Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quite a suprising birthday {Sev' =])

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Mar 2 Sep - 18:29

    Depuis le Bal de la Saint-Sylvestre cette idée lui trottait en tête. Une idée qui petit à petit était devenue une obsession. En fait, elle ne pouvait pas penser à autre chose. Elle lui avait fait une promesse ce soir-là et elle voyait l'occasion idéale de la tenir. Seulement... elle ne savait pas si elle serait la bienvenue. Après tout, ça faisait des années qu'ils n'avaient plus passé cette journée ensembles. Et si ça se trouvait il comptait passer sa soirée avec des collègues mangemorts ? Ou pire. Avec une femme. Il devait bien arriver à en trouver une s'il en voulait une après tout, comme tous les hommes. Alors le déranger... Depuis la veille au soir, elle ne cessait de penser à cela. Transplaner ou ne pas transplaner là-bas. Y aller ou ne pas y aller. Hésitation qui lui rongeait les sang. James l'avait remarqué certes mais... Tout de même. Elle n'avait pas fermé l'oeil de la nuit et une fois James partit au Ministère, la situation ne s'était pas arrangée. Le 9 Janvier. Combien de fois avaient-ils passé cette journée ensembles ? Elle s'était toujours arrangée pour passer le plus de temps possible avec lui à cette date-là. Etre là pour son meilleur ami. Oui. Seulement aujourd'hui... il ne l'était plus. Et aller le voir comme si rien ne s'était passé auparavant lui avait parut des plus déplacés. Elle tournait en rond. Si elle laissait passer cette occasion, elle n'aurait plus d'excuse réelle pour aller le voir. Cette fameuse excuse si précieuse pour la décider à le revoir. Mais aller le voir... Et puis, ils se diraient quoi ? Non. Elle lui avait promis d'y aller. Et, lui parler serait certainement la meilleure solution pour mettre à plat son esprit agité.

    Elle soupira. Elle n'avait qu'une solution qui s'offrait à elle. Elle avait transplané au Chemin de Traverse bien décidée à ne pas arriver les mains vides chez lui. Au moins, elle pourrait toujours lui jeter son cadeau dans les bras et s'enfuir si elle perdait tout courage en arrivant là-bas. Mais que lui acheter ? Elle ne savait presque rien de lui aujourd'hui. Il n'y avait qu'une chose dont elle était sure, deux en réalité. Qu'il l'aimait et qu'il avait toujours aimé les potions. Soit. Autant oublier un instant le premier fait et se concentrer sur le second. Lui acheter une carte où il serait écrit "meilleurs amis pour la vie" lui paraissait être totalement pathétique et faux en plus. Non, elle avait une meilleure idée. Elle était entrée chez Fleury et Bott et s'était rendue directement au rayon de médicomagie. Oui, son cadeau manquerait de charme c'était certain. Mais peut-être lui serait-il utile. Elle n'en demandait pas plus en réalité. Trop peu sure de ses actes en cet instant précis. Il y avait des dizaines de traités de médicomagie mais elle en cherchait un en particulier. On leur avait présenté cela comme la Bible en la matière. Elle n'avait qu'à espérer qu'il ne l'ai pas déjà. "Potions et milles décoctions médicomagiques" de Julian Saféplumal. L'ouvrage comptait une petite fortune mais soit. Ca lui ferait une robe de moins ce mois-ci. Elle paya sans rechigner la vingtaine de gallions demandés par le marchand et elle sortit. Il était presque midi et elle ne comptait pas se rendre chez lui à une telle heure, aussi décida-t-elle de manger sur le Chemin de Traverse.

    Elle prit un délicieux repas et attendit. Longtemps. En réalité, elle était comme scotchée à sa chaise, incapable de se décider, le sac contenant le cadeau de Severus à la main. Il faudrait bien y aller un jour. Elle observait les sorciers aller et venir sans parvenir à partir. Du courage. Elle était Gryffondor et puis... Il n'allait pas lui faire de mal. Il l'aimait. Mais à chaque fois qu'elle pensait cela, son courage fondait comme neige au soleil. Et s'il la renvoyait en la voyant ? Et si elle le dérangeait ? Et s'il n'était pas là quand elle arriverait ? Autant de questions qui étaient sans réponse. Du moins, tant qu'elle n'y allait pas. Le gérant du restaurant lui demanda si elle comptait encore reprendre du café et elle répondit par la négative. Elle était suffisament énervée comme cela sans subir une cure de café en prime. Du courage. Elle s'était soudainement levée et avait transplané au bout milieu de Spinner's End.

    Elle savait parfaitement où se situait sa maison, et pourtant, c'est lentement qu'elle s'y rendit, le coeur tambourinant contre sa poitrine. Bientôt elle aurait des réponses, et elle n'était pas sure d'être heureuse à l'idée de les avoir. Elle avait franchit les derniers mètres la séparant de la porte. Elle ne pouvait nullement entendre de bruits venant de l'intérieur. Hésitation. Jamais elle en s'était présentée ici. Jamais elle n'avait osé. Elle inspira fortement. Elle n'avait pas de raison de craindre cet instant. Elle venait seulement lui souhaiter un joyeux anniversaire.

    Ce n'est qu'après cinq bonnes minutes à réfléchir à la façon dont elle pourrait le saluer qu'elle eut le courage de frapper à la porte. Folie. Pour un peu elle aurait fuit juste après cela. Trop tard. La porte venait de s'ouvrir.

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Severus T. Rogue
Admin_* || Prince au coeur brisé


Messages : 36

PENSINE
Profession/Année: Mangemort__Assassin
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Mar 2 Sep - 19:00

« Tu sais quel jour on est ? »



    Ce mois, ce jour sur le calendrier avait été soigneusement barré. Une date qui ne devait existé, qui n'avait d'importance. Un neuf janvier, rien de plus, comme toutes les années mais cette date n'était pas banale pour celui qui avait rayer ce jour avec tant de hargne. Jour de son anniversaire. Normalement, on le fête avec des amis, voir sa famille, mais jamais seul et on ne l'oubli pas. Combien attendent ce jour avec impatience ? Nombre mais il ne faisait parti de ceux-là. Cette date n'avait plus existé après le départ de Lily. Elle avait été la seule a se souvenir de cette date, tous les ans. Certes sa mère y pensait, elle aussi mais aujourd'hui, alors que plus personne n'avait d'importance, que tout son entourage se résumait a la marque qu'il portait sur le bras... l'anniversaire n'était plus. Le Prince ne comptait plus les années. Qu'elles passent le plus rapidement possible, c'est ce qu'il demandait, rien d'autre.

    Il s'était enfermé chez lui, prostré dans l'un des fauteuils sombres du salon, observant la cheminée et ces flammes qui n'étaient que fascination pour celui qui n'avait rien trouvé de mieux à faire. Gamin ébloui par un spectacle commun. Il y trouvait une certaine beauté et cette contemplation l'empêchait de se souvenir... l'empêchait de croire que quelqu'un viendrait lui crier "Joyeux Anniversaire" . Car au final, c'était ce qu'il attendait, malgré ses réticences, son mépris certain pour celui qui oserait. Et Severus aurait souhaité entendre ses mots prononcés par une seule et unique personne mais là encore... il pouvait oublier. Elle avait bien d'autre chose à penser que lui... Mangemort. Le gamin avait fini par détourné le regard, mais son attention fut porté sur la seule chose qui trônait au milieu du salon. Bouteille qui semblait l'observer depuis un moment. L'alcool était indigeste, mais parfois, juste pour cette sensation de brûlure dans la gorge, pour échapper a la réalité... le temps de quelques heures, il ne disait pas non. Il n'avait bu qu'un verre, reposant la bouteille violement. Ne pas finir comme LUI, surtout pas. Pourtant, c'eût était si simple de sombrer et de se réveiller le lendemain.

    Coups contre la porte.
    Il ne l'avait pas entendu, du moins pas immédiatement. Bruit désagréable qui lui était parvenu. Personne n'aurait osé venir le déranger, ou plutôt personne n'aurait osé se déranger pour lui. C'est donc lentement que Severus s'était dirigé vers la porte qu'il avait ouvert à la volée, s'apprêtant à dire au visiteur qu'il pouvait repartir aussi vite. Mais aucun son ne sorti. Il fut comme pétrifié devant la personne qui se trouvait là, juste devant sa porte d'entrée. Non, ce n'était pas ELLE. Ça ne pouvait être Lily. Elle l'avait oublié. Certes, il y avait eu ce bal, mais ce n'était pas pareil, et c'est lui qui s'était avancé vers elle. Aujourd'hui... aujourd'hui n'était pas un jour ordinaire et elle venait... l'envie de refermer la porte fut grande pour ne plus qu'il ait a supporter cette visions. Lily, sa Lily. La serrer dans ses bras semblait être la meilleure idée pour la saluer mais non, rien. Il resta de marbre, et c'est pourquoi un long silence s'installa avant qu'il ne se décide à parler.

    - Tu aurais pu venir demain.

    Il avait complètement omis les politesses mais qu'importe.
    Et voila que Severus ne savait plus quoi faire. La faire rentré était certainement une mauvaise idée. Cette maison ne devait accueillir de visiteur, trop de choses s'étaient passées à l'intérieur et pourtant. Il avait un peu plus ouvert la porte, la laissant ainsi rentrer chez lui.

    - Tu... tu vas bien ?


_________________
-UC-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Mar 2 Sep - 19:54

    Elle crut qu'il allait lui refermer la porte au nez. Au moins aussi pétrifiée que lui en vérité. Presque surprise de le trouver chez lui. Comme si elle aurait préféré avoir eut juste à déposer son cadeau avant de repartir. Mais non, il était là. Elle ne parvenait même pas à le saluer. Simplement là, à le regarder, sentant le paquet dans sa poche. Comme il était dur parfois de respirer.

    « Tu aurais pu venir demain. »
    « Ca aurait pas été pareil... »

    Certes. Elle aurait pu venir un autre jour. Elle aurait même certainement du venir un autre jour. Mais. Non. Elle n'avait pas pu faire cela. Elle n'avait pas eut envie de remettre à plus tard sa promesse. Aucun salut n'avait été fait, aucun geste d'affection envers l'autre pour se saluer. Juste... rien. Ces simples paroles. Creuses. Elle aurait pu lui sauter dans les bras et lui hurler joyeux anniversaire. Il n'en fut rien. Elle était simplement restée là, sur le pallier. Attendant un signe, un geste. Quelque chose qui lui indiquerait ce qu'elle devait faire. Ce qu'il voulait. Chaque seconde passée à attendre ne faisait que l'angoisser un peu plus. Elle paraissait bien loin la facilité qu'ils avaient pu avoir à se parler, à être ensembles. Elle crut même qu'il comptait la laisser dehors ainsi, en ce mois de janvier londonien. Mais il n'en fut rien. Il avait finit par ouvrir la porte en un peu plus grand lui laissant la place d'entrer, ce qu'elle fit d'un pas hésitant. Jamais elle n'était entrée ici. L'atmosphère était plutôt lourde, pesante. Peu agréable. Autant la réponse des parents de Lily respirait la joie et la bonne humeur autant celle de Severus... Non. Décidémment elle aurait dut l'inviter à venir vivre chez elle bien des années auparavant, loin de cet endroit glauque. Ou du moins, l'inviter à passer le moins de temps possibles ici. Des regrets. Encore. Quelque chose lui disait qu'elle ne cesserait jamais d'en avoir en ce qui le concernait.

    « Tu... tu vas bien ? »
    « Euh... oui. Oui ça va. Et... et toi ? »

    Autant de maladresse dans des paroles qui avaient put être parfaitement banales entre eux. Plus qu'habituelles même. Mais à présent, cela semblait comme déplacé. Comme si une barrière qu'ils ne parvenaient toujours pas à voir était encore entre eux. Sensation douloureuse que celle-ci. Des barrières. Il y en avait bien trop entre eux à présent. D'où l'origine de ce malaise très certainement. Ainsi dans l'entrée, simplement. Tous les deux. Il s'était passé beaucoup de choses ces deux derniers mois. En ce qui les concernait tous les deux du moins. Malaise que cela avait généré. Elle ne pouvait oublier la peur qu'il lui avait faite, pas plus que le sort qu'il lui avait jeté. Mais plus que cela, c'était leur dernière conversation qu'elle voulait retenir. Du moins, leur avant-dernière. Celle du parc. Celle où il lui avait révélé bien des choses sur sa famille qu'elle ne savait pas. Des choses terribles qu'elle n'aurait peut-être jamais du apprendre. Des choses qui la faisait culpabiliser comme cela n'était encore jamais arriver. Et puis, il y avait eut cette autre chose. Cette simple phrase. Quelques mots. Mais quelques mots qui voulaient dire tant. Quelque chose qu'elle ne voulait pas oublier, surtout pas. Le fait qu'il l'aimait. Mais cela... cela n'aurait aucune conséquence. Du moins, pas celle auxquelles on pourrait s'attendre. Qu'elle le fuit. Prenne peur de lui. Protège James de la jalousie de l'homme en noir. Mais ce n'était pas les conséquences que cela avait eut. Elle avait simplement voulu être de nouveau présente pour lui. Ne pas commettre les mêmes erreurs qu'autrefois. Et peut-être, peut-être lui laisser une chance de se racheter à ses yeux.

    Elle pouvait toujours sentir le paquet dans sa poche. Face au malaise présent, elle ne voyait que cela comme moyen de briser la glace. Elle l'avait sorti et lui avait rendu sa taille d'origine à l'aide de sa baguette, avant de le mettre précipitamment entre les mains de Severus.

    « Je... enfin. Joyeux anniversaire Sev'. »

    Elle se mordait la lèvre, attendant de voir ce qu'il comptait faire de son cadeau. Si cela lui plairait. Si... Elle ne savait même pas ce qu'elle attendait. Elle voulait simplement passer un peu de temps avec lui.

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Severus T. Rogue
Admin_* || Prince au coeur brisé


Messages : 36

PENSINE
Profession/Année: Mangemort__Assassin
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Sam 13 Sep - 21:00


    « Certainement. Je n'aurai pas eu a me rappeler quel jour nous sommes. »

    Paroles qu'il venait de craché avec un mépris certain alors que Lily n'était pas là pour le lui rappeler avec haine. Mais Severus n'avait pas encore compris, il ne comprenait pas grand chose, que ce qu'il voulait voir. Et même si l'envie de revoir Lily, de pouvoir lui parler était parfois plus grande que toutes, que sa conscience même, il ne pouvait s'empêcher d'être désagréable, un peu, du moins, il n'arrivait a chasser son attitude de replis qu'il arborait depuis trop de temps... déjà. Voila probablement pourquoi il se montrait si peu expressif avec la jeune femme rousse qui lui faisait face. Merlin, Lily, chez lui, pour son anniversaire. Elle n'avait pas oublié, non, Lily était bel et bien devant lui, oh, aussi gênée que lui certes mais ceci n'avait pas tant d'importante. Elle était ici, pour lui, sa Lily, sa Lionne chez qui il avait fait disparaître toute notion de confiance, celle qu'il avait déçu. Severus en avait pleinement conscience, une grande partie de l'échec était de sa faute, uniquement. Incapable de dévoiler quoique ce soit, l'ombre qui ne faisait que de l'écouter... mais l'autre jour dans le parc, il avait commis la plus belle des erreurs, celle de tout lui révéler, ce qu'il avait toujours caché, préférant ne pas quoique la réaction de Lily. Et le Prince avait fuit, en lâche, comme toujours, tourner le dos pour ne voir le visage... mais Lily était là, et refermer la porte, non, jamais... même si la honte dominait bien des sentiments se bousculant a l'intérieur de ce semblant de coeur qu'il aurait arraché bien des années auparavant.

    « Euh... oui. Oui ça va. Et... et toi ? »
    « C'était stupide comme question... Toujours dire ce qu'il pense. Mauvaise idée. Sa voix s'était radoucie. Je vais... bien. »

    Je vais bien. Oui, toujours, malgré tout. C'est ce qu'il lui avait répété pendant de nombreuses années, que tout allait bien, que rien dans sa vie ne le dérangeait; que ses parents étaient des gens biens, que sa vie était bien. Bon comédien. Mais Lily, avait-elle seulement chercher à savoir la vérité ? Pour ceci il lui en voulait, de n'avoir su creuser un peu;, n'avoir su le bousculer même si il lui aurait hurler dessus que le monde était merveilleux. Mais dans un sens, il l'avait été... merveilleux. Quand le Serpent était avec la Lionne, quand ils passaient leur après-midi dans le parc... oui, là il avait connu le bonheur comme jamais mais aujourd'hui, même après avoir retrouvé Lily et son semblant de confiance, du moins, une lueur autre que la haine dans son regard, Severus ne parvenait a retrouver cette agréable sensation. Coeur qui bat si fort qu'il s'en détacherai, non, juste de appréhension, un peu de crainte, mais plus de bonheur... du moins, plus comme il l'avait connu. Aujourd'hui le bonheur n'était plus de se trouver en compagnie de Lily, de lui adresser la parole, simplement... a vouloir un peu, il en avait voulu plus. Alors le regard sombre du Déchu s'était détourné de celle qu'il considérait comme son Ange... possession de Potter, pas la sienne, jamais.

    La malaise palpable dans l'air n'était un réel problème pour Severus. Cette distance entre eux, malgré leur proximité, ce froid, puis ce silence... Il en était presque habitué. Un peu comme lorsqu'ils se croisaient dans les couloirs de Ste Mangouste, de l'ignorance, de la froideur. Mais là, non, c'était différent. Autre chose. Ne pas savoir quoi faire tout en ayant une idée précise... irréalisable. Et cette chose qu'elle venait de lui mettre dans les mains sans qu'il puisse le refuser, le laisser tomber à terre. Les yeux onyx se posèrent sur le paquet, once d'un sourire qui était venu se loger sur ses lèvres, rictus en réalité. Il n'était plus capable de sourire.

    « Je... enfin. Joyeux anniversaire Sev'. »

    L'enfant, car c'est ce qu'il était en cet instant... avait levé ses yeux vers ceux émeraudes de Lily, yeux sombre dans lesquels dansait une lueur de remerciement. Illuminés, vivants. Qu'importe ce que contiendrai ce paquet, ce n'était que le geste, le fait qu'elle y ait pensé. L'envie de lâcher le paquet, de la prendre dans ses bras fut grande, tentatrice mais Severus se ravisa au dernier moment et ouvrit ce cadeau avec une lenteur presque désagréable. Un livre, et pas n'importe lequel "Potions et milles décoctions médiatiquement" . Il l'avait ouvert avec une avidité non mesurée. Lily, pauvre folle.

    « Je ... merci Lily. »

    Un mot, stupide pour exprimait ce qu'il ressentait. Ce n'était pas possible, trop facile, lâche aussi. Il s'était avancé vers elle, craignant tout de fois qu'elle se recule, voir fuit. Un simple baiser sur sa joue, comme on en fait a ses amis... amis, encore fallait-il que ce terme puisse être utilisé pour qualifié leur relation.

    « Tu... tu n'aurai pas du. Enfin... ça me plais, vraiment... meus ta présence aurait suffit. »

    La fin de la phrase ne fut que murmures alors qu'il tournait le dos a la jeune femme et s'éloignait pour aller poser le livre un peu plus loin dans salon qu'il haïssait tant, cette maison qui n'avait a tenir encore débout.


_________________
-UC-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Sam 13 Sep - 22:22

    « Certainement. Je n'aurai pas eu a me rappeler quel jour nous sommes. »

    Regard douloureux. Il ne voulait pas se rappeler ses anniversaires ? Et pourtant, s'il y avait bien un jour dans l'année où l'on était censé être heureux c'était bien celui-là. Simple excuse pour aimer la vie. Lui aussi devrait avoir le droit de goûter cela. Lui qu'elle avait si peu compris en définitive. Des anniversaires... Lily en avait connu plusieurs depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu en tant qu'amis. Et à chaque fois sa présence lui avait manqué, alors lui... Lui il était tout seul. Elle l'avait abandonné et ne lui avait plus souhaité ses anniversaires. Et s'il lui avait manqué à elle, assurément la réciproque était vraie, bien plus forte même certainement. Elle ne lui avait pas répond, détournant seulement le regard, gênée. Honteuse de ses actes. D'avoir abandonné aussi facilement. De lui avoir fait autant de mal malgré elle. Elle comptait bien se rattraper, dans la mesure du possible.

    « C'était stupide comme question... Je vais... bien. »

    Sourire nerveux. Stupide. Comment savoir si sa réponse était valable ? S'il était sincère ou ironique. Elle ne savait. Instinct qu'elle avait perdu. Quoique. Elle ne l'avait surement jamais eut. Elle avait cru voir parfois qu'il allait mal, mais généralement elle avait cru qu'il allait bien, que tout était bien dans sa vie, du moins, pas pire que sa vie à elle. Comme elle s'était trompée toutes ces années. Scènes qui défilaient encore devant ses yeux. Elle ne comptait plus le nombre de fois où il lui avait assuré la même chose. Horreur que de penser qu'il avait surement menti la plupart du temps. Si seulement elle aurait pu savoir.... Mais elle aurait du savoir. Elle aurait du le sentir. Comprendre. Si ils étaient aussi proches qu'elle l'avait toujours cru, alors elle aurait du voir tout ce qu'il lui cachait. Jamais ce ne fut le cas. Il était trop tard pour cela. Ils avaient perdu presque dix ans de leurs vies. Elle avait perdu dix ans de sa vie à ne pas voir la vérité. A ne pas le connaître vraiment. A ne pas pouvoir être l'amie qu'elle aurait du être pour lui. Et le résultat de tout cela était là. Ces regards qui ne parvenaient plus à s'accrocher sans se sentir gêné, mal à l'aise. Honteuse. Elle voudrait lui dire tout cela. Lui dire combien elle regrettait, combien elle s'en voulait. Mais ses paroles ne parvenaient pas à franchir ses lèvres. A croire que la lionne n'était pas aussi courageuse qu'elle était censée être. Mais le voir si proche tout en le sachant si loin. Si seul. Si... malheureux à cause d'elle. Se sentir bien dans une telle situation était tout simplement impossible. Elle ne pouvait pas se comporter autrement, étouffée par sa culpabilité à son égard. Juste le prendre dans ses bras et lui assurer qu'elle voulait être là à présent. Impossible.

    Elle lui avait donné son cadeau sans lui laisser le choix. Peur affreuse que de le voir le lui remettre entre les mains, lui crier qu'il ne voulait rien recevoir d'elle après ce qu'elle avait fait. Crainte qu'il déteste le fait que ce cadeau était aussi... impersonnel en soit. Ne reflète nullement ce qui avait pu exister entre eux, ce qui aurait du exister. Ses yeux s'étaient plongés dans les siens. Sourire qui s'étira lentement sur le visage de la lionne. Soulagement que d'y lire toutes ces émotions. Regard qu'elle n'aurait jamais cru revoir un jour. Cette étincelle de vie. A présent, elle ne ressentait plus que de l'excitation à l'idée de voir sa réaction face à son présent. L'espoir de voir son visage s'illuminer complètement, de revoir son sourire, de voir ses traits se mouvoir pour faire renaître son ami. Lenteur dans ses gestes. Torture. Elle aurait voulu lui crier de déchirer le paquet de suite.

    « Je ... merci Lily. »

    Sourire qui s'était largement agrandit en entendant ses paroles. Il n'avait nullement rejeté son cadeau. Elle n'avait pas bouger en le voyant s'approcher, ne le quittant pas du regard, pas de crainte non. Espoir qu'il la reprenne dans ses bras, comme la dernière fois. Cette simple proximité et la douce sensation que cela lui procurait. Elle sentit simplement ses lèvres sur son visage. Elle avait posé son bras sur le sien l'espace d'une seconde avant de le retirer, alors qu'il remettait une distance entre eux.

    « Tu... tu n'aurai pas du. Enfin... ça me plais, vraiment... mais ta présence aurait suffit. »
    « Je ne pouvais pas revenir les mains vides après... tout ce temps. »

    Cet anniversaire. Excuse pour le revoir. Le sentir proche d'elle. Croire qu'un certain espoir pouvait exister pour eux, même si elle ne savait pas exactement ce qu'elle espérait. Elle l'avait suivit dans cette autre pièce qu'elle n'avait jamais vu. Voir sa silhouette se dessiner ainsi dans la lumière que les flames projetaient dans la pièce... Comme une apparition. Beauté de celle-ci. Voir ses épaules, ses cheveux ainsi. Bouger. Le voir vivre tout simplement. Ne pas se sentir étrangère en sa présence. Elle s'était timidement avancée, loin d'être certaine sur l'attitude à adpoter. Elle n'avait pas envie d'être à l'autre bout de la pièce mais d'un autre côté... Elle s'était encore un peu rapprochée de lui.

    « C'est dommage que je ne sois jamais venue avant enfin...» Pause dans ses paroles. Elle s'était arrêtée devant les flammes de l'âtre, le regard perdu dans celles-ci. « Si tu savais comme je regrette Sev'... Tout aurait put être différent si seulement... »

    Phrase qu'elle finit dans un soupir. Si seulement elle avait cherché à savoir véritablement qui il était. Si elle avait cherché à tout connaître de sa vie comme il l'avait fait pour elle. Elle avait croisé les bras, sa tristesse lisible dans ses traits. Effort, concentration. Elle devait se reprendre. Après tout, c'était l'anniversaire de Severus. Elle n'était pas venu pour qu'ils soient tristes, juste pour... profiter de sa présence. Juste d'eux. Soupir pour retrouver une certaine contenance, de nouveau.

    « J'ai pas penser à un gâteau alors, tu veux qu'on fasse quoi ? Enfin, c'est à toi de décider, c'est ta journée. »

    Sourire de nouveau. Elle avait envie de tout faire pour lui, en fait, juste pour pouvoir revoir son sourire une nouvelle fois.

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Severus T. Rogue
Admin_* || Prince au coeur brisé


Messages : 36

PENSINE
Profession/Année: Mangemort__Assassin
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Dim 28 Sep - 14:47


    « C'est dommage que je ne sois jamais venue avant enfin...»

    Venir ici, par le passé, alors qu'ils n'étaient qu'enfants n'aurait eu aucun sens. D'ailleurs, jamais Severus n'aurait permis a Lily qu'elle rentre ici, dans cette maison qui était la sienne, cet assemblage de briques qu'il avait souhaité détruire a de nombreuse reprise sans jamais être capable de quoique ce soit. Et puis, pourquoi l'avoir laissé rentrer aujourd'hui ? Elle devait certainement être gêné par l'atmosphère se dégageant de ces lieux. Le peu de personnes y étant entrer avaient toujours manifester cette impression... inquiétude. Lui même la ressentait parfois, cette légère angoisse, mais il avait une raison. Crainte que le fantôme de son père décide enfin de se manifester, que l'esprit de l'ivrogne hante cette maison... mais ceci n'était pas arrivé, pas encore, ce qui en somme, était pour le moins étonnant, vu la façon dont il avait tué Tobias... Flash qui se répercutaient devant ses yeux qu'il avait clos l'espace de quelques secondes, assez pour ne pas s'apercevoir que Lily s'était approchée des flammes.

    « Si tu savais comme je regrette Sev'... Tout aurait put être différent si seulement... »

    Il s'était détourné d'elle, fuyant a nouveau le visage de la jeune femme. Reparler de ce qui c'était passé, de ce qui aurait pu se passé si... non. Il ne voulait pas en entendre parler, pas plus que Severus ne voulait entendre les excuse de Lily, qu'elle les garde... car c'était bien avant que ses mots auraient du être prononcé, pas aujourd'hui, ils n'avaient plus d'importance, de valeur aux yeux du Mangemort. Lui était venu à elle pour retrouver la confiance qu'il avait perdu mais Severus n'avait jamais demandé autre chose, et surtout pas ceci. Refaire le passé, tenter de trouver réponses aux erreurs, ouvrir les yeux sur les événements qu'on aurait jamais soupçonner... * trop tard Lily * - Mais tout ceci ne resta que pensées. L'ancien Serpentard préférait oublié, ce n'était pas le moment... et il ne le serait jamais. Le temps des grandes excuses... pathétique. Dérisoire. Rien ne pourra se reconstruire entièrement... rien, car il avait tout perdu, même ses infimes illusions.

    Encore une fois... Il était figé.

    Et cette attitude, il ne l'appréciait pas, non. Si Lily était simplement venue pour s'excuser, pour tenter de trouver une réponse a tout cela... la porte s'ouvrait, qu'elle reparte, Severus trouverait bien de quoi occuper cette si "belle" journée qu'elle n'avait pas oublié... qu'elle n'avait jamais oublié si il s'en souvenait bien. Le regard sombre de Severus avait recroisé celui de la jeune femme, voilé, les yeux verts ne possédaient plus leur éclat, ce qu'il n'appréciait pas. Il n'avait jamais aimé la voir ainsi et... c'était de sa faute aujourd'hui. L'ancien Serpentard s'était approché d'elle, fixant les flammes ou plutôt essayant de ne pas la fixer elle.

    « J'ai pas penser à un gâteau alors, tu veux qu'on fasse quoi ? Enfin, c'est à toi de décider, c'est ta journée. »


    Un gâteau, symbolique d'un anniversaire. Il avait relevé les yeux vers Lily a l'entente de ses paroles qui bien malgré lui l'avait fait sourire. Elle était venue lui souhaité un joyeux anniversaire mais ils n'avaient de quoi fêter ceci dignement -bien que cela n'ait de valeur aux yeux du jeune Mangemort- il ne voulait plus fuir ce jour. Car elle était venue, pour lui... juste pour ça.

    « Je ne sais pas... après tout ce n'est qu'un jour comme un autre. » Toujours aussi pessimiste. « On pourrait le préparer ce gâteau, car il faut bien que je les souffles ces dix neuf bougies... enfin... ça en fait beaucoup en fait. »

    Sourire réellement joyeux qu'il arbora. Dix-neuf ans, et il retrouvait Lily, le cadeau pouvait-il être plus beau ? Certainement que non. Voir l'éclat vert des yeux de la Lionne, son sourire, ceci suffisait amplement pour que ce jour reprenne de son importance. L'ancien Serpentard s'était alors dirigé vers la cuisine qui était adjacente au salon. Il avait entraîner Lily avec lui dans cette pièce qu'il haïssait comme toutes celles de la maison. L’étudiant sembla perdu pendant quelques instants, ne sachant quoi faire, ou plutôt quoi sortir de ces placards. Un gâteau, c'était pourtant si simple a faire... mais pas pour celui avec qui on avait souvent omis de lui en présenter un a ses anniversaires.

    « Le chocolat convient a mademoiselle ? » Nouveau sourire alors qu'il était allé chercher de quoi préparer ce gâteau bien que n'étant pas du tout sur de comment on prépare ceci.

_________________
-UC-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Lun 29 Sep - 16:18

    Il n'avait pas réagit à ses paroles. Aucun geste pour lui dire que ce n'était rien, aucun pour l'accuser plus qu'elle ne s'accusait elle-même. Rien. Inintéressement ? Elle ne le pensait pas. Seulement... ses paroles n'avaient aucun sens. Chercher à s'excuser après tout ce temps... Non. Le mal avait déjà était fait, et les excuses ne viendraient rien sauver, rien restaurer. On ne pouvait pas changer le passé. Culpabilité qu'elle aurait toujours très certainement, avec raison. Lui pardonner aussi facilement son aveuglément n'aurait rien arrangé. Elle n'avait rien fait pour l'aider, le sauver de la situation dans laquelle il vivait. Elle n'avait pas su être réellement son amie. Pas su le comprendre. Pas su connaître sa véritable vie. Pas su le protéger comme lui l'avait protégée. Elle avait été absente de sa vie en réalité. Rien de plus qu'une chose qu'on apprécie et que l'on protège de tout mais qui ne fera jamais rien pour vous. Voilà la désagréable impression qu'elle avait. Avoir tout gâché. Depuis leur dispute elle s'était persuadée que c'était lui qui avait tout détruit, lui qui n'avait rien compris à l'importance de leur relation. Que c'était sa faute à lui et à son fichu amour de la magie noire. Aujourd'hui... Elle voyait les choses bien différements. Si elle aurait tout compris à l'époque, probablement qu'elle aurait pu le protéger, l'empêcher de sombrer. Et le fossé qui les séparait aujourd'hui, même s'ils étaient en train d'essayer de le combler, n'existerait certainement pas. Le simple fait de vouloir être à ses côtés aujourd'hui et le serrer dans ses bras ne changerait rien. Trop de choses s'étaient passées, par sa faute, à elle. Elle avait compris dans son silence qu'il ne souhaitait pas aborder ce sujet, faire comme s'ils pouvaient oublier cela. Elle ne l'oublierait jamais. Mais ce jour était jour de fête et non jour pour les repentances. Peut-être un jour accepterait-il de l'entendre. Peut-être saurait-elle se faire pardonner cela un jour.

    « Je ne sais pas... après tout ce n'est qu'un jour comme un autre. »

    Elle avait secoué la tête, en signe dénagation, très légèrement agacé par cela. Elle était venue spécialement pour lui, pour lui fêter son anniversaire, et il semblait toujours vouloir faire comme si ce jour n'avait rien de particulier. Comme si ce jour n'était qu'une vulgaire date sur un calendrier. Grand sourire qui répondit au sien quand il finit par accepter l'idée. Dix-neuf ans. Oui... ca en faisait beaucoup. Et si Lily comptait bien, il y avait trois autres anniversaires qu'elle aurait du lui souhaiter, fêter avec lui. Ses seize, dix-sept et dix-huit ans. Elle voulait qu'aujourd'hui tout soit parfait pour lui, elle voulait se rattraper. Faire comme si ces trois années n'avaient pas existées. Juste, lui montrer qu'elle voulait être là pour lui. Qu'elle serait là pour lui maintenant. Lui dont le sourire parvenait toujours à lui réchauffer le coeur. Comme cela lui avait manqué. Le sentir.... heureux. Ne pas avoir à s'inquiéter pour lui, en cet instant du moins. Etre rassurée, se dire que à cet instant précis, il allait bien. Elle l'avait suivit sans opposer la moindre résistance. Ils pouvaient le faire ce gâteau, en effet. Ca lui rappelerait même surement l'époque où ils travaillaient main dans la main en potion formant ainsi un des meilleurs binômes que l'école ai connu.

    « Le chocolat convient a mademoiselle ? »
    « C'est un excellent choix monsieur. »

    Petit rire qui lui échappa. Deux gamins dans une cuisine. Il n'y avait qu'à espérer que les murs ne se retrouveraient pas couverts de chocolat. Elle l'avait observé tout sortir et ne put s'empêcher de rire de nouveau en constant qu'il n'avait pas l'air à son aise à l'idée de faire une aussi simple pâtisserie. Elle s'était dirigée vers la table où il avait tout rassemblé et s'était saisie de quelques ingrédients, commençant à faire la base du gâteau en question, sans pouvoir s'empêcher de le taquiner.

    « Tu vas voir, c'est bien plus simple que le Polynectar. »

    Elle lança un sort pour que la préparation se fasse toute seule tout en attrapant le chocolat, une idée soudaine se dessinant dans son esprit. Mais non... Elle ne pourrait pas faire cela n'est-ce-pas ? Quoique... Elle sortit une casserole dans lequel elle le fit fondre après avoir demandé à Severus de couper en petit morceau la tablette en question. Elle observait le chocolat fondre, et repris la conversation, tentant de conserver un air léger dans cette atmosphère si particulière. Tous deux ainsi, comme ils avaient pu l'être par le passé. Une image qui semblait tout droit sortir d'un rêve.

    « Tu te souviens de la dernière potion qu'on avait faite ensembles ? Je n'oublierais jamais la tête du Poufsouffle de la table d'à-côté qui avait fait exploser son chaudron. On n'a jamais été plus rapides pour se cacher sous notre table. »

    Grand sourire à cette pensée. Oui... des fois, les cours de potion avait quelque chose d'assez drôle. Il s'était avéré en définitive que Lily avait reçut un peu de la potion en question sur le pied et qu'elle avait du se rendre à l'infirmerie en catastrophe par la suite, mais sur le coup, elle n'avait pu s'empêcher de rire. Le chocolat avait bien fondu et attirant l'autre plat à elle, elle le mélangea au reste de la préparation, tentant de ne pas sourire trop largement à cause de l'idée stupide qui ne cessait de revenir dans son esprit.

    « Sev' ? Tu penses que c'est bon là ? »

    En réalité elle ne voulait qu'une chose : qu'il s'approche et baisse le visage vers la préparation. Fait qui ne tarda pas à arriver.

    Rire qu'elle ne put pas contrôler. Regard d'une rare espièglerie pour ces derniers temps. Elle avait réussit. Mélangeant la préparation à l'aide de sa baguette, elle avait attendu que Severus se baisse pour lui mettre du chocolat sur le bout du nez.

    « Très appréciable ton nouveau maquillage. »

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Severus T. Rogue
Admin_* || Prince au coeur brisé


Messages : 36

PENSINE
Profession/Année: Mangemort__Assassin
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Dim 5 Oct - 20:32

    « Tu vas voir, c'est bien plus simple que le Polynectar. »

    A vrai dire, il n'en était pas si sur, du tout même. Pourtant, c'était si simple a faire, un gâteau mais pas aux yeux de l'ancien Serpentard qui semblait bien perdu devant ce qu'il avait sorti. Mais avec chance, Lily semblait savoir se débrouiller quand a la préparation d'une telle pâtisserie. Lui s'était alors contenter de suivre les instructions de la jeune femme, quelques peu perplexe par moment mais si elle disait que c'était ainsi, il voulait bien la croire. Alors il avait découpé le chocolat en morceaux pour le lui donner et ceci en étant peut-etre un peu trop concentré par ce qu'il faisait... juste pour oublier les tensions qui avaient pu se faire ressentir.

    « Tu te souviens de la dernière potion qu'on avait faite ensembles ? Je n'oublierais jamais la tête du Poufsouffle de la table d'à-côté qui avait fait exploser son chaudron. On n'a jamais été plus rapides pour se cacher sous notre table. »

    Il avait tourné la tête vers Lily, l'observant parler alors qu'elle se remémorait ce qu'il s'était passé à Poudlard, l'une des dernières fois où il lui avait parlé. Bien entendu qu'il se souvenait de ce jour, de cette potion. Il y avait toujours des imbéciles pour faire exploser leurs chaudrons et il s'agissait souvent de Poufsouffles. De vrais idiots, enfin, a égalité certaine avec les Lions, même si Severus excluait Lily de ce tas d'incapables. Mais ce jour là, heureusement qu'ils avaient su se cacher sous la table. Enfin, ceci était presque devenu un réflexe avec les années passées a Poudlard. Éviter de mourir en plein cours, c'était devenu si banale qu'au bout d'un certain temps, on n'y faisait plus attention, du moins, juste avec certains que l'on jugeait trop dangereux, là, il fallait trouver de quoi s'abriter et vite.

    - Et tu en avais profiter pour éviter le cours suivant en restant a l'infirmerie alors qu'une simple potion aurait pu apaiser la terrible douleur que tu as du ressentir ce jour là.

    Ironie dans ses paroles alors qu'il laissait les souvenirs revenir peu à peu. Un nouveau sourire, toujours fin était apparu sur les lèvres de l'ancien Serpentard alors qu'il s'était approché de Lily pour voir ce que donnait le chocolat. Comme si elle était incapable de savoir si il était bien fondu ou non. Mais il fut bien naïf de penser que ce n'était que pour voir, car déjà le piège s'était refermer. Chocolat qui s'était retrouver sur son visage. Et Lily qui riait de sa bêtise. Légère exaspération qu'il ressenti devant tant de gaminerie de la part de la Lionne mais final, n'était-ce pas appréciable d'entendre son rire ? De la revoir comme avant ? Lueur de malice qui était alors apparue dans les yeux du Serpentard alors qu'il avait retiré le chocolat de son nez.

    « Très appréciable ton nouveau maquillage. »
    - Merci Lily mais pourquoi ne pas essayer sur toi ?

    Sourire espiègle qui s'était dessiné. Il ne lui avait pas laissé le temps de s'échapper que déjà il lui avait mis du chocolat sur le visage. Traces sur ses joues alors qu'il admirait le résultat, ayant pris soin de s'éloigner de la jeune femme, de peur qu'elle ne recommence là même chose sur lui. Mais a jouer ainsi, le chocolat disparaîtrait bien vite... Puis, même avec du chocolat plein le visage, elle était toujours belle sa Lily.

    - J'admet. Le résultat est superbe ... une vraie apache.

    Sourire alors qu'il s'était finalement rapproché d'elle, moins craintif d'être pinturluré de chocolat qu'auparavant et pour cause, il avait éloigné la casserole de Lily... car elle et ses idées. Il préférait les éviter. Quoique, les siennes n’étaient peut-etre pas mieux. Voir Lily avec du chocolat sur le visage n’était en rien repoussant, bien au contraire et la simple idée de lui retirer tout ceci avait effleuré son esprit… idée qu’il avait chassé bien vite. Son amie, juste une amie. Severus ne tenait pas a la faire fuir de nouveau, surtout après ce qu’il lui avait revelé l’autre jour. Juste une amie.

_________________
-UC-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   Mer 22 Oct - 20:56


    [Muarf. Tu me crois si je te dis que j'ai écris sur "Sauver l'amour" ? x)]

    « Et tu en avais profiter pour éviter le cours suivant en restant a l'infirmerie alors qu'une simple potion aurait pu apaiser la terrible douleur que tu as du ressentir ce jour là. »

    Rire qui redoubla d'intensité. Elle avait beau se mordre la lèvre pour s'en empêcher, c'était peine perdue. Il était loin d'avoir tort en réalité. Mais rater un cours d'Histoire de la Magie avait toujours été un luxe alors, pour une fois qu'elle avait eut une bonne excuse, elle n'avait pas eut de raison de tout faire pour se rendre auprès de Binns. Rire à l'infirmerie avait été bien mieux que de souffrir du gaz soporifique, à savoir, leur professeur de l'époque.

    « Si seulement tu savais comme je souffrais... »

    Elle était au moins aussi ironique que lui. Souffrir. Certes, ça n'avait pas été particulièrement agréable, mais disons seulement qu'elle avait, légèrement, très légèrement accentué la chose. Tant et si bien que Slug' avait paniqué et l'avait envoyée à l'infirmerie, une vague de panique lisible dans le regard. Pauvre homme. Elle s'en serait voulu s'il aurait fait une attaque par sa faute, même si elle ne l'appréciait pas plus que cela. Bien moins que Severus et son sourire en tout cas. Slughorn semblait sourire en permanence, comme un hypocrite alors que Sev'... Les sourires étaient bien rares chez lui. Elle espérait seulement qu'avec le temps il n'ai pas appris à s'en servir pour obtenir ce qu'il voulait, parce que cela marchait phénoménalement bien avec Lily. Tant et si bien qu'il fallait presque désespérement qu'elle cherche à le faire sourire, rire. Parce que c'était ce Severus là qu'elle avait toujours adoré. Pas celui qui se perdait dans la Magie Noire. Celui qui lui faisait peur. Mais la victime de sa blague n'avait rien de terrifiant. Bien au contraire. Il était presque ridicule avec son chocolat sur le nez. Elle avait presque eut envie de le récupérer à sa façon d'ailleurs mais il l'avait devancée, et tant mieux.
    Elle aurait seulement du se méfier de cette malice qu'elle pouvait lire dans son regard.

    « Merci Lily mais pourquoi ne pas essayer sur toi ? »
    « Non. Non... non non non non Seeeeeeeeeeev' !!! »

    Elle avait tenté de s'échapper et de se soustraire à sa vengeance terrible mais, ses paroles n'avaient pas suffit et ce rire qui ne s'arrêtait pas n'aidait pas non plus. Elle avait fermé les yeux n'osant même plus bouger. Statue indignée. La bouche ouverte, entre un nouveau fou-rire et une crise de nerf. Beau tableau que voilà là assurément. Pourvu qu'il n'y ai pas de miroir à proximité, elle ne voulait même pas voir l'oeuvre d'art réalisée par le jeune homme.

    « J'admet. Le résultat est superbe ... une vraie apache. »

    Lily avait retroussé son nez avant de lui tirer la langue. Une gamine apparement. A croire qu'elle n'avait pas tant évolué que cela en réalité. A moins que ce ne soit le fait d'être avec lui qui faisait ça. Elle regressait de quelques années... Une seule constatation l'avait attristée : elle ne pourrait pas se venger à coup de chocolat. Il venait ingénieusement de déplacer la casserole hors de sa portée. Sournoisement plutôt. Il fallait qu'elle se venge, d'une façon ou d'une autre. Il n'avait pas le droit de gagner aussi facilement, le vicieux serpent. Illumination. Voilà ce qu'elle allait faire. Ca marchait sur à peu près tous les hommes de son âge de toute manière. Elle s'était approchée de lui d'un pas félin, un sourire qui n'avait rien de bon sur le visage, se tapotant le bout du nez comme si elle réfléchissait. Sans lui laisser le moindre choix, elle avait fondu sur lui, lui déposant un baiser dans le creu du cou en prenant bien soin de déposer le plus de chocolat possible contre son visage, avant de le faire pivoter, de façon à être elle, la plus proche de la casserole de chocolat. On était jamais trop prudent dans un tel jeu.

    « Egalité ! »

    Match totalement stupide. Sourire triomphant qu'elle arborait en le regardant. Mais, bien évidemment, il fallait qu'un élément de l'équation qu'elle avait semble-t-il oublié pour quelques secondes refasse surface. Elle s'était troublée avant de rougir bien que tentant de tout faire pour que ça ne se voit pas. Vainement, cela allait de soit. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle fasse ce qu'il ne fallait pas ? Elle savait qu'il était amoureux d'elle et que trouvait-elle de mieux à faire ? L'embrasser dans le cou. Comme une invitation. Aïe. Aïe aïe aïe. Douce panique qui commençait doucement à s'insinuer en elle alors qu'elle lui avait tourné le dos, retournant sur sa casserole, mettant les dernières touches à la préparation. Mais si, alors qu'elle transvasait le chocolat dans un plat pour le mettre à chauffer, elle pensait que le pire était de l'encourager à tenter quelque chose alors qu'elle était avec James, le pire n'était certainement pas là. Non. Le pire était le trouble profond qu'elle ressentait en imaginant, bien malgré elle, ce qu'il pourrait être tenté de faire. Et une question cruciale qui était : elle ne savait même pas comment serait-elle capable de réagir.

    Dans tous les cas, elle ne pouvait laisser ce silence s'installer, et une fois le gâteau dans le four, elle ne pouvait plus ignorer l'ancien Serpentard. Pas plus qu'elle ne pouvait ignorer ce trouble dont elle ne voulait pas. Ils étaient entre amis après tout. Comme pour se donner du temps, alors qu'elle s'était retournée vers lui, elle avait commencé à enlever le chocolat de son propre visage, goutant celui-ci après un moment d'hésitation.

    « Il semblerait que tu te sois bien débrouillé avec le chocolat. Il est super bon. »

    Sourire qui était revenu sur son visage alors qu'elle s'était avancée vers lui, avec encore un peu de chocolat sur un doigt, le lui présentant, ne réagissant pas non plus à ce qu'elle faisait réellement.


_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quite a suprising birthday {Sev' =])   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quite a suprising birthday {Sev' =])
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Nebby Birthday
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ? Happy Birthday Sir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: