d'amis et sa plus longue causette avait été une dispute avec ses parents à l'âge de 17 ans. Ca avait duré une demi-heure... Enfin, pour l'heure, elle regarda Maïwenn s'installer à sa table tout en grignotant quelque peu dans son assiette, mais elle n'avait pas vraiment faim. La Mangemort avait un appétit d'oiseau. Enfin, elle finit par poser sa fourchette et releva le regard sur la rouquine. D'un ton neutre, presque froid, elle lui lança :

PRUNE |Si vous êtes venue ici pour papoter, je suis désolée mais vous avez choisi la mauvaise table...|

Elle avait déjà bien assez à penser comme ça. Ses pensées se bousculaient et faisaient une folle farandole dans son esprit. Lord Voldemort était venu la voir. Il savait ce qu'elle ressentait pour lui, ce n'était un secret pour personne. Et malgré ça, il avait joué avec elle, allant même jusqu'à l'embrasser... Et ensuite...
Elle secoua légèrement la tête, ses cheveux volant autour de son visage, avant de reprendre une bouchée de salade. Puis elle revint à Maïwenn. Il fallait bien qu'elle fasse un brin de causette, en fin de compte...


PRUNE |Alors comme ça vous vous sentiez seule ? Pourtant, à votre âge, on sort souvent, non ?|

Les politesses d'usage, très certainement. Encore heureux que Prune n'ait pas sorti du placard la vielle rengaine sur le temps qu'il a fait aujourd'hui, elle serait vraiment passée pour la pire des asociales...
Revenir en haut Aller en bas
Maïwenn Katellig
Mangemort || Espionne schizo pour le Vieux Citronné


Messages : 266

PENSINE
Profession/Année: Mangemort (et espionne mais chut)
Relations:
MessageSujet: Re: Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|   Ven 5 Sep - 18:54

    Bien que la demoiselle dû attendre un petit moment, elle ne broncha pas le moins du monde, c'était plutôt fascinant à voir comme phénomène, elle pouvait à la fois être parfaitement calme, presque effacée et savait faire en sorte qu'on ne la voit pas. Et en un quart de secondes, elle devenait tout son inverse. Cependant et rares étaient les personnes a le savoir, il fallait souvent un élément déclencheur pour qu'elle change du tout au tout. Le seigneur des ténèbres avait vite trouvé comment faire, il fallait dire aussi que les parents de la demoiselle l'avaient bien renseigné.

    Prune - « Allez-y... »

    Maïwenn sortit brutalement de sa rêverie comme cela lui arrivait presque constamment. Elle n'en fit donc pas de cas et s'installa face à la jeune femme après lui avoir fait un léger sourire en guise de remerciement. Prune ne sembla pas se préoccuper d'elle plus que ça et cela convint très bien à la rouquine. Une serveuse lui apporta son assiette et la demoiselle commença à manger sans trop d'envie, gardant les yeux sur son assiette, mais restant tout le temps sur ses gardes. Elle fut bientôt interpellée cependant, plutôt surprise de voir que c'était Prune qui lui parlait, car elle ne s'y était pas attendu le moins du monde.

    Prune - « Si vous êtes venue ici pour papoter, je suis désolée, mais vous avez choisi la mauvaise table... »

    Cette remarque arracha un légé rire amusé à la rouquine, elle n'était pas non plus réputée pour être une grande bavarde. D'attitude solitaire, elle avait au contraire appris à observer les comportements des gens, elle trouvait que les gestes, les regards d'une personne, en disaient bien plus longs que leurs paroles la plupart du temps. Elle évitait seulement d'observer trop souvent certaines personnes comme le seigneur des ténèbres par exemple. Elle ne voulait pas d'ennuis. Tout à ses réflexions, Maïwenn la vit remuer la tête comme pour chasser ses pensées ce qui était surement le cas. Puis, une bouchée de salade plus tard, elle lui adressa de nouveau la parole.

    Prune - « Alors, comme ça vous vous sentiez seule ? Pourtant, à votre âge, on sort souvent, non ? »

    Maïwenn fut plutôt surprise cette fois-ci, la deuxième fois de la soirée. Elle ?! Sortir ?! Et bien non, quand ses parents étaient encore en vie, ils la cloîtraient chez eux, la trouvant trop dangereuse pour être lâchée seule en pleine nature, sauf quand le seigneur des ténèbres avait besoin d'elle et là encore, elle était accompagnée de son père. Maintenant qu'elle les avait tués, elle aurait pu sortir, c'est vrai, mais elle n'en voyait pas réellement l'utilité. May était de nature solitaire même s'il lui arrivait de temps en temps de ne plus supporter d'être toute seule... C'était une attitude plutôt complexe, mais elle en avait l'habitude maintenant et vivait au gré de ses envies. Elle répondit finalement d'une voix calme et plutôt enjouée.

    May - « Je n'ai jamais eu l'habitude de la foule et du bruit... Mais le manoir est bien trop calme depuis quelques jours... Depuis que j'y vis seul. »

    Comment aurait-on pu savoir, de la façon dont elle en parlait, qu'elle avait tué ses parents et que c'était pour ça qu'ils n'étaient plus là... Elle était depuis toujours habituée à la mort, elle ne la voyait pas comme tout le monde. Pour elle, mourir était une délivrance... Seuls les mangemorts (enfin certains, pas tous) étaient au courent du double meurtre et cela semblait avoir renforcé son côté dangereux et instable, mais elle s'en fichait. Elle observa Prune un instant puis elle demanda à tout hasard.

    May - « Je me trompe peut-être, mais ça ne serait pas vous qui vendez des potions dans cette allée ? »

    Par ''cette allée'' elle entendait bien entendu, l'allée des embrumes. Elle ne cherchait aucun renseignement particulier, c'était simplement de la curiosité.

_________________
+° Bien que fou, mon esprit m’appartient °+
+° La sagesse s'apparente souvent à la folie °+
+° J'y peux rien si je suis plus folle que sage... °+


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme d'une fin de soirée |Maïwenn|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée déguisée ! [PV Hypermusic]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: