Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Millicent Bagnold [ terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Millicent Bagnold [ terminée]   Dim 10 Aoû - 22:57

I. Identité

    Nom, Prénom(s) : Millicent Annah Bagnold
    Date de Naissance, Age : Le 13 avril 1944, elle a tout juste 34 ans
    Lieu de Résidence : Un Manoir dans le Derbyshire


II. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : 29,3 cm en bois de rosier noir contenant un nerf de dragon
    Camps : Le sien!
    Profession: Rien d'autre que Ministre de la Magie
    Don particulier : Une sorcière brillante cela suffit...



III. HJ - Vous

    Age : 18 ans
    Niveau en Rp : Il me semble que ça peut aller.
    Présence /7 : 6/7
    Code du Réglement : La lionne a laissé sa griffe traîner... What a Face ##. Like a Star @ heaven
    Comment nous avez-vous connus ? par 100% pub


    Rp de Présentation

    « Un soir d’hiver, la neige tombant, tu étais là assis sur ton fauteuil et avec ce calme olympien qui t’étais propre tu observais les flammes qui dansaient dans l’âtre, tu trouvais à ce ballet quelque chose de si intéressant…que je n’osais parler. Et pourtant…pourtant tu m’avais fais réclamer, revenir de Poudlard, regagner le Derbyshire parce que, suivant tes mots : « l’écoute de (t)on héritière (t)’étais indispensable » . J’ignorais encore ce que tu désirais, pourquoi c’était à moi…Moi et moi seul que tu voulais parler. Pourquoi pas William ou encore Edward…Non c’était moi, dernière de tes héritiers avec qui tu voulais t’entretenir. J’ai attendu je ne sais combien de temps, assise sur mon fauteuil en cuire noir droite comme une statue de marbre, à attendre que tu désires enfin t’adresser à moi. Tu n’en fis rien, muré dans le silence. J’ai alors fini par perdre patience…et je t’ai demandé, demandé le motif de ma présence en ces lieux et surtout pourquoi mes frères n’étaient pas là. Mais tu n’as pas bougé, enfermé dans ton silence, tu mis plusieurs longues minutes à me répondre…Je me souviens de ton regard, de tes iris de cristal qui se sont posées sur moi, tu m’as jaugé du regard, comme si tu analysais ma capacité à t’écouter…à comprendre ce que tu allais me dire… me dévoiler sans attendre…Puis enfin, tu l’as murmuré et je n’ai rien dis, rien je t’ai regardé et mon regard s’est voilé. Elle nous avait quitté, emporté par une sombre maladie dont vous m’aviez tous caché. Tous vous m’aviez menti…J’avais 11 ans, mais j’ai compris dès lors que la confiance était un bien précieux…un joyaux que nul ne méritait ! »

    Millicent referma doucement le journal qui se trouvait sur son bureau en bois d’acajou. Vieux souvenirs…qu’il était mauvais de ressasser le passé…les souvenirs lui revenaient sans cesse. Cette éducation qui la guidait chaque jour dans ses choix. Elle était devenue ainsi, froide et distinguée, glacée, de marbre, insensible…se refusant aux sentiments. Mieux valait il et elle savait depuis de nombreuses années maintenant comment agir et pourquoi…Son éducation l’avait mené au plus haut. Elle s’était fermée...fermée au monde qui l’entourait, se forgeant une carapace solide…et jusque là tout cela l’avait réussi. Elle faisait ses choix seule, elle agissait seule, elle avait toujours tout fait seule, peut être était ce là le prix à payer lorsqu’on avait perdu une mère…. Elève à Serpentard, la compétition avait toujours été un principe. La manipulation, elle avait été élevée ainsi. La bienséance, le protocole…tout cela faisait partie de sa vie, fière aristocrate qu’elle était et qu’elle demeurerait. Aujourd’hui…lorsqu’elle s’observait dans un miroir, tout ce qu’elle voyait c’était la réussite de sa carrière, son poste, le pouvoir…elle avait ce qu’elle avait toujours désiré…enfin elle le croyait.

    Elle avait été brillante durant toutes ses études, mais jamais personne n’avait pu la cerner, la comprendre…un mur de glace infranchissable. Froide à s’en damner, jolie brune au teint de porcelaine. Et ce soir encore lorsqu’elle posait son regard sur son reflet dans le miroir de son bureau, elle se voyait elle Ministre de la Magie…au sommet de l’échelle et pourtant…elle sentait son pouvoir défaillir. Elle se remettait en cause, elle n’avait de cesse de remettre ses choix en cause. Et pourtant, elle n’aurait du avoir de doute, le doute ne faisait pas partie de sa personnalité, Jamais.

    Le pouvoir…Elle y avait toujours aspiré, peut être poussé par ses frères, par son père, poussée par sa maison…Millicent avait toujours aspiré à ce qui pourrait la distinguer du commun des mortels. Elle y était parvenu et le pouvoir avait une saveur exquise. Malgré tout, il n’en demeurait pas moins des plus éphémères. Par les temps sombres qui couraient la jeune femme avait de plus en plus de mal conserver son pouvoir en place, elle se refusait à ouvrir les yeux, pourquoi ? Parce que cela reviendrait à accepter sa défaite ! Perdre ? cela n’était en rien dans ses habitudes. Millicent se refusait à écouter Dumbledore, il avait été son professeur, mais jamais ils n’avaient été très proches. Elle, petite impertinente trop intelligente, qui manipulait son monde à merveille…oh non, elle n’avait pas les faveurs de ce bon vieux Albus et ne les avait toujours pas ! Première femme accédant au sommet du Pouvoir, sang pur trop digne… Millicent s’était attirée beaucoup d’inimitiés, si bien que grand nombre dans la communauté magique l’avait cru du côté de Lord Voldemort. Mais ce n’était que des absurdités sans fondements aucun ! Pourquoi ? Parce que la jolie brune ne se résoudrait jamais à la soumission. L’un de ses frère s’y était résolu, et il était décédé quelques mois plutôt à la suite d’une attaque de mangemorts qui avait mal tourné après l’intervention des aurors…Ainsi, l’horreur et la haine qu’éprouvait Millicent pour le Lord Noir n’en était que plus grande et elle était d’autant plus prête à défendre le Ministère jusqu’au bout…Jamais, sous son ordre, le Ministère de la Magie ne céderait. De ce fait, Millicent était bien difficile à vivre, difficile à cerner pour ses collègues et insupportable pour toutes les personne ne la côtoyant pas régulièrement. Ministre peu appréciée certes, mais il restait un fait indéniable, depuis qu’elle était en place, le Lord Noir n’avait pas encore pu atteindre le Ministère de trop près. Et ce n’était pas faute d’avoir essayé ! Des espions…des attentats contre la Ministre en personne, des employés kidnappés et torturés, sans compter le nombre affolant de morts…Mais Millicent s’était refusée et se refusant encore à considérer Voldemort comme une menace imminente. Fermait elle complétement les yeux sur les agissements de ce dernier…Pas exactement, a vrai dire elle savait ce qu’il se passait, elle n’en manquait pas un miette…mais elle avait besoin d’un soupçon d’illusion pour lui permettre d’avancer et de repousser encore et encore, le faux Lord et ses sbires. Dumbledore le lui reprocher cela, sa manière à elle de vouloir préserver encore un tant soit peu l’illusion que tout allait bien. Mais peu importait à Millicent, l’inimitié de Dumbledore ou des autres…elle savait ce qu’elle faisait .

    La jolie brune soupira légèrement. Postée devant l’imposante cheminée de marbre, elle se surpris à observer, comme le faisait autrefois son père, les flammes qui dansaient dans l’âtre. Son regard clair, et pour le reste du monde si dur et froid, se posa calmement sur une vieille photographie. Elle, si heureuse, pétillante de vie et de bonheur, en compagnie d’un homme…fiancée un temps…un temps lointain. Millicent retourna le cadre puis tourna les talons. Sa robe sombre virevoltant gracieusement au rythme de ses pas, la jeune femme regagna l’étage supérieur de son Manoir. Lorsqu’elle pénétra dans sa chambre, elle ne s’aperçut que d’une chose…une lettre…un parchemin mouillé se trouvait sur un sofa. Le cachet du Ministère. Cela n’annonçait rien de bon…La nuit serait courte. Après avoir ouvert le parchemin et décrypté les quelques mots qu’elle pouvait encore y lire, Millicent fit s’enflammer la lettre. Une attaque, encore. On réclamait sa présence au Ministère alors qu’elle l’avait quitté il y avait de cela tout juste une heure. Mais elle l’avait choisi, elle avait choisi cette vie, cet Enfer de Solitude, être Auror ne lui avait pas suffi... C’était son choix, son calvaire. Dans un mouvement elle attrapa sa lourde cape et c’est avec lassitude qu’elle la déposa sur ses épaules. Tout aurait été si simple…si simple si elle n’avait pas visé si haut…Si simple si elle avait choisi la vie qu’on lui offrait sur un plateau d’argent, un mariage, une vie rangée d’épouse d’une digne lignée. Mais, non, elle avait voulu plus, pour elle, pour montrer qu’elle était capable de se débrouiller seule. Et, elle avait réussi…la seule question était, jusqu’à quand ! Surtout lorsqu’on est l’une des cibles favorites de ce fou et arrogant Lord et de ses chers sbires…Oui jusqu’à quand parviendrait elle à tenir les rènes du Monde Magique…


Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Millicent Bagnold [ terminée]   Lun 11 Aoû - 11:49

Bonjour && Bienvenue, Madame le ministre =P

Je n'ai striiiiictement rien à redire sur ta fiche, ce qui est un véritable plaisir.
Histoire très intéressante soit dit en passant Wink
*C'est bien rare que je me motive pour lire les fiches en prenant mon p'tit-dej' mais je le regrette pas xD*
[Mode racontage de vie OFF]

Bref. Venons en au plus important.
Te voilà validée Wink

Bon jeu sur Errare =)

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Millicent Bagnold [ terminée]   Lun 11 Aoû - 19:49

Merci Beaucoup! Et heureuse que cela ait pu plaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Millicent Bagnold [ terminée]   Lun 11 Aoû - 19:54

De rien Miss =)
Amuse-toi bien Wink

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Millicent Bagnold [ terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Millicent Bagnold [ terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. Fiches
-
Sauter vers: