Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Ven 18 Juil - 21:22

Godric's Hollow.. Son humble demeure... Cela faisait quelques années qu'il ne s'y était pas rendu. Cette vieille maison lui rappelait tant de souvenirs. Souvenirs à la fois heureux... et malheureux. Certains endroits entre autres étaient si chargés en drames et... Non, mieux valait ne pas y repenser, où il risquait de ne plus répondre de rien. Ariana était décédée il y a longtemps maintenant. Il n'était plus temps de se lamenter sur son triste sort... et sur sa propre déchéance et sa culpabilité écrasante.

Il avait bien d'autres choses à régler pour l'heure. Et un combat à mener surtout. Il fallait s'organiser, organiser ses troupes. Il avait créé il y a peu l'Ordre du Phoenix, regroupant une poignée de personnes de haute confiance, qui le soutenaient dans ce combat et qui s'étaient engagées à ses côtés. Des hommes et des femmes qu'il admirait et qu'il comptait bien mener à la victoire, si possible. En tout cas, il ferait tout pour ça. La défaite dans le cas présent n'était pas une alternative enviageable pour lui. Mais il allait falloir jouer serré. Trés serré...

Ils étaient si peu nombreux encore. Une petite dizaine, tout au plus... Alors que les troupes adverses grandissaient dans l'ombre bien plus vite encore. Voldemort avait su user avec brio de son charisme si attirant et si trompeur pour les jeunes gens avides de pouvoir et de puissance. Oui, Voldemort était intelligent et avait su jouer des faiblesses de ses pairs avec une outrecuidance rare et une cruauté sauvage et mesquine... Mais Voldemort avait des faiblesses aussi. Des faiblesses qu'apparemment il était l'un des rares à voir telles qu'elles étaient : des faiblesses humaines. Oui, Voldemort n'était qu'un homme, comme tout un chacun.

Mais peu le voyait comme tel. Il avait su insuffler la peur et la terreur dans le coeur des hommes si brillamment, que le monde sorcier en était venu à redouter de prononcer son nom : Voldemort. Voleur de la mort? ou Vol de la mort? Nom étrange en tout cas qui révélait bien aux yeux du vieil homme qu'était le directeur de Poudlard toute la dangereuse mégalomanie qui animait ce sombre mage noir.

Quel gâchis ne pouvait-il s'empecher de penser, alors qu'il vérifiait que sa maison était prête à accceuillir dignement les membres de l'Ordre. Il avait aménagé le rez-de-cehaussée de manière à rendre leurs fastidieuses réunions en assemblée à la fois pragmatique et agréable. Table ronde, à la façon des chevaliers de l'ancien temps, où tous étaient ainsi sur un pied d'égalité, tableaux et cartes à portée de main, documents divers et variès tapissant l'imposante bibliothèque du fond, protégée par de savants sortilèges, et permettant de trouver tout renseignement possiblement utile en un rien de temps... cheminée au feu ronflant et aux flammes dansantes sur l'autre mur, réchauffant la pièce et l'avivant de couleurs chaudes et réconfortantes... Murs tapissés de peintures et de tentures aux décors apaisants... Tout était fait pour rendre l'athmosphère agréable et chaleureuse tout en facilitant la réflexion.

Il avait ensuite aménagé à l'étage une infirmerie de taille modeste en cas de graves blessures s'ils ne pouvaient amener leurs blessés à Sainte Mangouste. Quelques chambres avaient aussi été préparées pour de possibles visiteurs de passage ou en cas de besoin, s'il fallait assurer temporairement l'hébergement de certains en vue de leur sécurité... Bref, tout était pensé.

Le choix de sa propre demeure, dans une ville si connue, pourrait paraître bien étrange pour établir le QG d'un Ordre censé rester secret. Mais la dite maison avait été rendue incartade et protégée par Fidelitas. Hautement sécurisée donc. Choisir Poudlard aurait été bien trop dangereux pour la sécurité de ses jeunes ouailles, et... Et en fait, il n'avait pas eu d'autres choix pour l'instant.

Voilà, tout était fin prêt dès lors. Et les membres n'allaient certainement plus tarder. Dans quelques minutes à peine, pour tout dire, réalisa-t-il alors que son regard se portait sur son horloge... moldue... Trés trés belle invention que celle-ci, invention qui l'avait toujours impressionnée par son ingéniosité. Ah, ces moldus...

Il en était à ces considérations fort philosophiques, quand il entendit le bruit caractèristique du transplannage dans la rue faisant face à sa demeure. Certainement l'un de ses "invités". Bien. Trés bien. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Jeu 31 Juil - 15:46


    [Désolé pour le retard de réponse, je suis sur trop de forums là. Et rpger tout le temps serait epuisant xp OMG. *va se faire tapper*]

    La nuit commençait à retomber devant les yeux d'un cher James, assit à observer le ciel faire nuit, sans qu'il s'en aperçoive. Quelle invention fine et trés incopréhensible .. Mais que dit-je ? Invention ? Le ciel ne doit pas etre une invention .. Pas forcément .. Sinon Sirius aurait remarqué ça bie avant. Sirius .. Sirius & Remus .. Qu'est-ce que vous me manquez vous deux. Si selement une machin à remonter le temps existait ou une sorte de sortilège qui le fera remonter du temps pour retourner à Poudlard. Sa chère Poudlard, bien sécurisé qu'on pas besoin d'utiliser nos baguettes .. Mais enfin on l'utilise bien. Quand il s'agit de métamorphoser un Serpentard, mais surtout un Severus Rogue. Rhhaaa. Ce qu'il lui manque .. Son bon vieux temps.

    Tic, tac, tic, tac. Le temps .. C'est bien le temps qui fait l'histoire. Il était déja tard maintenant, et on se demandait si on avait pas oublier quelque chose .. Oui ? Non ? Aucune idée .. Tout ce qui l'interressait en cet instant était le beau ciel bien noir .. Et cette lueur rouge qui venait partager le regard du beau ciel avec lui. Pas besoin de deviner, ni de se retourner, c'était bien Lily.

    James - « Hein. Liily ? J'ai comme une impression d'avoir oublier quelque chose pas toi ? »

    Lily - « Peut-etre bien Dumbeldore ? Je venais te prévenir qu'il nous voulait déja chez lui .. Une réunion de l'OP si je ne me trompe pas. »

    Rhhaaah. Mais qu'est-ce qui aurait pû lui arriver ? Pourquoi avoir oublier une telle date en gras ? Hoo, mais mince. James trotina pour arriver à .. Ses chaussures, qu'il avait enlevé quand il voulait marcher librement sur le gazon. Grimace sur le visage qu'il garda toujours lorsequ'il vit Lily pouffer de rire sur lui. Et quelques mots d'insulte pour la maudite chaussure qui n'a pas voulu reentrer facilement dans son pied .. Ou est-ce que c'est son pied qu'il faut maudir ? Dans tout les cas ce qu'il faut dire est ..

    James - « Merlin. »

    Sur ce mot, et sans difficulté, son pied rentra dans la chaussure tout simplement. Un mot maique heein ? Pas du tout. En tout cas, pas maintenant, les mots magiques qu'il faut prononcer maintenant sont ..

    Lily - « Relax. Dumbeldore ne te grondera pas au visage. Tu le connais. »


    Sans accorder aucune importance, pour la première fois de sa vie, à ce que Lily vient de dire, ni à ses cheveux ébourrifés dont quelques morceaux d'herbes étaient collés dessus. Tout ce qu'il avait à penser en ce moment était le retard inexcusable qu'il en avait abusé. Lily le suivit précipitament, mais elle, elle était toute prête, toute parfaite, comme toujours. Il pris sa main en hâtant les pas. Puis les deux quittèrent la maison.

    Les rues n'était bizzarement pas vierges. Quelques uns marchaient pour arriver à la maison .. Ahem. Le nouveau QG de l'Ordre du Phénix, et d'autres venait d'arriver en transplanant, James essaya d'attraper quelques uns du regard, esperant que Sirius ou Remus venait d'arriver, mais aucun d'eux n'est arrivé à son champ de regard, et àsa plus grande surprise il ressenti..

    Une Deception.
    Une goute d'espoir.
    Et un rire moqueur de lui meme, comme s'ils ne viendront jamais.

    Lily le .. Consolait, et lui disait toujours qu'ils finiront par arriver, puis elle saluat Maugrey Fol' Oeil. Ensuite, il ne falait plusattendre, ni faire attendre déja. Ils se précipitèrent bien entendu vers la porte mais avant qu'is ne puissent faire aucun geste, la pore s'ouvra.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Dim 10 Aoû - 19:37

    [Humpf. Ca va être court. Je m'excuse]

    Comment ne pas rire avec James ? C'était ainsi avec lui. Des éclats de rire permanents. Et évidemment, il avait fallut qu'il oublie la réunion de l'Ordre qui avait lieu le soir même. Elle s'était amusée à le laisser fainéanter, la tête dans les étoiles, se demandant si le lion finirait par avoir un flash. Il semblait complètement perdu dans ses pensées, et, apparement, il avait totalement zappé la convocation d'Albus. Fantastique. James et la mémoire.. Enfin. Elle était avec un lion et pas avec un Piaf. C'était aussi son charme. Elle lui avait alors rappelé leur projet pour la soirée, s'amusant du stress soudain de James. Et cette chaussure qui ne voulait pas être enfilée. Désopilant. Et elle ne l'aurait aidé pour rien au monde. La scène était vraiment trop drôle à voir, et manquer ça aurait été un crime. Il avait le don pour se mettre toujours dans des situations du genre. Voilà surement pourquoi elle riait autant avec lui. Ce n'était pas de la moquerie attention, juste, de l'amusement vis-à-vis de la maladresse perpétuelle du beau et musclé joueur de Quidditch.

    Une fois qu'il fut prêt, ce qui prit tout de même un certain temps, elle se leva et le suivit rapidement. Nul besoin pour elle de tenter de mettre de l'ordre dans ses cheveux, ou d'arranger sa tenue. Il y avait déjà bien une heure que la jeune rouquine était prête pour leur soirée... qui promettait d'être tout sauf reposante. Elle s'annonçait même plutôt inquiétante. Enfin, mieux valait pour eux ne pas traîner en pensant à cela. Le vieux citronné les aimait bien, mais il ne fallait pas abuser de sa gentillesse. Il devait avoir les nerfs suffisament à vif comme ça à cause des derniers évènements. Ils croisèrent quelques personnes au passage, tentant de ne pas attirer l'attention sur eux. James tentait également de repérer les autres maraudeurs. Nul besoin de se demander pourquoi il jouait à la tour de contrôle. Elle le connaissait par coeur.

    Lily - « Ne t'inquiètes pas. Si ça se trouve ils sont déjà à l'intérieur, ou alors ils seront en retard... comme nous. Tu les connais. Toujours à la bourre ces maraudeurs. »

    Elle lui avait serré doucement la main en disant cela, se voulant rassurante totu en tournant en dérision la situation. Mais évidemment, tant qu'elle ne les voyait pas de ses propres yeux, elle ne pouvait être qu'inquiète à leur sujet. Tellement de personnes disparaissaient ces derniers temps. Un simple sourire à l'intention de Maugrey, et ils entrèrent. A vrai dire, la porte s'était ouverte toute seule, sur le Maître des lieux. Elle ne savait pas réellement pourquoi mais elle avait toujours envie de lui sauter au cou en riant quand elle voyait Dumbledore. Avec ses airs de grand-père gateux, il l'amusait profondément. Même si elle savait pertinemment qui il était et la grandeur de l'homme qui lui faisait face. Elle se contenta d'un salut oral en définitive.

    Lily - « Bonsoir Professeur, vous allez bien ? »

    Professeur. Elle avait continué à l'appeler ainsi. Marque de respect qui l'amusait. Enfin, à vrai dire, quand elle était vraiment inquiète, ou quand ils étaient tous particulièrement sérieux, elle n'hésitait pas à se servir de son prénom. Ils traversaient suffisament de choses ensembles pour se permettre une telle familiarité.

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Mar 12 Aoû - 22:15

Les premiers arrivés faisaient enfin leur apparition. Avec une pointe de retard, mais tous l'étaient, alors qu'importe. La réunion allait s'avérer assez difficile en elle-même, sans avoir besoin de rajouter de tension dès le début. C'est donc avec son sourire joviale habituel et ses yeux pétillants de malice qu'il accueillit ses amis... et complices. Maugrey tout d'abord, boitillant et toujours aussi méfiant, qui semblait sonder chaque soin sombre de sa maison... au cas où.

Tout grand mage qu'il était, allez savoir s'il n'hébergeait pas sans le savoir un mangermort caché sous une plainte de son parquet? Et ce comportement, agaçant pour certains, n'aurait de cesse d'amuser le vieux fou qu'il était. Oui, amusait... Un rien l'amusait en fait. La vie passait si vite, qu'il valait mieux s'amuser de ses surprises, dans la mesure du possible. Et oui, ne vous en déplaise, il avait beau avoir dans les 120 ans... ou plus... la vie passait bien trop vite à son goût parfois. Il avait encore tant à faire... tant à apprendre...

Merlin! Il était encore parti dans ses songes obscures.... Il faudrait qu'il se surveille d'un peu plus près. Ces derniers temps il avait un peu trop tendance à se perdre dans ses pensées.


- Bonsoir Lily, Bonsoir James, salua-t-il le jeune couple, son sourire s'élargissant encore, si ce fut possible.

Les voir ainsi main dans la main, en si parfaite harmonie.... Pourtant qui aurait pu prédire qu'ils iraient si bien ensemble? Lui si tête en l'air, si prompt à se mettre dans les pires situations possibles, si téméraire aussi... et un brin présomptueux parfois, si sûr de ses convictions qu'il soutenait dur comme fer... même quand elles étaient quelque peu infondées.... Et elle si ancrée dans la réalité, si calme, sauf quand elle était en colère, si tolérante aussi... enfin, dans la majeure partie des cas. C'était à se demander ce qu'ils avaient en commun. Le courage sans doute. Et de la volonté. Car du courage et de la volonté, il en fallait pour foncer tête baissée dans cette entreprise risquée et plus que désespérée qu'était l'Ordre du Phoenix....

Mais aussi différents soient-ils, ils étaient surtout complémentaires, réalisa-t-il alors que les deux jeunes gens lui faisaient face.


- Et combien de fois devrais-je vous dire de m'appeler par mon prénom, Miss, rajouta-t-il, plus amusé qu'offensé.

Il connaissait pertinemment bien les réelles intentions de la jeune femme. Et ne lui en tenait aucunement rigueur.

- J'ai l'impression d'avoir deux cents ans derrière moi avec cette appelation. Entrez donc, vous êtes dans les premiers arrivés, fit-il tout en se décalant de côté pour les laisser entrer, et en les invitant d'un geste de main à s'installer dans la salle de réunion qu'il avait aménagée.

Il les suivit, tandis qu'ils prenaient place autour de la fameuse table ronde.

- Du thé? des gateaux? Un bonbon au citron? proposa-t-il, alors que différentes assiettes et plateaux présentant ce qu'il venait de citer firent leur apparition sur la table.. près des convives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Jeu 14 Aoû - 2:21

Sirius était partit depuis plus d'une semaine en repérage. Sachant pertinemment que sa famille regroupait à elle seule la moitié des troupes de Voldemort, le maraudeur s'était porté volontaire pour les espionner discrètement.
Il était resté devant la maison pendant tout se temps sous sa forme Animagus observant les moindres allé et venu de chacun. Suivant de temps à autre certain Black au attitude suspecte. Sirius en avait suivit plus d'un dans une grande rue dont il ne pouvait voir la maison. La maraudeur avait identifier la rue comme étant celle des Malfoy. Il n'y avait pas été souvent mais il s'en rappelé vaguement.
Pendant ses nuits à dormir dehors caché sous un buisson Sirius pensait beaucoup aux autres maraudeurs. A sa première nuit de surveillance la pleine lune venait juste de passer et Padfoot pensa à l'état dans lequel devait être Remus... comme a chaque fois d'ailleurs.

Sirius avait reçu le message de Dumbledore quelques jours avant la fin de sa mission, n'ayant que des suppositions mais pas grand chose de concret, le jeune homme décida d'entrer dans l'ancienne et noble demeure des Black, Lorsque celle-ci fut vide. Sirius ayant habitait dans cette maison savait comment y entrer.
Le maraudeur avait fouillé mais n'avait rien trouvé. Même pas Kreattur qui était allé prévenir Bellatrix. Lorsque personne n'était dans le maison L'elfe semblait servir de chien de garde.
Sa chère et tendre cousine lui était tombé dessus à l'étage et Sirius avait lutté pour sortir de la maison, esquivant de justesse et à son grand soulagement un sortilège de mort. Bellatrix l'avait manqué de peu, lorsqu'il put enfin sortir de la maison et disparaitre Sirius avait sentit un liquide chaud couler le long de son bras. Le jeune Mrs Lestrange lui avait arraché un bon morceau de chair.

Une onzième nuits de solitude était tombée et Sirius se rendit dans la rue de Godric's Hollow qui était la ou il résidé avec James et Lily. Mais il ne put même pas rentrait chez lui pour se redonné un coup de neuf, le jeune homme était comme d'habitude en retard mais bon...
Avant de passer le portail Sirius arrangea ses cheveux et essaya de cacher sa blessure. Oui Padfoot avait beau être un sorcier doué, les techniques ne soin, ce n'était pas tellement son truc. Il avait donc mit une bande tissu propre avait lequel il avait fait un garrot.
Il allait pousser la porte quand celle ci s'ouvrit. Il entra et il y vit trois personnes qu'il appréciait beaucoup, Dumbeldore, Lily et son frère de coeur!
La jeune Black s'avança dans l'entrée

Sirius <<_ Bonjour Professeur, dit il de manière solennelle mais qui fut précédent d'un éclat de rire semblable à un aboiement , Chère Lily tu es ravissante, >>la complimenta-t-il tout en lui faisait la bise suivit d'un bref enlacement. Il s'arrêta devant James le sourire jusqu'à oreille.<< Prooongs ! Dans mes bras vieux frère!>>

Sirius se jeta sur lui et lui fit plein de bisous, telle un chien faisant la fête à son maitre. Le fait d'être resté sous sa forme animagus pendant plus d'une semaine lui avait laissé des séquelles. Les maraudeurs n'avait pas tellement l'habitude de se séparer et chaque retrouvailles était une grand joie

[ Voila corrigé, pas tout je suppose :s je m'en excuse No ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Dim 5 Oct - 18:36

(HJ : à qui le tour? Potter? Lily?^^)
A James normalement.... [lil.]
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans
Admin_* || Lionne folle amoureuse && Apprentie - Médicomage
avatar

Messages : 657

PENSINE
Profession/Année: L'Ordre du Phénix. Définitivement.
Relations:
MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   Mer 12 Nov - 16:11

[Ils ont tous les deux été suppress donc si tu veux on peut partir en PV x). A toi de voir Wink]

_________________

{ James :: I love you always forever,
near and far, closer together
{ Severus :: Trouver de l'or et même quelques étoiles,
En essuyant ses larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://errare-humanum-est.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordre quand tu nous tiens... [Tout membre de l'Ordre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: