Vous-Savez-Qui est en pleine ascension. Venez revivre la Première guerre !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une potion pour le Lord ? | PV Voldy

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Dim 13 Juil - 19:40




Le dernier client de la journée...

En général, il est des clients qu'on souhaite revoir. Ils sont agréables, achètent pour beaucoup d'argent et savent ce qu'ils veulent en arrivant. Hélas, beaucoup de clients viennent au contraire indécis, timides, râleurs, bref insupportables. Ces clients-ci achètent en général peu de choses, voire même parfois repartent sans le moindre achat, et en se plaignant de ne "rien trouver dans ce trou paumé".
Prune était ce soir en train de débattre avec l'un de ces clients-là, un homme bourru d'environ la trentaine, grand et maigre comme un clou. Il avait les cheveux en bataille, le regard fou, et s'il n'avait pas été un Mangemort, elle l'aurait bien flanqué à la porte avec pertes et fracas. Pourtant, il lui fallait s'armer de patience, dans la pièce secondaire de sa petite boutique, afin de ne pas sortir sa baguette et repeindre les murs avec le sang du sorcier indécis.
Il était là depuis une demi-heure déjà et avait cherché à négocier - en vain - les tarifs que proposait la demoiselle...


MANGEMORT |4 G pour un simple Elixir Empoisonné ?! Miss Redfield vous vous foutez de moi ?|

L'intéressée poussa un soupir et recommença une énième fois son explication. Pourquoi appliquait-elle des tarifs aussi élevés en ce qui concernait les potions interdites ? Mais tout simplement parce qu'elle agissait en toute illégalité ! Elle regarda le Mangemort dans les yeux et décida que ce serait la dernière fois qu'elle lui expliquerait le topo. De sa voix grave et envoûtante, elle lui dit :

PRUNE |Ecoutez, je vous ai déjà dit cent fois que le prix des ingrédient est terriblement cher. Il faut en plus que je fasse mon bénéfice dessus. Sans compter les risques que je prends en le vendant contre la loi. Alors, vous comptez le prendre ou tergiverser jusqu'à pas d'heure ? J'ai une boutique à fermer, moi...|

Le client sembla réfléchir un instant et, au bout de deux ou trois minutes de réflexion intense, finit par prendre sur une étagère une fiole au contenu s'un violet sombre. Soulagée que ce soit enfin terminé, Prune se précipita derrière le comptoir, repassant dans la pièce principale en précédant le Mangemort. Là, elle joua des doigts sur le clavier de sa caisse enregistreuse et le tiroir s'ouvrit dans un petit tintement de clochette. L'homme lui donna l'argent - la somme exacte, voilà qui arrangeait la demoiselle - et sortit rapidement, jetant des regards inquiets par-dessus son épaule alors qu'il commençait à remonter la rue.

Prune soupira, enfin débarassée de son dernier client, et alla retourner la pancarte sur la porte, indiquant qu'elle était fermée. Elle n'avait pas encore donné un tour de clef, elle comptait sortir faire quelques courses, et pourquoi pas aller boire un verre au Repaire avant de rentrer faire de nouvelles potions.
Elle était en train de s'affairer derrière son comptoir lorsque la porte s'ouvrit, la petite cloche au-dessus signalant à la propriétaire des lieux qu'un client venait d'entrer, malgré l'affichette sur la porte. Elle lança, tout en se retournant :


PRUNE |Désolée, c'est fermé pour ce soir...|

Elle resta interdite en voyant la personne qu'elle avait face à elle. Lord Voldemort, en personne...


Revenir en haut Aller en bas
Eiria Branwenn
Admin [en intérim] &Seigneur des Ténèbres || Descendant de Mr. Vipère


Messages : 231

PENSINE
Profession/Année: Celui que j'ai créé
Relations:
MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Dim 20 Juil - 19:54

Voldemort tournait dans son manoir, il était de mauvaise humeur, de très mauvaise humeur. Ses recherches n’avançaient pas, ses livres ne lui étaient d’aucune utilité, ce qui le mettait encore dans un état de rage impressionnante. Il sortit d’une de ses bibliothèques en claquant la porte derrière lui. Il avança à grands pas, le regard rougeoyant, il descendit rapidement les marches de l’escalier et se dirigea vers la pièce où avait lieu les réunions avec ses mangemorts. D’un geste de la main il ouvrit la porte du grand salon et se déchaîna le trop plein de puissance qu’il contenait.

Un tourbillon de ténèbres l’enveloppa et il envoya valser contre le mur les divers objets que contenaient la salle. C’est ainsi qu’il cassa les chaises et les tables... Il se dirigea vers le meuble où la vaisselle était rangée, il cassa la vitre d’un coup de poing, son sang se mit à couler. Il se détourna et d’un geste l’armoire explosa… Ses yeux retrouvèrent leur teinte noire, il regarda sa main blanchâtre, et retira d’un geste le bout de verre qui était plantée dans le dos de sa main. Le sang se mit à couler, ce qui dérangea le Lord. Il hurla :


« Credne ! »

Dans un léger « pop » un elfe de maison apeuré fit son apparition, il se courba et attendit les ordres.

« Tu vas nettoyer tout ça et réparer les dégâts… Mais avant va me chercher ma cape de voyage je sors ! Et dépêche toi ! »

L’elfe couina et disparut rapidement dans un « pop », Voldemort se dirigea nonchalamment vers la porte, sortit du salon et attendit que son elfe décide de réapparaître, il engloba sa main ensanglantée dans un mouchoir et le « pop » lui précisa que son elfe était de retour. Il se tourna, la cape flottait devant la bestiole courbée, il la regarda avec un dédain non dissimulé. Il passa rapidement sa cape, il remonta sa capuche pour cacher son visage, d’un geste lent de la main sortit sa baguette et transplana dans l’allée des embrumes.

Voldemort tourna lentement son regard vers les magasins dont étaient à présent composés l’allée. Si bien que quelqu’un le bouscula violemment en pestant qu’il n’avait rien à faire sur son chemin. Il se tourna doucement vers l’homme qui venait de le bousculer. Et de sa voix la plus froide dit
:

« Tu es sûr de ce que tu avances ? »

Ses yeux brillaient d’un éclat rouge, ne laissant pas apparaître son visage, l’homme qui se trouvait à côté de lui aperçut des visions d’horreurs, Voldemort était entré dans son pauvre cerveau et lui montrait ce qu’il pouvait lui faire si celui-ci ne s’excusait pas… L’homme s’excusa rapidement en suppliant le Lord, de le laisser en vie… Un sourire malsain apparut sur les lèvres de Tom, deux mots furent énoncés, une lumière verte, et le silence… Tom, qui sentait jusqu’à présent encore de la colère bouillonnait en lui, se sentit plus léger… Il repéra enfin ce qu’il était venu trouver, Aquamentis :: Potions et Décoctions en tous genres, il savait qu’une de ces mangemortes vivait et travaillait ici… Il y avait pensé de suite lorsqu’il s’était blessé, pourquoi faire simple lorsqu’on peut faire compliqué… Si elle était réellement à son service, elle le soignerait sans rechigner.

Voldemort passa au dessus du corps inanimé de l’homme qui avait osé le bousculer, et se dirigea vers le magasin, il aperçut un homme en sortir, un de ces mangemorts, un léger sourire apparut sur les lèvres du Lord. Cela était vraiment agréable de savoir qu’il y avait des mangemort dignes de ce nom… Il ne se pressa pas pour autant, mais lorsqu’il fut arrivé devant la porte, l’écriteau « fermé » était retourné. Cela n’empêcha pas le Lord d’entrer. Un petit son de clochette se fit entendre, d’un geste délicat il abaissa lentement son capuchon et entendit sa fidèle dire que le magasin était fermé. Il remarqua le trouble qui se lisait dans son regard, un léger sourire apparut quelques secondes sur son visage. Il s’approcha et d’une voix dure dit :


« Vous me mettriez dehors Prune ? »

Il avait été évidemment quelque peu ironique, cela lui arrivait de temps en temps, sa colère était passée il avait simplement besoin de soin. Il retira sa cape et la posa sur le comptoir, il mit sous le nez de la jeune femme, sa main enveloppée dans un mouchoir ensanglanté et lui dit :

« Je me suis blessée et j’ai besoin de soins, je vous donne le privilège de me soigner… De plus, je vais sûrement regarder ce que vous proposez dans votre magasin. »

Une lueur mauvaise s’alluma dans les yeux de Tom, il donnait le privilège à une de ces mangemortes de bien se faire voir, mais également le contraire si elle le soignait mal… Il avait envie de voir ce que cette jeune fille discrète pouvait valoir. Mais avant qu’elle ne le touche, il lui attrapa le bras gauche et observa la marque qu’il avait lui-même apposé il y a quelque temps, une marque qu’elle semblait porter fièrement, si bien qu’il la relâcha et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Ven 1 Aoû - 23:22

VOLDEMORT |Vous me mettriez dehors Prune ?|

Il s'était avancé vers elle, tout sourire, et Oh My God ce qu'il avait de la classe ! Elle bafouilla une réponse, troublée.

PRUNE |Bien sûr que non, My Lord... Que puis-je pour vous ?|

Sans préambule, il retira sa cape, dévoilant une main enveloppée grossièrement dans un tissu, qu'il ôta bien vite, laissant ainsi à Prune l'occasion de voir l'étendue des dégâts. La jeune femme grimaça. Oh, ce n'était pas grand chose, mais ça risquait de faire assez mal...

VOLDEMORT |Je me suis blessé et j’ai besoin de soins, je vous donne le privilège de me soigner… De plus, je vais sûrement regarder ce que vous proposez dans votre magasin.|

Elle hocha la tête sans dire un mot. C'était donc un test. Il voulait sans doute voir si elle était digne de compter parmi ses suivants... Alors qu'elle approchait la main pour saisir le bras du Lord, celui-ci la devança et lui attrapa le poignet, observant un instant la marque qu'il lui avait faite quelques années plus tôt, la Marque des Ténèbres. Elle sourit. Il comprit qu'elle arborait fièrement cette distinction, qui était pour elle le plus grands des honneurs. Puis il lui lâcha le bras, et elle put enfin examiner cette vilaine plaie. En fin de compte, beaucoup de sang pour pas grand chose. Elle releva la tête vers le Sombre Seigneur et lui sourit, ramenant une mèche de cheveux derrière ses oreilles.

PRUNE |Un simple onguent cicatrisant devrait suffire. Je vais vous chercher ça tout de suite, My Lord.|

Elle n'en avait pas en boutique et ne le commercialisait pas. C'était une pommade de sa fabrication, un remède spécial, qu'elle ne gardait qu'en cas d'urgence. Elle passa une petite porte dans l'arrière-salle et grimpa chez elle. Là, elle se dirigea dans la salle de bain, ouvrit la petite armoire à pharmacie et en sortit un pot de verre rempli d'une crème couleur verdâtre. Elle redescendit rapidement, quelques minutes à peine s'étaient écoulées. Elle ouvrit le pot tout en revenant vers Voldemort.

PRUNE |Je vais vous nettoyer la blessure, puis je passerai cette crème dessus, vous serez instantanément guéri.|

C'était en fait une crème à base de poils de licorne et de diverses plantes médicinales, le poil de licorne ayant de grandes vertus soignantes. Elle prit sa baguette et s'en servit pour nettoyer la plaie, utilisant un sort peu connu mais qui faisait des miracles : l'Aquae Lavandum. Un fin jet d'eau sortit de la baguette et lava la plaie délicatement. Elle sortit un morceau de tissu propre de sous son comptoir et essuya consciencieusement la main de son Lord avant d'y appliquer l'onguent. Quelques secondes plus tard, la plaie régressait déjà. Elle enveloppa la main de Voldemort dans le tissu humide qui lui avait servi à essuyer l'eau et releva enfin la tête de la main blessée.

PRUNE |Gardez la main ainsi quelques heures, et vous n'aurez même pas de cicatrice. L'air libre empêche la peau de se reformer correctement.|

Elle espérait avoir réussi le test. Maintenant, libre à lui de regarder ce qu'elle vendait. Elle lui précisa toutefois qu'elle vendait ses potions les plus dangereuses dans l'arrière-salle et lui en indiqua le chemin. S'il voulait plus simplement regarder la carte des potions, elle en avait laissé une sur le comptoir...
Revenir en haut Aller en bas
Eiria Branwenn
Admin [en intérim] &Seigneur des Ténèbres || Descendant de Mr. Vipère


Messages : 231

PENSINE
Profession/Année: Celui que j'ai créé
Relations:
MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Mar 26 Aoû - 15:25

Tom laissa la jeune femme regarder sa plaie et sortit pour aller chercher l’onguent qui lui permettrait de guérir. Il l’observa partir, pour une fois il trouvait quelqu’un avec un certain charme. Bien qu’il n’était pas à même d’aimer, il savait apprécier ce que la nature lui montrait. Il regarda la cambrure de Prune et un sourire vint se loger dans le coin de ses lèvres. Lorsqu’elle eut passée la porte, il détourna le regard et balaya le magasin, il prit place avec grâce sur le comptoir et se mit à réfléchir.

En ce moment, c’était assez calme, peut être pourrait-il prendre un peu de bon temps ? Cette idée ne lui déplaisait guère…Une lumière dansait dans ses prunelles, il s’amuserait sûrement un peu ce soir pour voir si la peur jouait en sa défaveur, il n’avait pas envie de forcer surtout sur ce terrain là. Il entendit des pas légers descendre des escaliers, il reprit son masque habituel mais pas pour autant méchant. Elle lui expliqua qu’elle allait nettoyer la blessure puis appliquer l’onguent, il ne dit rien et observa la jeune femme faire. Lorsqu’elle se mit à masser sa main, Tom sentit un agréable frémissement à hauteur de sa nuque, la légère douleur qu’il ressentait ne devenait plus qu’un mauvais souvenir.

Tom n’arrêta pas une seconde de regarder la jeune femme, elle banda sa main avec un linge et lui expliqua qu’il devait garder celui pour que sa blessure se referme complètement. Lorsqu’elle lui lâcha la main, il ne la remercia évidemment pas, il ne s’abaissait pas à cela, il se contenta de descendre du comptoir et d’un pas nonchalant se promena dans le magasin. Du coin de l’œil, il observait la mangemorte, il la vit partir dans l’arrière boutique, un léger sourire se posta sur ses lèvres, il se dirigea également vers l’endroit qu’elle lui avait indiqué un peu plus tôt.

La réserve était assez sombre, ses yeux s’habituèrent assez rapidement. Il remarqua le nombre impressionnant de potion qui se trouvait ici. Il n’en espérait pas tant, mais cela allait au-delà de ses espérances. Il avait des mangemorts avec des capacités très impressionnantes et cela il appréciait. Il regarda avec intérêts non dissimulés ce qui l’entourait. C’est alors qu’il vit la jeune femme entrain de noter quelque chose sur un cahier*, il s’approcha tel un chat, sa présence se faisait plus discrète que l’air ambiant, d’un geste doux il enleva un mèche du cou de Prune et déposa ses lèvres dans son cou. Lorsqu’il eut fini, il approcha ses lèvres de l’oreille de la mangemorte et murmura :


« Avez-vous peur de moi en cet instant, mademoiselle Redfield ? »

Tom s’amusait quelque peu de cette situation car la jeune femme aurait peut être peur de dire la vérité. Si la réponse ne lui convenait pas, il lirait dans les pensées de la jeune femme, ainsi soumise cela ne devrait pas être difficile. Tom savait parfaitement l’effet qu’il provoquait chez la jeune femme et ce n’était pas par hasard qu’il était venu ici ce soir. D’un geste lent, il fit pivoter la jeune femme pour qu’elle se retrouve face à lui, plongeant son regard noir dans les deux abysses qui le regardaient. Il y décelait une activité qui lui paraissait inhabituelle. Pour ancrer un peu plus le doute chez la jeune femme, de son index, il dessina l’arrondi du visage, descendit vers le cou et les épaules, il sentit un frissonnement sous son geste. Il avait effectué cela sans décrocher son regard de la jeune femme. Il s’approcha de nouveau de son oreille et murmura :

« Ma question requiert une réponse, de plus vous savez que je n’aime pas attendre. »

Tom s’amusait dans un sens, car il ne lui ferait pas le moindre mal, elle l’avait soigné sans rechigner et il ne sentait plus la douleur. Cela permettait de monter dans son estime cette mangemorte discrète comme un chat et très séduisante. Le Lord avait toujours eu bon goût que ce soit pour les objets ou les femmes, il en avait connu peu, elles avaient malheureusement connues une mort violente par poison. Mais à présent, il préférait torturer et tuer d’un coup de baguette. Il replanta son regard sombre dans celui de la jeune femme et attendit patiemment sa réaction.


*[Je me suis permis de te faire faire une pitite action dont j’avais besoin xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Mer 27 Aoû - 13:47

[Pas de soucis. ^^]

Après qu'elle eut terminé de le soigner, elle le précéda vers la salle des potions interdites, située derrière la lourde tenture sombre, au fond de la boutique. Là, le Sombre Seigneur put remarquer le nombre impressionnant de potions qu'elle avait à proposer.
Elle le laissa regarder tranquilement, se dirigeant elle-même vers une petite table de bois sombre sur laquelle se trouvait un cahier. C'était là qu'elle notait les potions qu'il lui fallait refaire parce qu'elle n'en avait plus en stock. Elle était en train de griffonner sur une page du cahier lorsqu'elle sentit une mèche de cheveux s'écarter de son cou, et des lèvres se poser délicatement sur sa peau. Elle ne bougea pas d'un pouce, bien trop étonnée pour réagir. Avait-elle rêvé ou bien Lord Voldemort venait-il de lui baiser le cou avec douceur ? C'eut été trop beau...


Elle sentit une légère pression sur ses épaules alors que le Dark Lord la faisait pivoter vers lui, et se retrouva nez à nez avec Tom, qui ancra bien vite son regard dans celui de la Mangemorte. Il souriait d'une manière étrange, et la jeune femme ne savait pas vraiment comment réagir. Pour la première fois de sa vie, Prune Redfield était complètement prise au dépourvu.
Il lui avait demandé si elle avait peur de lui. La réponse ? Oui, bien sûr, comme tout Mangemort, elle craignait son Seigneur. Mais pas ce soir. Non, en l'occurence, ce soir elle ressentait bien des choses, mais aucunement de la peur. Et celà, il pourrait parfaitement le lire dans son esprit s'il ne la croyait pas.
Il caressa sa joue du bout du doigt, la faisant frissonner.


PRUNE ||**Mais que m'arrive-t-il, bon sang ?**||

Elle n'avait jamais ressenti ça auparavant. Tant de désir, une si furieuse envie d'embrasser un homme, son Maître, qui plus est. Sa crainte était devenue envie, appréhension, mais sa peur avait totalement disparu. Elle finit par enfin lui répondre. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit de mentir. Pas à Voldemort.

PRUNE |My Lord, je n'ai pas peur. En cet instant, je n'éprouve plus ni peur, ni crainte. Je vous appartiens, corps et âme, et mon esprit n'est que dévotion pour vous.|

Elle s'était approchée à son tour, venant lui murmurer au creu de l'oreille tout comme il avait fait plus tôt avec elle. Peut-être avait-elle outrepassé ses droits, mais à jouer ainsi avec elle il ne faisait qu'hâtiser les sentiments qu'elle éprouvait pour lui, sentiments dont il ne devait certainement rien ignorer...
Revenir en haut Aller en bas
Eiria Branwenn
Admin [en intérim] &Seigneur des Ténèbres || Descendant de Mr. Vipère


Messages : 231

PENSINE
Profession/Année: Celui que j'ai créé
Relations:
MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Mer 3 Sep - 16:07

Tom regardait intensément la jeune femme devant lui, il remarquait les arabesques que faisaient l’esprit de Prune, elle se posait beaucoup de questions et il y avait autre chose, une chose dont il se doutait depuis longtemps, c’est alors que la pensée claire et nette de la jeune femme se fit entendre. Il attendit quelque peu la réponse de la jeune femme pour continuer. Elle venait d’outrepasser les droits qu’elle pouvait avoir face au Lord, mais il fallait bien qu’il la laisse faire. C’est alors qu’il lui dit en pensée :

* Il vous arrive que vous me désiriez Prune… Et ravi d’apprendre que je ne vous fais pas peur en cet instant…*

Il lut dans le regard de la jeune femme, un désir grandissant, si bien qu’il lui fit l’immense honneur d’approcher ses lèvres proche de celle de Prune. Il souffla doucement, pour la faire frémir… Il passa sa main sur les yeux de la jeune femme pour les lui fermer, puis d’un geste rapide et doux, il engloba sa taille et la plaqua contre son torse… Il déplaça son visage vers le cou et le mangeant doucement.

Le Lord ne pouvait aimer, cela lui était fatalement impossible, son cœur était trop dur pour cela, mais il fallait bien qu’il profite de la vie… Mais cette fois, c’était quelque peu différent, il n’allait évidemment pas tuer Prune et cette situation se reproduirait peut être…Il avait toujours détesté tout le monde, abusé beaucoup de femmes, il faisait régner une terreur incommensurable sur les sorciers et cela lui permettait d’être heureux. Il arrêta cependant de l’embrasser dans le cou, laissant ses mains lui caresser le dos. Il posa son regard sur les lèvres de la jeune femme. Le faire ou non ?... Depuis quand il se posait ce genre de question ?

Tom remit quelque peu d’ordre dans son propre cerveau et déposa doucement ses lèvres sur celle de Prune. Il ne se voulait pas agressif… Tendre… Non peut être pas quand même… Si cela s’ébruitait, il devrait sévir, montrer qu’il n’a pas eu un moment d’égarement… Egarement… Non ce n’était pas un moment d’égarement, c’était simplement une envie qu’il voulait combler… Il savait, il le sentait, même dans l’aura de la jeune femme, celle-ci transpirait d’admiration, mais cela allait beaucoup plus loin. Il ne lui avait jamais administré de Doloris car il ne l’avait jamais envoyé dans des missions difficiles…

Tom passa sa main dans les cheveux de Prune, ceux-ci avait la douceur du satin, il les caressa doucement. C’est alors qu’une évidence le frappa de plein fouet, il se devait de lui dire, il arrêta son baiser avec beaucoup de délicatesse et envoya une pensée à la jeune femme :


* Prune, vous savez que je n’aime personne et que demain je pourrais très bien vous faire subir les pires souffrances si vous me décevez ! Je vous laisse le choix de vous arrêter maintenant. *

Prévenir était quelque chose de logique chez le commun des mortels, mais chez Lord Voldemort cela était très bizarre… Il n’éprouvait aucuns sentiments… Sauf peut être pendant l’instant présent… Tout le monde avait le droit à quelques faiblesses… Si celles-ci se manifestaient lorsqu’il était en présence de Prune, cela n’était pas dérangeant… Il laissa les cartes en main à la jeune femme, la laissant décider quelque peu de la suite des évènements… Autant ne pas s’impliquer plus que cela et surtout voir ce que réserverait la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Mer 3 Sep - 23:43

Dès qu'elle lui eut répondu, le Dark Lord lui envoya rapidement une pensée. Il avait raison, oui elle le désirait, elle le désirait ardemment, comme jamais auparavant elle n'avait éprouvé d'envie pour un homme. Pourtant, il était son Maître, celui à qui elle avait dédié sa vie, et même sa mort si nécessaire. Jamais elle n'aurait dû avoir ce genre de pensées, non. C'eut été comme commettre un crime de lèse-majesté envers Lord Voldemort.

Mais le sorcier se voulait joueur, et ce fut avec un étonnement lisible dans son regard qu'elle le vit approcher ses lèvres de celles de la demoiselle. Allait-il l'embrasser ? Non, il se contenta de souffler doucement sur les lèvres de Prune avant de poser une main sur ses yeux pour qu'elle les ferme. Elle obtempéra sans un mot et poussa un léger cri de surprise en se sentant attirée à lui, sa poitrine contre le torse de son Seigneur. La jeune femme se posait mille et une questions, et bientôt son coeur se mit à battre la chamade tandis qu'il embrassait goulûment son cou offert.
A quoi jouait-il ? Elle savait pertinament qu'elle ne pouvait rien espérer de lui. Et elle ne s'en cachait pas. Pourtant, elle aurait voulu que ce soir ne cesse jamais, que les baisers de Voldemort sur sa peau continuent de la faire frissonner... C'est alors qu'il cessa ses baisers. Pouvait-elle ouvrir les yeux ? Elle n'en fit rien, se contentant d'apprécier la douceur des mains de son Lord dans son dos.

C'est alors qu'il l'embrassa. Doucement, sans la moindre brusquerie. Et elle lui rendit son baiser. Ce qu'elle ressentait en cet instant... Même elle n'aurait pas pu le décrire. Une joie intense, un désir grandissant, une sensation de plénitude totale et absolue... Pourtant, il fit cesser le baiser et lui parla de nouveau par télépathie.


LORD VOLDEMORT ||**Prune, vous savez que je n’aime personne et que
demain je pourrais très bien vous faire subir les pires souffrances si
vous me décevez ! Je vous laisse le choix de vous arrêter maintenant.**
||

La jeune femme hocha la tête. Elle ne savait pas pourquoi il avait pris la peine de la mettre en garde, mais elle savait exactement ce à quoi elle s'exposait. Et là où n'importe qui de censé aurait préféré arrêter, elle répondit, d'une voix brisée par les émotions qui se bousculaient en elle :

PRUNE |My Lord, je sais tout ça. Et je suis quand même prête à prendre le risque...|

Le regard de Prune allait des yeux de son Maître à ses lèvres, qu'elle avait envie de dévorer de nouveau. Mais elle se retenait. Ce n'était certainement pas à elle de décider de la suite des évènements. Voldemort était son Seigneur, et il le resterait même s'il se passait quelque chose entre eux ce soir. Son Seigneur, rien de plus. Et elle lui resterait fidèle et obéissante, quoi qu'il advienne...
Revenir en haut Aller en bas
Eiria Branwenn
Admin [en intérim] &Seigneur des Ténèbres || Descendant de Mr. Vipère


Messages : 231

PENSINE
Profession/Année: Celui que j'ai créé
Relations:
MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Ven 12 Sep - 16:28

Voldemort attendait la réponse de Prune avec une certaine impatience, il ne savait pas pourquoi, mais elle arrivait à lui faire ressentir certaines choses qu’il avait oublié depuis très très longtemps. Il savait que c’était un moment de faiblesse extrême, mais il savait également qu’elle ne le trahirait jamais, elle faisait partie des fanatiques du Lord, qui se dévouait corps et âme… « prête à prendre le risque »… On pouvait dire que le risque était énorme pour la jeune femme, elle s’exposait en quelque sorte à une colère soudaine… Mais rien ne pourrait en cet instant mettre de mauvaise humeur Tom, enfin il l’espérait…

Tom continua quelques secondes à regarder Prune dans les yeux, lui ne laissait évidemment rien paraître, mais en cet instant il ne voulait pas être un vulgaire goujat, il était au dessus de tout le monde mais il avait acquis un savoir vivre digne des grands de ce monde. Il enserra un peu plus la taille de Prune, la forçant également à passer ses jambes autour de sa taille. Il la porta délicatement et la posa sur une table, non encombrée des divers ingrédients que la jeune femme utilisaient pour ses potions. Il la posa doucement, d’un geste ample desserra les jambes qui lui enserraient la taille, sa main passa sur le visage angélique de Prune et il l’embrassa avec fougue… Une fougue retenue cependant, ne pas faire mal, surtout prendre et donner du plaisir…

Tom laissa ses mains se balader sur le dos Prune, il caressait doucement les vêtements de la jeune femme, se délectant de ce qu’il ressentait au travers du tissu. Il arrêta son baiser et entreprit de la déshabiller. Il faisait cela avec précaution, pourquoi brusquer les choses, même si l’envie d’être plus brutal se montrait doucement… Il s’empara de nouveau des lèvres de Prune. Tom sentait en lui des bousculades qu’il n’avait jamais réellement connu, peut être était ce dû à Prune ? A son dévouement ? A sa beauté ?... Tom ne le savait pas mais il reconnaissait les belles choses et notamment elle faisait partie des choses les plus belles… Il considérait tout le monde comme des objets et certains étaient plus beaux que d’autres, ce qui était le cas aujourd’hui, Prune était un objet sacré qu’il allait honorer.

Voldemort enleva ce que la jeune femme portait lui laissant le loisir d’apercevoir sa poitrine enveloppée dans un soutien gorge. Il pencha la tête et embrassa le cou ainsi donné. Mais il avait envie de plus… Recevoir… Un sourire carnassier apparut sur ses lèvres… Pour une fois, il ne ferait pas le boulot, si elle le voulait, il fallait qu’elle l’acquière… Il repoussa légèrement la jeune femme, se détacha de celle-ci… D’un geste ample, il fit apparaître sa baguette et transforma l’arrière boutique en une pièce spacieuse, avec une cheminée, canapé, bibliothèque… Il s’accouda à la cheminée et regarda Prune dans les yeux, il dit d’une voix grave :


« Prune, je vous laisse carte blanche ! Montrez moi de quoi vous êtes capable… Jusqu’à ce que je décide de reprendre le dessus… »

Laisser carte blanche, cela était nouveau pour Tom, mais là il avait vraiment envie de découvrir des choses inconnues et il se doutait que Prune arriverait à lui montrer un chemin différent de ce qu’il avait toujours vécu avec les autres femmes… Il ne considérait pas cela comme une mission mais presque… Il la regarda intensément dans les yeux, elle était assise sur la table à peine vêtue, il avait hâte qu’elle commence… Ce sentiment il ne l’avait pas ressenti depuis fort longtemps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Dim 14 Sep - 11:15


Découvrez Joe Cocker!


La patience de Prune fut mise à rude épreuve en ces quelques secondes d'attente qui lui parurent interminables. Elle ne savait pas comment réagir, ni même ce que Lord Voldemort allait finalement décider de faire. Il finit par serrer la jeune femme contre lui, et instinctivement elle enroula ses jambes autour des hanches de Tom tandis qu'il l'entraînait vers une table non encombrée de potions. Là, il la posa avec douceur et l'embrassa, laissant transparaître dans ce baiser le désir qu'il éprouvait à cet instant.
La jeune femme imita bien vite de Dark Lord, lui rendant son baiser avec la même fougue.

Bien vite, il entreprit de la déshabiller. Bien que le désir se fasse de plus en plus sentir chez lui comme chez elle, il la dévêtit avec douceur, commençant par son haut, qui tomba bien vite en dévoilant sa poitrine enserrée dans un soutien-gorge en dentelles. Intérieurement, Prune avait du mal à croire ce qui lui arrivait. Comment aurait-elle pu y croire vraiment ? Il était là, avec elle, et s'apprêtait à l'honorer. Jamais elle n'aurait cru ça possible si on lui avait affirmé qu'un jour, cela arriverait. Pourtant, il était bien là, à l'embrasser sensuellement dans le cou, lui procurant des frissons qu'elle n'avait jamais connus avant lui. D'ailleurs... Bien qu'âgée de 28 ans, elle n'a jamais connu d'hommes. Se réservait-elle pour le bon ? Pas vraiment, mais avant Lord Vlodemort elle n'avait jamais ressenti le besoin de coucher avec un homme. Elle nota dans un coin de sa tête qu'il faudrait qu'elle le prévienne.

Bientôt, il s'écarta d'elle et, après avoir fait apparaître sa baguette, transforma l'arrière salle de Prune en un salon magnifique. Voldemort alla s'accouder à la cheminée dans laquelle un feu crépitait joyeusement. Là, il lui demanda une ultime épreuve :


LORD VOLDEMORT |Prune, je vous laisse carte blanche ! Montrez moi de quoi vous êtes capable… Jusqu’à ce que je décide de reprendre le dessus…|

La jeune femme aquiesça et se mit debout. Elle ne portait plus que son jean et son soutien-gorge, à présent, sans compter le reste de ses sous-vêtements... Elle fit apparaître sa propre baguette et un simple geste suffit pour qu'une douce musique s'élève à leurs oreilles, une musique lascive et sensuelle sur laquelle la jeune femme commença à se déhancher, débordante de sensualité.
Ce fut lentement qu'elle ôta son jean, commençant son strip-tease en même temps que, Joe Cocker commençait à chanter. Doucement, sensuellement, elle commença à avancer vers le Dark Lord, jouant avec les bretelles de son soutien-gorge avant de l'ôter complètement. Elle venait d'arriver tout près de Voldemort et se hissa sur la pointe des pieds pour lui murmurer au creu de l'oreille :


PRUNE |My Lord, je vous offre ma virginité. J'espère que ce cadeau vous plaira.|

Et, joueuse, elle recula jusqu'à se laisse tomber dans le canapé, nue. Sa culotte en dentelle était restée aux pieds du Lord.
Revenir en haut Aller en bas
Eiria Branwenn
Admin [en intérim] &Seigneur des Ténèbres || Descendant de Mr. Vipère


Messages : 231

PENSINE
Profession/Année: Celui que j'ai créé
Relations:
MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   Jeu 18 Sep - 16:26

Tom regarda intensément la jeune femme, lorsque celle-ci acquiesça, un rictus de contentement apparut sur des lèvres. C’est alors qu’il vit la jeune femme faire apparaître sa baguette, il remarqua la musique qui s’élevait doucement, il ne perdait aucunement Prune des yeux. Cela lui était impossible, il la voulait et elle allait être à lui. Que rêver de plus ?... C’est alors qu’il la vit se déhancher avec une sensualité à fleur de peau qui ne le laissait décidemment pas insensible.

Il resta appuyé contre la cheminé, ne perdant pas une seule goutte du spectacle qui lui était offert. Lorsqu’elle ôta son jean, il put se délecter des longues et fines jambes de Prune, il commença par ses pieds tout en remontant son regard doucement… Lorsqu’il recroisa le regard de la jeune femme elle était entrain d’avancer vers lui tout en jouant avec les bretelles de soutien gorge, si bien que lorsqu’elle fut arrivée à sa hauteur, elle l’enleva d’un seul geste, laissant entrapercevoir sa poitrine, ce qui était du goût de Tom. Il la laissa continuer et il fut étonner, même si cela il ne le montrait pas, lorsqu’elle lui annonça qu’elle lui offrait sa virginité…

Tom la regarda alors tomber dans le canapé, avec une grâce digne d’une nymphe… Elle était nue, d’une beauté sans pareil. Son regard se baissa et il vit la culotte de la jeune femme, un sourire apparut sur ses lèvres… Il souriait très rarement et sûrement aucuns de ces mangemorts ne l’avaient vu faire. Réussir à lui arracher un sourire, équivalait à quelque chose de très précieux... Il s’avança vers le canapé, d’un geste de la main, celui-ci s’agrandit pour devenir un lit spacieux. Il enjamba Prune et se retrouva à califourchon sur elle… Il plongea ses yeux couleurs corbeaux dans ceux de la jeune femme. Il lisait en elle comme dans un livre ouvert, son désir et son amour pour lui étaient les choses les plus présentes. Elle savait ce qu’elle encourait de l’aimer mais il l’avait prévenu, il ne l’avait aucunement forcé.

Il se déshabilla tout en la regardant dans les yeux, ne pas lâcher le regard, lui montrer que tout se passera bien. Lorsqu’il fut nu, il se colla contre elle et la caressa pour la détendre, il l’embrassa tendrement. Puis le moment fut venu, Tom lui fit l’amour avec une tendresse dont personne ne pouvait soupçonner… La première fois était toujours la plus importante. Il se montrait doux, laissant le temps à la jeune femme de prendre ses repères…Cette situation était très spéciale, d’habitude il n’avait que faire de ce genre de chose, il n’aimait personne, il aimait tuer, torturer, dominer… Mais en cet instant, il était avec une femme qui lui donnait ce qu’elle avait de plus important et pour une fois il pensait d’abord à l’autre…

Lorsqu’il sentit la jeune femme au bord de l’explosion des sens, il l’embrassa un peu plus brutalement et dans un dernier râle de plaisir l’honora comme il se dû. Puis il s’écroula sur le côté, la peau moite, le souffle court. Il se releva quelque peu et embrassa Prune longuement, leurs langues jouant l’une avec l’autre… Il arrêta doucement le baiser et plongea de nouveau son regard dans les deux prunelles encore embuées d’un plaisir consommé, il murmura :


« Comment vous sentez vous Prune ? »

Tom n’ajouta pas de suite à cette phrase, car elle savait qu’elle ne pouvait pas lui mentir il le lirait forcément dans son esprit… Il s’était repu de ce que la jeune femme lui avait donné, il voulait avoir ses impressions ce qui étaient normal, il était un homme et il voulait savoir si celle qu’il avait honorée, avait également prit son plaisir. De plus, il avait une idée en tête d’après la réponse qu’elle lui énoncerait. En attendant la réponse de la jeune femme, il s’amusa avec une des mèches de cheveux de Prune, un léger sourire persistait sur ses lèvres, cela faisait très longtemps qu’il ne s’était pas senti dans cet état de béatitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une potion pour le Lord ? | PV Voldy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une potion pour le Lord ? | PV Voldy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je voudrais une potion pour grandir [LIBRE]
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» Potion pour rajeunir.
» Potion d'Amnésie
» Premier cours de potions - Années 4 à 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Errare Humanum Est :: 
-{ Pensine
 :: #. Pensine du Monde Magique :: #. Archives :: {. RPs
-
Sauter vers: