Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bal de la Saint Sylvestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bal de la Saint Sylvestre   Dim 5 Oct - 19:14

(HJ : je m'incruste... un petit duel cher Tom?^^)


Albus avait bien entendu été convié à ce fameux Bal de la Saint Sylvestre... Un bal qu'il savait déjà être bien animé. Cette date était bien trop fatidique, bien trop lourde en signification, pour celui qui se faisait nommer fort pompeusement le Seigneur des Ténèbres, pour que ce bal se passe sans incident.

Albus avait donc décidé de s'y rendre. Certes, il s'y serait rendu de toute façon, ne serait-ce que pour entretenir certaines de ses relations, ou garder un oeil sur certaines activités du Ministère, sachant écouter et entendre ce qu'il fallait et surtout sachant se trouver au bon endroit au bon moment... Bien qu'il ne faisait pas vraiment partie de la vie politique en tant que tel, il savait y avoir une place importante, si ce n'est de par son âge vénérable, du moins par ses actions plus ou moins remarquées au cours de sa longue vie agitée...

Il état donc convié à tout événement de ce genre, et plus même, son avis comptait, ses conseils étaient souvent requis pour telles ou telles questions... Sa place était donc à ce bal. Et elle y était doublement, sachant que Tom n'allait pas manquer de s'y manifester lui aussi...

Certes, le Ministère était censé avoir pris ses dispositions pour éviter tout incident, mais, il ne savait pourqupoi au juste, une petite voix lui disait de rester sur ses gardes. C'est ainsi qu'il était parvenu à se procurer des places pour chaque membre de l'Ordre... ou presque (Mondingus mis à part, il aurait été difficile de justifier sa présence ici)... Ils étaient prêts. L'Ordre était paré... Ils feraient front si une attaque se déclarait.

ET immanquablement elle se déclara. Comme de bien entendu, Tom avait souhaité orchestrer les choses en personne, coup de théâtre à l'appui, avec une mise en scène apparemment savamment préparée. Les sorts fusèreenet alors à l'apparition des ombres funestes... Tous les membres de l'Ordre combattaient aux côtés des aurors et des sorciers présents, tentant de protéger les plus démunis face aux sortilèges vils et vicieux des Mangemorts... Mais ce qui intéressait Albus était plutôt de trouver Tom...

S'il pouvait... faire que tout finisse dès maintenant...


- Tom, tonna-t-il alors quand il pensa enfin trouver qui le sombre mage noir pouvait être...

Il semblait avoir pris l'aspect d'un homme aux traits banals, tout ce qu'il ya de plus banal même, à l'air presque innocent. Presque... car ses yeux, à l'éclat si brillant de sournoise anticipation face au carnage qui se déroulait dans la salle, le trahissaient...

- Tom, ne sais-tu donc plus jeter le moindre sortilège pour laisser faire tant de Mangemorts à ta place?

Provocation, oui, afin de mieux le déstabiliser si possible et de le pousser à la faute.

(HJ : si quoi que ce soit ne convient pas, je peux changer^^)
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black
Jeune Serviteur au coeur troublé
avatar

Messages : 249
Âge du perso : 19 ans
Localisation : In his head, where nobody can enter.

PENSINE
Profession/Année: Gérant d'un pub.
Relations:
MessageSujet: Re: Bal de la Saint Sylvestre   Dim 5 Oct - 20:00

Tout n’était qu’enchevêtrement indistinct de craquements effroyables, de cris de pure terreur et de sorts fusant de toutes parts. L’initiative de Regulus se faire céder l’un des lustres avait visiblement plu aux plus jeunes recrues, qui avaient mis un point d’honneur à continuer ce que le jeune Black avait commencé. Avec horreur, il voyait les lustres tomber les uns après les autres, et plus insupportable encore, il n’entendait qu’avec trop d’acuité les rires presque déments de certains de ses camarades. Pour la première fois, le jeune homme se sentit véritablement soulagé de devoir porter un masque et surtout, que les autres Mangemorts fussent forcés d’en porter également. Ils ne voyaient pas l’expression de dégoût qui déformait ses traits, et quand à lui, il ne pouvait apercevoir leurs sourires malsains à la vue de ces personnes terrorisées. Cette désolation à l’état pur qu’ils semaient partout où ils passaient était leur joie, leur amusement, leur passe-temps. Ils aimaient ça. Regulus, lui, en avait la nausée.

Et ce n’était rien comparé à cette répulsion qu’il s’inspirait, pour avoir mis en danger les personnes qui comptaient pour lui.

Au milieu de ce chaos pur et simple, son regard se posa sur Cara, agenouillée auprès d’un homme qu’il ne connaissait pas, des larmes coulant sur son visage diaphane. Mort. Touché par un sortilège lancé par un Mangemort. Il n’avait pas lancé ce sort, ce n’était pas sa baguette qui s’était pointée sur cette personne que son amie paraissait connaître, mais la culpabilité s’écrasa sur lui en une vague suffocante qui lui comprima les poumons. L’envie de courir vers elle, de lui dire de s’enfuir, de ne pas rester ici, une envie dévorante qu’il ne pouvait écouter. Ça le rendrait fou. Oh, Merlin, il aurait dû savoir depuis le début que ça finirait ainsi. Heide et Cara étaient intelligentes, et quand bien même elles auraient eu des doutes quant à son statut, désormais elles ne pouvaient avoir que des certitudes. Elles le mépriseraient sûrement après tout ça. Elles le haïraient du plus profond de leurs êtres. Il les avait trahies. Souillées par sa présence immonde.

« N’oublie pas, d’accord ? »

Douce chaleur au creux de sa paume. Un peu de tendresse à emporter partout. Espoir qu’un jour ce cauchemar cesserait pour de bon. Que ses erreurs lui seraient pardonnées. Pas excusées, ni oubliées. Juste pardonnées. Il serra inconsciemment le poing, comme pour empêcher ce souvenir vivace d’être altéré par toute cette désolation, et inspira profondément. Il fallait qu’il se reprenne. Mourir ce soir n’aurait aucun intérêt. Il n’y était pas prêt, et il ne voulait pas… partir sans avoir pu s’expliquer avec elle. Heide. Où était-elle ? En lieu sûr, il l’espérait, mais il la connaissait également trop bien pour pouvoir espérer qu’elle serait partie. Il osait seulement croire qu’elle écouterait cette supplication désespérée qu’il lui avait murmuré. Faire attention à elle.

Il vit un peu trop tard cette langue de feu arriver sur lui.

« PROTEGO ! »

Le bouclier se forma une fraction de seconde trop tard. Il fut certes protégé, mais sa main tendue en avant, celle qui tenait la baguette, fut léchée par les flammes. Il poussa un cri de douleur étouffé par ce masque repoussant. Douleur qui lui envahit toute la main gauche, la main dont il tenait sa baguette, jusqu’au poignet. Son premier réflexe fut de chercher d’où venait le sortilège qu’il venait de recevoir. La douleur était lancinante, mais il était toujours capable de lancer des sorts. Il fallait juste attendre que ça passe, mais des soins seraient nécessaires lorsque tout serait terminé.

« Lashlabask ! »

Une gerbe d’étincelles se dirigea droit vers celle qui venait de lui lancer le sort.

_________________
IT'S GETTING HARD TO JUSTIFY
AND IT WON'T BE LONG 'TIL I COLLIDE
MY WEAKNESSES LAID BARE
AS PEOPLE STOP AND STARE
BUT IT'S THE LAST TIME, I SWEAR

icon (c) ralphy137
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetands0ur.livejournal.com/
June M. Stevenson
Secrétaire fouineuse|| Femme blessée en quête d'idéaux
avatar

Messages : 141

PENSINE
Profession/Année: Les Mangemorts *
Relations:
MessageSujet: Re: Bal de la Saint Sylvestre   Ven 14 Nov - 2:29

    - June, nous allons nous amuser pardi !! Nous allons aussi prendre un verre et discuter avec la demoiselle qui est derrière nous ! répondit Le Seigneur des Ténèbres avec un sourire.



    Ils se dirigèrent vers Maïwenn Katellig, à la grande surprise de June. Les deux femmes se connaissaient de vue, mais ne s’étaient jamais parlé. En fait June avait toujours trouvé Maïwenn bizare, un peu folle… Non pas qu’elle ne l’aimait pas, mais elle ne la connaissait pas assez pour émettre un jugement comme celui. Elles s’étaient côtoyées, étant dans la même maison. Bref. Le Lord lui tendit un verre, après l’avoir saluée, ce qui fit sursauté Maïwenn. Cette dernière fit un banal signe de tête à June, qui tenta un petit sourire. Le Lord lui parla d’un ton si différent qu’elle se demanda si son interlocutrice le reconnaîtrait. Il se décrivit en tant que l’ami de June, après qu’elle lui ai demandé s’ils se connaissaient d’un ton assez distant. Ensuite Voldemort invita June à danser. Elle le suivit à son bras, laissant Maïwenn à ses réflexions, tandis que le Maître avait envoyé les verres se poser par magie sur la table.

    Le faux couple dansa quelques minutes. June observait les moindres recoins de la salle. Elle était venue l’inspecter avant, histoire de bien être prête, mais là, il y avait plus de monde qu’elle ne l’avait imaginé, et elle devait prévoir de ne pas être vue lorsqu’elle irait se changer. Elle regarda les gens, aperçut Cara-Lynn Williamson. C’était sa collègue qui lui prenait tout le temps la tête. Une garce qui lui pourrissait la vie au travail. Le genre de personne sur qui elle se défoulerait… Mais bon, les ordres passaient avant tout. La vengeance c’était par pour les missions des Mangemorts, elle devrait attendre. Sauf si l’occasion se présentait… Par Hasard… Après un moment le Lord la ramena auprès de Maïwenn et expliqua que la fête allait commencer, elles devaient aller se préparer. Sa collègue Mangemort arqua un sourcil interrogateur mais pas le temps, le Lord envoyait déjà les ordres par mental, partit. June prit un verre pour avoir l’air naturelle. Elle but une gorgée et partit, après avoir remarqué le petit signe de tête de Maïwenn. Cette dernière avait déjà le dos tourné, pas la peine de lui répondre, elle ne verrait rien…

    June s’esquiva doucement, comme si elle allait rejoindre quelqu’un. En réalité elle se retrouva derrière un rideau épais. Dans les mouvements de la foule, personne ne l’avait remarquée. Elle leva le bras au dessus d’elle, tendu, et elle sentit une douce chaleur l’envelopper. Sa robe de Mangemort était en place. Un petit coup de baguette et son masque également. Un sourire se dessina sur le doux visage de June. Un sourire qui sonnait faux sur ce visage angélique… C’était un sourire de démon. Et ce démon attendait la fête… La tuerie.

    *Messieurs et mesdames, votre heure est arrivée… Vous allez apparaître en transplanant à mon décompte… Essayez d’apparaître sur des endroits où vous avez une possibilité de mouvement… Alors amusez vous mes Mangemorts ! Trois, deux, un, maintenant !*

    Le moment était venu, enfin. June avait déjà sa technique de prête. Une technique un peu risquée… Elle tranplana au « maintenant ». Elle arriva au milieu de la salle, là où tous les aurors étaient rassemblés, autour de la Ministre. Le sourire de June ne s’effaça pas, et elle visa dans le lot.

    - Stupéfix !

    Un petit sort pour commencer… Elle transplana à nouveau, et un fracas se fit entendre. A l’endroit où elle était quelques secondes auparavant, le gigantesque lustre de cristal était à présent écrasé. Elle arriva dans un combat entre un sang de bourbe impériumisé et un auror… Visiblement le sang de bourbe était contrôlé par un mangemort, mais elle n’arrivait pas à distinguer de qui il s’agissait. En plus de son masque, il avait pratiqué un sort de désillusion sur lui-même. Un petit coup de main n‘était pas trop, pensa-t-elle.

    - Avada Kedavra ! cria-t-elle.


    Un homme tomba à terre, face au sol. Elle transplana. Elle vit Cara-Lynn, de loin. Celle-ci regardait avec horreur quelqu’un qui gisait sur le sol. L’homme qu’elle venait de tuer ? Peut être… Elle lui envoya un sort, et ne regarda pas si elle avait atteint sa cible, elle transplana. La voilà sa technique : transplaner toutes les cinq secondes, ne jamais rester au même endroit. Cependant, alors qu’elle transplanait près des toilettes…

    - Flambio !

    Aussitôt, sa robe s’enflamma. Elle réagit rapidement, avant que ce soit grave. Un sort pour éteindre la flamme… Et merde une autre là… Encore un sort… Sa robe était cramée, heureusement qu’elle n’avait pas gardé sa robe de soirée en dessous (la traîne aurait trahit son identité). Elle se tourna vers la personne qui avait lancé ce sort.

    - Salle petite garce ! Endoloris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de la Saint Sylvestre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de la Saint Sylvestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tournoi de la saint sylvestre ?
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: